Saguenay (Jonquière) Baseball voyageurs (Rocket Lavoie Le Quotidien)

Baseball: Remontée spectaculaire des Voyageurs

Pour leur premier match de la saison en semaine au Stade Richard-Desmeules, les joueurs des Voyageurs ont démontré qu’ils n’avaient pas l’intention d’abandonner. En retard 10-4 en fin de septième manche face aux Alouettes de Charlesbourg, ils ont inscrit six points pour forcer la prolongation avant de l’emporter 12-11 en neuvième manche pour mettre fin à une séquence de 17 défaites consécutives.

Avec deux retraits en septième manche et les buts remplis, Thomas Hudon a créé l’égalité avec un grand chelem, sa deuxième longue balle de la soirée. À partir de la deuxième manche supplémentaire, chaque équipe débutait avec un coureur au premier et au deuxième but. Après avoir rempli les buts avec un but sur balles, William Tremblay semblait en voie de s’en sortir avec deux retraits sur des prises, mais une balle passée a permis aux visiteurs de reprendre les devants, mais les Voyageurs avaient encore une chance. Avec une marge de manoeuvre inexistante et deux retraits, Guillaume Chénard a envoyé la balle dans la clôture au champ opposé pour permettre à deux coéquipiers de croiser le marbre et ainsi donner la victoire aux siens. «Ça fait quand même du bien. La dernière remontait à la première de l’année», a rappelé l’entraîneur-chef Martin Pouliot avec le sourire après la rencontre.

«Battre Charlesbourg, c’est inespéré. On est bien contents», a-t-il laissé tomber.

Longue soirée

En début d’un match de plus de trois heures, les Jonquiérois se sont permis une avance de deux points après trois manches. En retard 1-0, ils ont marqué trois fois à leur deuxième tour au bâton. Félix Tremblay a permis à deux de ses coéquipiers de croiser le marbre sur un solide double, marquant lui-même sur un simple de Mathieu Cyr quelques instants plus tard. Les visiteurs se sont rapprochés à leur retour en attaque avant de reprendre les devants en début de quatrième manche avec trois points et ce, sur un seul coup sûr. Avec un retentissant coup de circuit, Thomas Hudon a ensuite rapproché les Voyageurs à un point en fin de manche, mais les Alouettes ont repris le contrôle avec quatre points en sixième. C’était avant la folle fin de septième manche.

Affrontant son ancienne équipe, le partant des Voyageurs Alexandre Gaudreau n’a cédé que trois coups sûrs en quatre manches de travail. Il s’est sorti d’impasse à quelques occasions, mais n’a surtout pas aidé par sa défensive qui a commis cinq erreurs, d’où seulement les deux points mérités à son dossier. Son vis-à-vis Mathieu Massicotte a travaillé la même durée, permettant quatre points, tous mérités, sur cinq coups sûrs. «Si on avait mieux joué défensivement, ça aurait été différent», a convenu Martin Pouliot sur l’exécution défensive déficiente de ses troupiers, ce qui se répète souvent.

Le lanceur partant des Voyageurs, Alexandre Gaudreau a permis cinq points, dont seulement deux mérités en quatre manches de travail.

«Je pense que c’est ce qu’on va devoir faire d’y aller plus en défensive qu’avec le bâton. Les derniers matchs, c’est 4-5 erreurs par rencontre et on n’a pas les lanceurs pour cacher ça. Il faut qu’on pogne la balle derrière, de résumer l’entraîneur. Le bon côté malgré la série de défaites, c’est que les jeunes jouent.»

C’était le retour du Jonquiérois Nicolas Doré, de Raphael John Leblanc et de Jean-Nicolas Lebrun au Stade Richard-Desmeules, eux qui ont été transigés pendant l’hiver afin de compléter des échanges de l’été dernier entre les deux équipes. Lebrun et Doré ont chacun produit contre leur ancienne formation.

Midget aaa

La défensive des Voyageurs n’était pas au sommet de son art face aux Alouettes, commettant cinq erreurs.

Dans le midget AAA, les Voyageurs (11-8) ont divisé mardi les honneurs d’un programme double à Charlesbourg face aux Canonniers. Les régionaux ont débuté leur journée en l’emportant en manche supplémentaire 6-3. Ils menaient 3-0, mais les locaux sont revenus de l’arrière avec trois points en cinquième manche. William Bradette-Paris a lancé les trois dernières manches pour mériter la victoire. Dans l’autre rencontre, les Canonniers ont pris leur revanche en l’emportant au compte de 5-1 même s’ils n’ont frappé que quatre coups sûrs, le même nombre que les Voyageurs. Ils ont marqué deux fois dès leur premier tour au bâton, ajoutant trois autres points à la quatrième manche. Le seul point des Voyageurs est venu en septième et dernière manche. Les troupiers de l’entraîneur Mathieu Dion seront de retour très occupés lors d’un voyage à compter de dimanche au cours duquel ils disputeront huit matchs en cinq jours.