Le président du Réseau FADOQ, Maurice Dupont, le directeur général du Réseau FADOQ, Danis Prud'homme, la présidente de la FADOQ Saguenay-Lac-Saint-Jean-Ungava, Gaëtane Simard, et le directeur général de la FADOQ Saguenay-Lac-Saint-Jean-Ungava, Patrice St-Pierre, sont fiers d'accueillir les Jeux FADOQ à Alma, une première au Lac-Saint-Jean.

Bouger en vieillissant, plus que possible

Six mois après avoir reçu de jeunes athlètes lors de la 52e finale des Jeux du Québec d'hiver, Alma accueille cette fois les 26es finales provinciales des Jeux FADOQ, réservées aux sportifs de 50 ans et plus.
jeux de la FADOQ Alma
Jusqu'à jeudi, plus de 1500 participants répartis dans 14 disciplines sportives se donnent rendez-vous dans la ville de l'hospitalité. Ils sont arrivés mardi, quittent jeudi, et pendant ces trois jours, ils s'adonnent aux différentes compétitions avec l'objectif de bien faire, oui, mais surtout pour se rassembler sous un même toit dans le but de faire de l'activité physique.
« L'objectif est de demeurer actif, mais également de démontrer qu'en vieillissant, on peut toujours avoir du plaisir et continuer à compétitionner, tout en demeurant un actif pour la société », a indiqué le directeur général du Réseau FADOQ, Danis Prud'homme. 
La majorité des activités se déroulent au Centre multisport d'Alma. Mercredi après-midi, le site grouillait grâce aux différentes compétitions. La pétanque, la pétanque-atout, les sacs de sable, les petites quilles (libre, mixte et handicap), les grosses quilles (libre, mixte, handicap), le baseball-poches, le billard, les dards, le palet et le pickleball, une nouveauté pour ces 26es finales, sont les 14 disciplines.
« Je disais à la blague que les jeunes ont testé les installations pendant les Jeux du Québec et nous, on vient les utiliser, a badiné Danis Prud'homme. Vous avez les deux bouts du spectre et en même temps, on est aussi ici pour favoriser les événements d'une région. Dans ce cas-ci, c'est une belle occasion de souligner les 150 ans de la ville d'Alma. »
Délégation régionale
Le Saguenay-Lac-Saint-Jean est représenté par une centaine de participants aux Jeux FADOQ. Un des athlètes a 87 ans, et il pratique la pétanque-atout. Le nombre de membres dans la division régionale de la FADOQ devrait atteindre 26 000 au cours des prochaines semaines.
« C'est important de démontrer à la population que peu importe l'âge, il faut bouger, a mentionné le directeur général de la FADOQ Saguenay-Lac-Saint-Jean-Ungava, Patrice St-Pierre, en poste depuis bientôt 30 ans. Notre système de santé coûte cher, c'est un fait, donc la meilleure prévention est de bouger et d'instaurer de saines habitudes de vie. En agissant de la sorte, on va éviter le système de santé, on va économiser de l'argent et surtout, on va avoir une meilleure qualité de vie. »
Les Jeux ont débuté mardi soir avec la cérémonie d'ouverture et un spectacle de l'artiste Janick Fournier. Mercredi soir, un banquet était organisé pour honorer différentes personnes déterminantes.
Les 27es finales provinciales seront représentées à Saint-Jérôme, dans les Laurentides. En ayant lieu à Alma, c'était la première fois que les Jeux étaient présentés dans une ville de moins de 50 000 habitants. Ce genre d'événement avait été présenté dans la région en 1997 (Jonquière) et en 2007 (Chicoutimi).
« Je trouve ça formidable, et ça m'émeut de voir une génération vieillissante active, a partagé le président du Réseau FADOQ, Maurice Dupont. Les Jeux, c'est un beau moment d'appartenance au mouvement FADOQ, qui va frôler le demi-million de membres dans les prochaines semaines. C'est la plus grosse organisation au Québec et l'une des plus grosses au Canada. »