Le début de la saison dans la LBJEQ a officiellement été retardé vendredi et le calendrier pourrait être diminué à 20 matchs. 
Le début de la saison dans la LBJEQ a officiellement été retardé vendredi et le calendrier pourrait être diminué à 20 matchs. 

Baseball élite: un calendrier probable de 20 matchs

Le début de la saison 2020 de la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJEQ) sera non seulement retardée, mais tout laisse croire qu’elle sera réduite de 38 à 20 matchs. Quant aux séries, elles seront également modifiées de façon à se jouer plus rapidement. Tout cela dans le respect des consignes qui seront émises par les gouvernements évidemment.

À l’origine, il était prévu que la saison dans la ligue devait prendre son envol le 16 mai. Mais avec les conditions qui prévalent présentement en raison de la pandémie de la COVID-19, le président du circuit, Rodger Brulotte, confirme qu’il était impensable de commencer à jouer à la mi-mai et que divers scénarios sont présentement sur la table pour établir un calendrier de matchs.

« Il ne faut pas non plus oublier les infrastructures que doivent préparer les municipalités et ce ne sera probablement pas leur priorité pour l’instant. On peut donc retarder assez longtemps pour jouer la saison et ce ne sera pas une saison complète. On étudie différents scénarios, mais on va diminuer le calendrier », a indiqué M. Brulotte en entrevue téléphonique. Le président rappelle en outre qu’avant même le début de la saison, il faudra prévoir une période de dix jours de camp d’entraînement. Pour les équipes, un court camp comme celui-ci se traduira par le recours à un nombre accru de lanceurs.

Parmi les trois options sur la table, c’est la saison de 20 matchs qui s’avère la plus probante. Mais il y a aussi des hypothèses de travail pour un calendrier de 16 ou même de 12 matchs. Dans ce dernier cas toutefois, ça tomberait dans le participation, donc, il n’y a à peu près aucune chance qu’elle soit retenue. Un calendrier de 16 parties pourrait donc aussi être appliqué, mais tout dépendra du moment où le gouvernement donnera le feu vert. Car il y a encore beaucoup de points à clarifier, notamment la question interrégionale. Or, toutes les équipes comptent des joueurs provenant d’autres régions et il est actuellement impossible de jouer d’une région à l’autre. Si le gouvernement n’assouplit pas cette mesure, la ligue ne pourra pas jouer amorcer la saison.

Les séries

Pour les séries, quatre options sont envisagées. Le temps étant écourté, la formule des 4 de 7 est éliminée. « On veut va surtout essayer de limiter le voyagement pour commencer. On va faire des séries dans les divisions et on va terminer par un championnat pour la ligue. Est-ce que ce sera des séries 3 de 5, 2 de 3 ou des matchs suicide ? C’est ce qu’on va regarder. Le plus important pour nous actuellement, c’est de s’assurer que les joueurs puissent jouer. Et on ne veut pas devoir couper des matchs en saison régulière pour prolonger les séries. On préfère plutôt couper dans les séries plutôt que dans la saison », explique le président de la LBJEQ.

Il est donc difficile pour l’instant de prévoir à quel moment la ligue pourra amorcer la saison, tant que le gouvernement n’aura pas émis ses directives et ce sont ces dernières qui feront foi de tout pour la suite des choses. La façon de jouer au baseball - lire la proximité des joueurs au marbre et sur les buts- , ne pourra pas changer. De même, il faudra aussi tenir compte des mesures émises pour les rassemblements sportifs. Mais dans ce dernier cas, les équipes sont prêtes à joueur à huis clos s’il le faut.

Selon le président Brulotte, aucune équipe n’a manifesté de craintes que les pertes qui seront enregistrées cette saison soit une menace pour leur survie. « J’ai fait le tour des équipes pour être sûr et elles vont toutes nous envoyer leur budget pour nous indiquer comment elles vont procéder. »

Le plus important pour la ligue, c’est que les joueurs aient une saison. « Nous voulons essayer d’offrir aux joueurs une chance de jouer des matchs de baseball compétitifs cet été. On ne prendra évidemment pas de risques insensés et on suivra de près l’évolution de la situation », a affirmé M. Brulotte.

Du côté des Voyageurs de Saguenay, la présidente Audrey Tremblay s’attend à ce que le calendrier soit réduit de moitié, mais attend la suite des choses. « L’objectif est de faire jouer les joueurs pour exercer leur passion et garder la main. C’est vrai que 20 matchs ce n’est pas beaucoup, mais ça va permettre de jouer, a indiqué Mme Tremblay. Les membres du conseil d’administration ont également envisagé un aménagement potentiel de distanciation sociale dans les gradins advenant où le nombre de spectateurs admis était limité à moins de 250 personnes. Ainsi, il y aura un banc vide entre chaque spectateur et une rangée vide en alternance dans les estrades.

Pas de championnats canadiens

Par ailleurs, comme cela avait été annoncé quelques heures auparavant par Baseball Canada, notons que la tenue des Championnats canadiens juniors, qui devaient avoir lieu à Gatineau, en Outaouais à la mi-août et qui était organisés par les Tyrans de Gatineau, ont été tout simplement annulés.