Bilans positifs pour les clubs de golf de Chicoutimi et Arvida

Le Club de golf de Chicoutimi a connu une très bonne saison, laquelle s’est soldée par un bénéfice de 96 000 $, le premier bilan positif au cours de 10 dernières années. Lors de son assemblée générale, dimanche, le club a également confirmé l’adhésion de 32 nouveaux membre en vue de la prochaine saison.

« C’est très satisfaisant. C’est un premier surplus depuis 2009, alors on ne peut pas dire que ça va super bien, mais c’est très encourageant », a confié le directeur général du Club de golf de Chicoutimi, Carl Bouchard.

Selon lui, la principale raison de cette belle saison est l’état du terrain en début d’année. « Le terrain est sorti super beau en mai et ç’a attiré les gens qui sont ensuite restés. L’engouement pour le club est présent et on veut poursuivre dans cette voie. »

L’état du terrain a permis de vendre tout près de 800 droits de jeu quotidiens supplémentaires. Le Club de golf de Chicoutimi a aussi décidé de changer son approche vis-à-vis les visiteurs. « Les membres ont accepté une augmentation, mais on a fait un virage du point de vue de l’accueil. On a ouvert nos portes. On veut que les gens viennent chez nous et les membres sont très ouverts à voir les non-membres venir jouer. On a été très agressif du côté des prix pour eux », a raconté M. Bouchard.

Ce sont 32 nouveaux membres confirmés qui ont déjà procédé à l’achat de leur carte pour 2020. « L’agressivité pour attirer les visiteurs et la qualité du terrain ont fidélisé les joueurs occasionnels. Ils ont continué à venir jouer chez nous et éventuellement, ce sont eux qui deviennent membres » a expliqué le directeur général. Une hausse des revenus de tournois a aussi été remarquée par M. Bouchard.

Du côté administratif, Pierre Cardinal et Serge Martin ont fait leur entrée au conseil d’administration pour remplacer Bryan Littlejohn qui ne demandait pas à poursuivre son aventure, tout comme Louis Aubin. Dominic Godin a été réélu. Christine Martel, Serge Émond et Jonathan Banford poursuivront leur mandat de deux ans. Samuel Duchaine

Le Club de golf Saguenay Arvida fait un bilan très positif de la saison 2019.

+

UN BÉNÉFICE DE 57 000 $

Le Club de golf Saguenay Arvida a enregistré un bénéfice de 57 000 $ pour la saison 2019, sa meilleure depuis plus de 15 ans. Outre ce surplus financier, le nombre de membres a aussi augmenté pour dépasser le cap des 425.

Après des pertes de 200 000 $ en 2015, le club avait procédé à une restructuration pour la saison 2016. Après des pertes en 2016 et 2017, le club avait enregistré un bénéfice d’un peu moins de 1000 $, l’année dernière. Il s’agit donc d’une « très bonne année financière », selon le directeur général du club, Stéphane Maltais, qui croit que son club est sur la bonne voie.

« On était en perte dans les dernières années. On a réussi a renverser la tendance l’année dernière et ça s’est concrétisé cette année », a expliqué M. Maltais.

De ce montant, 35 000 $ provient de nouvelles entrées d’argent réparties dans plusieurs départements, dont une hausse des revenus publicitaires et une augmentation de 1500 rondes de golf, mais surtout du tournoi de financement, qui à lui seul a contribué pour 27 000 $. Le reste du montant est grandement attribuable à la restructuration, alors qu’une meilleure gestion des dépenses a permis d’épargner 22 000 $.

Le tournoi de financement ne sera pas de retour en 2020, mais M. Maltais a confirmé qu’il avait d’autres plans pour le futur, sans toutefois s’avancer sur de potentiels projets.

L’augmentation du nombre de membres est due à « une offre plus complète et plus variée pour les nouveaux adhérents et les membres qui renouvellent leur abonnement ».

Du côté de l’administration, aucun changement n’est a prévoir alors qu’un seul administrateur a décidé de quitter son poste et il a été remplacé immédiatement. Le conseil d’administration sera toujours constitué de neuf membres.

M. Maltais souhaitait également faire quelques remerciements. « Je tiens à remercier toute l’équipe, les employés et les membres pour cette belle année. Il y a une très belle synergie entre eux et le conseil d’administration. »