L'alignement des Braves était dégarni face aux Marquis. Leur alignement et... leur banc aussi.

Bon départ à la coupe Dodge

Au moins deux équipes de la région, soit les Espoirs pee-wee AAA et les Marquis de Jonquière junior AA ont remporté leur premier match à la coupe Dodge en cours à Montréal.
Chez les pee-wee AAA, la troupe d'Arnaud Dubé a vaincu les Harfangs du Triolet de Sherbrooke 5-4 en prolongation.
« On menait 4-2 en fin de rencontre et ils ont égalisé en fin de troisième sur un tir de pénalité. Ce fut un peu un match en montagnes russes. Ça faisait un mois qu'on n'avait pas joué, alors c'était un peu normal. On a retrouvé notre rythme tranquillement », a relaté le pilote des Espoirs.
Les marqueurs des Espoirs ont été Félix Riverin (2), Charles-Antoine Tremblay, Gabriel Tremblay et Mathis Gagné (auteur du but en prolongation). Les Espoirs pee-wee AAA rejouent à midi vendredi.
Junior AA
Dans la catégorie junior AA, les protégés de l'entraîneur Bob Desjardins ont vaincu la formation de l'Estrie 7-3 et disputeront leur 2e match vendredi, à 14 h. Étienne Leduc et Jérémy Girard ont chacun marqué deux buts, tandis que Evans Boivin, Jimmy Grimard et Jonathan Asselin ont complété la marque. Avec une récolte de quatre points, Simon Claude Blackburn a été élu joueur du match.
Par contre, le tournoi se déroule moins bien pour la formation midget Espoir du Saguenay-Lac-Saint-Jean.
La troupe de Michel Giguère a subi un revers crève-coeur de 3-2 mercredi, en tirs de barrage, aux mains du National de Montréal, et ils ont perdu 2-1 jeudi contre le Noir et Or de Mortagne.
« Dans les deux matchs, offensivement, on a eu beaucoup de misère à apporter la rondelle au filet et à générer de l'attaque », pointe l'entraîneur-chef qui souhaite que ses protégés jouent moins en finesse et provoquent plus d'options.
Concernant le match contre Montréal, le pilote des régionaux estime que ses ouailles auraient dû l'emporter 2-0, mais sa formation a accordé deux mauvais buts. Cela dit, le midget Espoir se doit de l'emporter vendredi, en fin d'après-midi contre les Estacades de la Mauricie. « Vendredi, ça passe ou ça casse », a conclu Michel Giguère.