La Baieriveraine Valérie Maltais (à l'avant) et la Félicinoise Kasandra Bradette participent toutes deux à la dernière étape de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste.

Bonne journée pour Maltais

Les choses se sont fort bien déroulées pour les membres de l'équipe canadienne de patinage de vitesse sur courte piste qui ont accédé à 13 des 15 places disponibles en vue des rondes finales de la sixième et dernière Coupe du monde de Minsk, en Biélorussie.
Même si l'équipe féminine a fixé à quatre le nombre de médailles visées par le Canada en fin de semaine, ce sont plutôt les hommes qui ont brillé vendredi lors des rondes de qualification, notamment François Hamelin (Sainte-Julie) et Patrick Duffy (Ontario). Ces derniers ont chacun remporté leurs courses de qualification au 500 m et au 1000m pour s'assurer une place dans les quarts de finales de ces deux épreuves cette fin de semaine. Duffy a notamment inscrit le temps le plus rapide dans sa vague de qualification de la première épreuve de 1000m au programme, et le sixième au 500m.
La Baieriveraine Valérie Maltais s'est qualifiée à la fois pour les demi-finales du 1500 m samedi et pour la deuxième épreuve du 1000m. Quant à Kasandra Bradette (Saint-Félicien), elle devra passer par le repêchage samedi matin si elle désire rejoindre François Hamelin et Duffy dans les quarts de finale du 1000m (1).
Par contre, la Félicinoise s'est qualifiée pour les quarts de finale du 500 m dimanche, tout comme Hamelin et Duffy. Au 1500m, Jamie Macdonald (Colombie-Britannique) ainsi que Guillaume Bastille (Rivière-du-Loup) se sont eux aussi qualifiés pour les demi-finales de samedi.
Boutin blessée
Deux membres de l'équipe canadienne, Kim Boutin (Sherbrooke) et Pascal Dion (Montréal), ont par ailleurs dû faire une croix sur les compétitions individuelles, vendredi. Boutin s'est notamment blessée à la hanche lors d'une chute survenue à l'entraînement plus tôt cette semaine. Elle ne participera pas aux épreuves individuelles cette fin de semaine.
Quant à Pascal Dion (Montréal), il a chuté lors de la ronde de qualification au 1500 m quand un autre patineur l'a dépassé pour avoir des douleurs aux côtes et au dos. Même s'il a été avancé, Dion ne sait toujours pas s'il participera aux demi-finales de cette épreuve, samedi. Et comme il n'a pas pris part aux qualifications du deuxième 1000m de la fin de semaine, il a été éliminé de cette épreuve.
Tout comme Boutin, Dion a fait acte de présence dans la course de qualification du relais vendredi afin que le Canada puisse avoir au moins quatre représentants pour y participer. Avec pratiquement trois patineurs, les relais masculin et féminin canadiens ont réussi à se qualifier pour les demi-finales qui seront présentées samedi.