Yanick Jean, entraîneur-chef des Sags

Camp d'entraînement des Sags: mettre en place le système de jeu

Maintenant que l’alignement des Sags est complété, l’énergie d’ici la fin de l’interminable camp d’entraînement sera consacrée à la mise en place du système de jeu.

Depuis lundi, à l’entraînement, les joueurs sont à l’oeuvre afin de peaufiner leur préparation en vue du début de la saison régulière, le 21 septembre, à domicile face au Drakkar de Baie-Comeau. Ils auront également deux répétitions générales, la semaine prochaine, encore une fois face au Drakkar, au centre Mario-Tremblay d’Alma, vendredi, puis deux jours plus tard sur la Côte-Nord.

«On est rendus là. Progressivement, il faut mettre notre système en place», de convenir l’entraîneur-chef Yanick Jean qui procède phase par phase.

«Quand on a intégré un aspect, on l’approfondit et on en intègre un autre», explique-t-il.

Le pilote des Bleus reconnaît qu’en cette période de l’année, les joueurs en ont beaucoup sur les épaules, d’où l’importance de ne pas aller trop vite. «Le défi pour les joueurs, c’est d’avoir les yeux et les oreilles ouverts et de gober toute l’information qu’on leur donne présentement. C’est sûr que ça fait beaucoup. C’est l’entrée à l’école avec les livres, l’horaire, les locaux, les profs. Il y a aussi l’entraîneur et l’entraînement sur et hors glace. Avec l’expérience qu’on a, on sait que c’est une période d’ajustement. Tout ne peut pas être parfait lors des deux prochaines semaines. Il faut donner le temps à tous les jeunes d’assimiler la charge de travail», de relativiser Yanick Jean, indiquant que la présence de 16 joueurs qui étaient dans le junior majeur la saison dernière simplifiait les choses.

«C’est sûr qu’il y a un bout de fait par rapport à la connaissance de l’environnement. Pour certains, c’est beaucoup», admet l’entraîneur-chef, disant avoir vu des vétérans aider les plus jeunes, réitérant que 15 joueurs avaient été repêchés par l’organisation.

«C’est sûr que c’est plus facile dans ces circonstances», laisse-t-il tomber.

+

POINTES DE PLUME

• Le 22 septembre, après la fin de semaine inaugurale, les Sags et le Drakkar auront croisé le fer à six reprises depuis le début du camp d’entraînement. Les deux équipes s’affronteront huit autres fois par la suite. Un petit calcul rapide a permis de déterminer que les duels entre les deux rivaux représentaient 18% de leur calendrier...

• Les joueurs des Sags ont obtenu une fin de semaine de congé pour la fête du Travail. Ils seront de retour au Saguenay lundi soir avec le retour au travail dès mardi matin... Dave Ainsley