Les personnes qui désirent en savoir davantage sur le cheval et les multiples facettes du milieu équestre ont rendez-vous au Centre Jonquière (anciennement Galeries de Jonquière), les 26 et 27 mai, dans le cadre du Weekend du Cheval de Saguenay. Voici les membres du comité organisateur de la première édition: Nathalie Tremblay, Priscilla Larouche et Véronique Potvin-Laprise. Absentes: Andréanne Lessard et Érika Jauvin.

Bien plus qu’un divertissement

Admiré, mais aussi craint parfois, le cheval est bien plus qu’un divertissement. En fait, le monde équestre recèle une multitude de facettes que trop peu de gens connaissent. C’est pourquoi un groupe de passionnées a décidé de créer un événement qui permettra à la population, du néophyte au cavalier aguerri, d’en découvrir toute la diversité dans le cadre du premier Week-end du cheval de Saguenay qui se tiendra les 26 et 27 mai sur le stationnement arrière du Centre Jonquière (anciennement Galeries Jonquière).

Membres du comité organisateur, Priscilla Larouche, Véronique Potvin-Laprise et Nathalie Tremblay soulignent d’entrée de jeu que cette première édition se veut un événement rassembleur pour tous ceux et celles qui côtoient le noble animal de près ou de loin. Car lorsqu’elle a ouvert la boutique Sellerie Eleganza, en 2014, Priscilla Larouche a pu constater la diversité du monde équestre de la région (équitation classique, western, dressage, gymkhana, meneurs de chevaux, élevage, etc.), mais aussi que bien peu de gens en connaissaient la diversité et son apport économique dans la région. Elle a donc eu l’idée de créer un événement rassembleur et instructif.

« Les gens ne se parlent pas entre eux. Nous, par la boutique, on a la chance de rencontrer des gens de toutes les disciplines. Et chaque semaine, il y a de nouveaux propriétaires de chevaux qui viennent nous demander conseil pour les entraîneurs, les écuries, etc. », explique Priscilla Larouche, instigatrice du projet.

Parmi les statistiques issues de Canada Équestre et de Cheval Québec, on souligne qu’il y a plus de 160 000 cavaliers au Québec, dont environ 8000 (5 %) au Saguenay-Lac-Saint-Jean. De ce nombre, les trois quarts (75 %) sont des femmes. Sur l’ensemble des cavaliers, 60 % pratiquent l’équitation de loisir et/ou de compétition.

« On veut donc faire un événement rassembleur pour les gens du milieu, mais aussi offrir une tribune pour tous les métiers qui sont liés au monde du cheval (maréchal-ferrant, palefrenier, entraîneur, etc.), les boutiques équestres, les éleveurs. Les gens de chevaux pourront assister à des conférences, découvrir des produits et des services de compagnies. Quant au grand public, nous voulons leur monter la diversité du monde équestre dans la région et son importance. Souvent, les gens pensent que le monde équestre est un petit milieu fermé, mais ce n’est pas le cas », assure-t-elle, certaine que l’événement contribuera à briser des mythes.

Du rêve à la réalité
« Le but de cet événement est de rassembler toutes les associations équestres, les écoles d’équitation et toutes les disciplines équestres à un même endroit. Il n’y a pas de compétition. Peu importe le nombre d’années d’implication d’une personne dans le monde des chevaux, on veut montrer qu’il est possible d’apprendre et d’ajouter une autre corde à son arc », fait valoir Véronique Potvin-Laprise.

Parade mettant en valeur les différentes disciplines équestres, tant compétition que loisir, démonstrations, défilé de mode et près d’une trentaine de stands seront accessibles durant les deux jours de l’événement.

«Il y aura aussi une séance d’initiation où les gens pourront toucher l’animal, le brosser. Il n’y a pas d’âge pour le faire. Si tu as toujours rêvé de brosser un cheval, ce sera le moment », mentionnent Véronique Potvin-Laprise et Nathalie Tremblay.

Pour en savoir davantage, consultez le site Web weekendcheval.ca ou la page Facebook Weekend du cheval de Saguenay.