Ivanie Blondin, à gauche, a remporté la médaille d’argent à l’issue du départ en groupe dans le cadre des Championnats du monde des distances individuelles en Allemagne. Elle pose en compagnie d’Irene Schouten des Pays-Bas (or) et d’Elizaveta Kazelina de la Russie (bronze).

Blondin gagne l’argent, mais accroche Maltais

Ivanie Blondin (Ottawa) a remporté la médaille d’argent aux Championnats du monde des distances individuelles à l’épreuve du départ en groupe chez les femmes, dimanche, à Inzell en Allemagne. Le Canada a ainsi raflé sa deuxième médaille de la compétition, ayant aussi obtenu l’argent au sprint par équipes féminin en plus d’avoir enregistré neuf résultats top-10.

Blondin s’est retrouvée impliquée dans une collision durant le 10e tour de l’épreuve, ce qui a eu pour effet de sortir de la course la Baieriveraine Valérie Maltais, mais l’Ottavienne s’est vite remise sur pieds et n’a pas tardé à rejoindre le peloton.

Blondin s’est détachée du peloton durant le dernier tour, mais elle a été dépassée dans le dernier droit, pour ainsi terminer en deuxième place.

Malheureusement, Valérie Maltais n’a pas été en mesure de finir la course en raison de la collision, si bien qu’elle a dû se contenter de la 23e place.

Ivanie Blondin a affiché un temps de 8 : 28,460 et a récolté 40 points de sprint pour terminer derrière la médaillée d’or, la Néerlandaise Irene Schouten (8 : 27,840 et 60 points de sprint). La Russe Elizaveta Kazelina (8 : 29,290 et 20 points de sprint) a mis la main sur le bronze.

Troisième médailles

L’Ontarienne en est à sa troisième médaille au départ en groupe depuis que cette discipline a été incluse au programme des Championnats du monde en 2015. Elle a été couronnée championne du monde en 2016 et elle a obtenu l’argent en 2015. Elle a par ailleurs raflé 24 médailles en départ en groupe sur le circuit de la Coupe du monde – cinq d’or, 11 d’argent et huit de bronze.

« Je suis grandement reconnaissante de la présence de ma coéquipière Valérie (Maltais), qui a assuré mes arrières tout au long de la course et qui s’est montrée très coriace. Val et moi, nous nous connaissons depuis l’époque où je faisais du courte piste. À l’approche de la course, ça me réconfortait de savoir qu’elle allait être à la ligne de départ avec moi. »

Au 1500 m féminin, Maltais a terminé 15e (1 : 56,903) et Kali Christ (Saskatchewan) a fini 21e (1 : 57,796). La Néerlandaise Ireen Wüst (1 : 52,814) a mis la main sur l’or et établi un nouveau record de piste, tandis que la Japonaise Miho Takagi (1 : 53,323) a raflé l’argent et l’Américaine Brittany Bowe (1 : 53,369), le bronze.