Léandre Bouchard a mis la main sur la sixième et dernière étape de l’Andalucía Bike Race en Espagne, dimanche dernier.

Bouchard atteint un nouveau sommet au classement de l'Union cycliste internationale.

Léandre Bouchard était tout sourire au moment de découvrir le nouveau classement publié par l’Union cycliste internationale. En effet, l’athlète almatois a fait un bond de neuf places pour se retrouver au 16e rang mondial, son meilleur classement en carrière, à l’aube des Jeux olympiques de Tokyo pour lesquels il tente d’obtenir sa qualification.

Bouchard a fait ce saut en raison des excellents résultats obtenus à l’Andalucía Bike Race, en Espagne. L’Almatois a remporté la sixième et dernière étape de la compétition, en plus de terminer au troisième rang du classement général sur les six journées de compétitions. Ces résultats lui ont valu 130 de ses 1022 points au classement mondial.

« Je suis très content. J’avais comme objectif, en début de saison, de m’assurer du top-40 pour participer aux épreuves short track. Avec ce classement, je crois que c’est mission accomplie. Je ne suis pas surpris de grimper au classement, car j’avais prévu de faire une bonne récolte en début de saison, mais c’est une surprise d’aussi bien faire », a avoué Léandre Bouchard.

De son côté, son entraîneur, Jude Dufour, est très content de voir son poulain connaître du succès.

« On ne s’attendait pas à d’aussi bonnes performances. On ne voit pas souvent de Canadiens bien classés comme Léandre en ce moment. Il connaît un début de saison meilleur que l’on pensait et ça promet. »

Les succès de Bouchard ne sortent pas de nulle part, assure son entraîneur. « Ce qu’on a vu dans les dernières courses, c’est que Léandre est définitivement dans une excellente forme et je pense que le meilleur est à venir. C’est annonciateur d’une bonne saison, mais il ne faut pas trop s’exciter. Les stratégies d’entraînement ont porté leurs fruits et Léandre travaille fort physiquement, mais aussi mentalement avec son préparateur mental, Jacques Plouffe. »

Le vététiste de 27 ans est content de voir que ses efforts rapportent. « C’est très agréable de constater ces progrès-là et ça va dans la veine des efforts que j’ai mis à l’entraînement et dans les compétitions. »

Les deux hommes s’entendent pour dire qu’il reste encore beaucoup de travail à faire. « On cogne à la porte du top-10 et on y croit. Il faut poursuivre le processus et modeler ça au fil du temps pour être au sommet la Coupe du Monde du 24 mai. »

rang favorable

Ce classement aura une incidence directe sur les prochaines courses de Léandre Bouchard. « Plus on a de points, mieux on est placé pour les départs. J’aurai moins d’efforts à faire en début d’épreuve pour bien me classer », explique Bouchard.

L’ex-olympien participera à la Traversée du lac Saint-Jean ce week-end, avant de reprendre la route. Il s’envolera mercredi pour trois semaines en Californie, où il participera à quatre courses de la série US Cup avant de revenir au Canada pour la Coupe Canada de Bear Mountain, sur l’île de Vancouver, en Colombie-Britanique, les 28 et 29 mars.

Léandre Bouchard aura beaucoup de points à défendre durant ces courses, alors que l’année dernière, il avait obtenu d’excellents résultats, notamment une troisième place à Bear Mountain.