Le Saguenay–Lac-Saint-Jean sera l’hôte de deux Championnats provinciaux, dont le Championnat junior des moins de 18 ans.
Le Saguenay–Lac-Saint-Jean sera l’hôte de deux Championnats provinciaux, dont le Championnat junior des moins de 18 ans.

Belle saison en vue malgré la pandémie

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Bonne nouvelle pour les amateurs de curling. Les ligues des clubs de la région lanceront leurs activités dans les semaines du 5 au 19 octobre. Le club de Dolbeau ouvrira le bal dans la semaine du 5 octobre; ceux de Chicoutimi, Kénogami et Roberval suivront le 12 octobre; ceux de Saint-Félicien et d’Alma le 19 octobre; et celui de La Baie le 20 octobre.

Président de l’Association régionale de curling, Richard Wilson confirme que les clubs auront apporté des modifications dans chacun de leur établissement afin de se conformer aux nouvelles règles de jeu et au respect des consignes sanitaires imposées par la COVID-19.

Mais ce qu’il y a de très réjouissant, c’est que la très grande majorité des membres semblent avoir l’intention de jouer dès la relance des activités. « Plusieurs clubs ont fait des sondages pour savoir combien [de joueurs] seraient de retour pour la nouvelle saison et les résultats tournent entre 85 % et 90 % », a indiqué M. Wilson en entrevue téléphonique.

S’il s’attend à perdre quelques membres plus âgés qui font partie des personnes plus à risque, il espère pouvoir recruter quelques snowbirds qui n’auront pas été en mesure de prendre la direction du Sud.

« On est très heureux d’avoir une saison. C’est bien parti, même si ce ne sera pas facile. On commence la saison environ deux semaines plus tard qu’à l’habitude, mais avec toutes les incertitudes qu’il y avait, chaque club avait besoin de mettre en place un comité COVID et de présenter [ses mesures] aux autorités municipales de son secteur, explique M. Wilson. Les règles de jeu sont approuvées par Santé Canada, mais les règles de circulation à l’intérieur des clubs doivent être approuvées par les villes. »

Tournois

Évidemment, les tournois risquent d’être moins nombreux cette saison. « Les ligues, ça va bien aller , mais pour les tournois, ce sera plus complexe, convient le président. Par exemple, pour des tournois de retraités qui regroupaient 64 équipes, ce sera plus difficile. Ils ne pourront pas faire de banquets après. Mais il y a beaucoup de discussions et on regarde diverses possibilités. »

Le président de l’Association régionale de curling, Richard Wilson, a annoncé que les ligues redémarreront dans les clubs de la région dans les semaines du 5 au 19 octobre et que la majorité des membres souhaitent revenir jouer.

L’important, c’est d’organiser quelques événements, histoire de maintenir l’intérêt, « mais aussi parce que quand on passe une année, c’est dur à repartir l’année suivante ».

Deux provinciaux

Malgré une saison particulière marquée par la pandémie, la région aura la chance d’être l’hôte de deux championnats provinciaux. Le club de Kénogami va accueillir le Championnat junior des moins de 18 ans dans la deuxième semaine de février et celui de Chicoutimi sera l’hôte du Championnat provincial des maîtres (60 ans et plus) au début du mois de mars.

De plus, Curling Québec a annoncé que les Championnats provinciaux féminin (Scotties) et masculin (Tankard) auront lieu à Laval, du 24 au 31 janvier. Les qualifications régionales devraient donc avoir lieu durant les deux premières semaines de janvier.

Règles et consignes

Avec les nouvelles règles de jeu adoptées pour assurer la distanciation, un délai de 30 minutes sera prévu entre les différentes ligues afin de permettre aux équipes d’une ligue de partir et à celles de l’autre d’arriver sans avoir à se croiser. À leur arrivée au club, les joueurs doivent porter le masque pour la circulation dans les vestiaires et dans le club. « À partir du moment où les joueurs sont sur la glace, le port du masque n’est plus obligatoire parce que la distanciation va être respectée. Par la suite, s’ils se rendent au bar, ils circulent avec leur masque et une fois assis à leur place, ils peuvent le retirer », souligne M. Wilson.

« Les pratiques d’avant-match seront séparées équipe par équipe. Les joueurs n’auront pas le droit de toucher aux pierres de l’autre équipe. Chacun va avoir ses pierres et elles seront nettoyées avant les matchs. Il y aura des indications pour la circulation sur les glaces et des places seront identifiées pour les joueurs adverses lors du lancer. »

Un seul brosseur est autorisé pour chaque pierre lancée et le responsable de la maison n’a pas le droit de brosser. « Même le capitaine adverse, en arrière de la ligne de T, ne pourra pas brosser », mentionne-t-il.

Réunions d’information

Enfin, les clubs tiendront leur réunion d’information au cours des prochaines semaines. Les membres de l’an dernier recevront une invitation, mais les personnes qui désireraient jouer pour la prochaine saison n’ont qu’à contacter le club de leur secteur. « Il y a de la place sans problème. Chacun des clubs sera heureux de les accueillir », de conclure le président de l’association régionale.