En basketball féminin, Sarah-Jane Marois, Naomi Lavallée, Jane Gagné et Claudia Émond, ici en compagnie de l’entraîneur-chef Guillaume Giroux, ont été honorées pour leur beau parcours au sein du Rouge et Or de l’Université Laval, jeudi soir.

Bel hommage pour trois joueuses de la région

Trois fleurons du basketball régional ont été honorés pour leur parcours au sein du Rouge et Or de l’Université Laval de Québec, jeudi soir, à l’amphithéâtre Desjardins–Université Laval du PEPS. Les anciennes du Noir et Or/Mustangs de Chicoutimi, Claudia Émond et Jane Gagné, ainsi qu’Alexandre Leclerc, du Bleu et Or, de la polyvalente Arvida, ont en effet eu droit à un bel hommage lors de la cérémonie des finissants, après leurs matchs contre les Stingers de l’Université Concordia.

Pour les deux Chicoutimiennes, leur dernier match à domicile de la saison dans l’uniforme du Rouge et Or s’est heureusement terminé sur une bonne note, puisqu’elles ont arraché une victoire de 72-70 sur les Stingers. Du même coup, les protégées de l’entraîneur Guillaume Giroux ont pu conserver leur fiche parfaite, elles qui ont signé une 15e victoire en autant de matchs. L’équipe féminine pourrait devenir la première du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) à conclure une saison parfaite depuis les Martlets de McGill en 1995-1996 (12-0). C’est d’ailleurs à McGill que les Lavalloises complètent le calendrier régulier samedi.

Le club de basketball Rouge et Or a profité de ce dernier match à domicile en saison régulière pour souligner la fin du parcours universitaire de quatre étudiantes-athlètes, soit les Chicoutimiennes Jane Gagné et Claudia Émond, ainsi que Sarah-Jane Marois et Naomi Lavallée.

Jane Gagné, 25 ans, complète une maîtrise en chimie. Au cours de son parcours exceptionnel, elle a cumulé de nombreux honneurs, et ce, malgré une importante blessure qui l’a tenue à l’écart du jeu pendant sa deuxième saison. En 2014-15, elle a notamment remporté le titre de recrue de l’année et a été nommée sur l’équipe d’étoiles de recrues et la première équipe d’étoiles du RSEQ.

À son retour de blessure, en 2016-17, elle été nommée à nouveau sur la première équipe d’étoiles, élue sur l’équipe d’étoile du championnat et sacrée joueuse par excellence, en plus de mériter le Prix détermination, persévérance et courage.

«Elle laissera un héritage indéfectible au programme Rouge et Or en ayant été une des pièces maîtresses du retour en force de l’équipe parmi l’élite», a-t-on souligné.

Sa coéquipière de longue date, Claudia, 24 ans, détient un baccalauréat en éducation physique et à la santé et complète un bas en intervention sportive. L’arrière n’a cessé de progresser au fil des saisons. «Elle est devenue une leader indispensable pour ses coéquipières en contrôlant le jeu et en étant toujours là pour prendre le gros lancer dans les matchs serrés. Elle a su développer son jeu pour l’élever au niveau des meilleures joueuses au Canada en utilisant sa grande vitesse, sa compréhension du jeu exceptionnelle, et en rendant ses coéquipières meilleures autour d’elle en leur servant des passes d’anthologie. Son assurance et son calme désarmant ont eu un impact majeur sur les récents succès du programme », a-t-on mis en relief.

Le quatuor a eu droit à un résumé de son parcours au sein de la formation du Rouge et Or, et de sa contribution. Les quatre filles ont été honorées en présence de leurs proches et ont reçu un cadre souvenir les montrant en action.

Alexandre Leclerc

À l’instar de l’équipe féminine, quatre joueurs du Rouge et Or, dont Alexandre Leclerc de Jonquière, ont été honorés à l’issue de leur match contre Concordia. Malheureusement pour eux, le Rouge et Or a perdu 93-87. Donc, pour la première fois depuis 2013, les basketteurs du Rouge et Or ne seront pas des éliminatoires du RSEQ.

Alexandre Leclerc, 25 ans, sera diplômé en administration des affaires. L’athlète de 6’6’’ a été nommé recrue de l’année à sa première saison (2014-15), puis sur la première équipe d’étoiles en 2015-16, et sur la deuxième équipe d’étoiles en 2016-17 et en 2017-18. «Il a été l’un des rouages importants de l’équipe pendant ces cinq dernières années. [...] Meneur du Rouge et Or pour le nombre de rebonds cette saison, il est aussi un habile passeur, tout en étant capable de faire mal à l’adversaire avec son tir, notamment de derrière la ligne de trois points. Il aura été excitant à suivre tout au long de son parcours avec le Rouge et Or.

En plus d’un bel hommage, il a lui aussi reçu un cadre souvenir en présence de ses proches.

L’entraîneur-chef du Rouge et Or masculin en basketball, Jacques Paiement Junior, pose en compagnie du Jonquiérois Alexandre Leclerc, qui a fait partie des quatre finissants honorés jeudi soir, au PEPS de l’Université Laval.