Léandre Bouchard a mis les chances de son côté en demeurant en Europe pour se préparer aux Championnats du monde. Il prend ici une pause à Le Bourg-d’Oisans et peaufine son entraînement en altitude.

Bouchard et Fleury aux mondiaux de vélo de montagne

Deux athlètes du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Léandre Bouchard, d’Alma, et Catherine Fleury, de Saint-Gédéon, prendront part aux Championnats du monde de vélo de montagne, cross-country, qui se dérouleront à Lenzerheide, en Suisse, du 5 au 9 septembre. Tant Léandre que Catherine aimeraient bien conclure leur saison sur une bonne note.

Après avoir pris part à la dernière étape de la Coupe du monde, Léandre est demeuré en Europe pour se préparer aux Mondiaux et à une course en altitude. Quant à Catherine, elle est arrivée vendredi matin en Suisse. Les deux Jeannois ont fait le point sur leurs objectifs respectifs en classe Élite avec leur entraîneur Jude Dufour, lequel est aussi sur place.

«Pour Léandre, on s’est fait un bon meeting dimanche passé à La Bresse (en France), après sa course en Coupe du monde. L’an passé, aux Mondiaux en Australie, Léandre avait réalisé la meilleure prestation canadienne avec une 24e place, rappelle l’entraîneur Jude Dufour. Ce sera difficile de répéter cette prestation cette saison, mais on espère que Léandre réalisera sa meilleure prestation de l’année. On vise donc un top-30 et l’obtention du meilleur résultat canadien.» Un bon défi en perspective, mais qui est accessible. «Léandre m’a dit qu’il se sentait bien et qu’il a vraiment hâte au jour J», a indiqué Jude Dufour via Messenger.

Ce sera aussi l’épreuve de l’année pour Catherine Fleury qui va tenter de conclure sa saison en beauté. «Après une année relativement difficile sur le circuit de la Coupe du monde, Catherine espère terminer sur une bonne note. Elle en sera à sa deuxième participation aux Mondiaux dans la classe Élite. Sa sélection est un beau vote de confiance de la part de l’équipe nationale. Son objectif est de courir à la hauteur de son talent et de réussir sa meilleure prestation de l’année. Tout au long de la saison, nous avons espéré un top-40 en Coupe du monde, alors pourquoi pas un top-35 aux Mondiaux», avance le grand manitou du vélo de montagne dans la région.

Forte délégation
Elles seront sept représentantes canadiennes en catégorie Élite, dont la double championne du monde et médaillée olympique Catharine Pendrel (de retour d’une blessure) ainsi que la championne canadienne, Emily Batty, qui a connu la meilleure saison de sa vie avec trois podiums en Coupe du monde. Haley Smith et Sandra Walter, classées dans le top-20 mondial, seront aussi de la partie.

Chez les hommes, l’équipe sera menée par Léandre et le champion national Peter Disera, qui a remporté une médaille d’argent aux Championnats du monde alors qu’il était junior. Le Québécois Raphaël Gagné et Andrew L’Esperance d’Halifax complètent l’équipe masculine Élite.

«Nous sommes vraiment fiers de la composition de l’équipe», a indiqué Dan Proulx, entraîneur en chef de vélo de montagne chez Cyclisme Canada. «Nous avons un mélange d’athlètes novices et de coureurs plus expérimentés. Nous avons déjà une bonne dynamique d’équipe avec ce groupe et ce type d’environnement poussera tous les athlètes à se dépasser. Nous espérons poursuivre sur la lancée des Championnats du monde de l’an dernier en Australie.»

Mentionnons enfin que ces Mondiaux marqueront le premier événement faisant partie de la période de qualification olympique et les athlètes tenteront d’accumuler le plus de points possible en plus de tenter de remporter une médaille.