Les dirigeants de Baseball Québec ont concocté un plan de retour des jeunes sur les terrains du Québec avec les directives de la Santé publique.
Les dirigeants de Baseball Québec ont concocté un plan de retour des jeunes sur les terrains du Québec avec les directives de la Santé publique.

Baseball: des sacrifices nécessaires pour le retour au jeu

Baseball Québec souhaite que ses membres soient prêts à sauter sur les terrains dès que le gouvernement du Québec et la Santé publique donneront le feu vert, mais cela passera par de nombreuses mesures pour limiter les risques de propagation. Qu’à cela ne tienne, la fédération a présenté lundi soir, en direct sur Facebook, son plan de relance en sept manches pour un retour sécuritaire sur le terrain dans le respect des mesures sanitaires.

Lundi, plus de 4000 internautes ont pris connaissance du document de 20 pages où le respect des mesures de désinfection fera foi de tout pour la suite des choses. Et pour s’assurer du respect des consignes sanitaires, chaque équipe devra avoir un(e) gérant(e) « M. Net » qui veillera à ce que chaque jeune ait son équipement (aucun prêt entre les joueurs), sa bouteille d’eau, son désinfectant pour le lavage des mains à toutes les manches, que le jeune réponde à des questions de santé avant d’embarquer sur le terrain, etc. De plus, les graines de tournesol et les gommes seront interdites. Bref, plusieurs mesures sont mises en place pour limiter au maximum les risques de propagation.

D’ailleurs, comme le risque zéro n’existera pas, les parents devront remplir un formulaire dégageant Baseball Québec de toute responsabilité liée au risque de transmission de la COVID-19 lors de l’inscription de leur enfant.

Flexibilité

Le plan comporte sept étapes qui mèneront vers un retour au baseball comme il se pratiquait par le passé, avec des matchs et des tournois. Mais tout le monde commencera par la première manche qui est axée sur le développement des habiletés motrices à l’aide d’entraînements individuels, sans contact entre les jeunes. Durant cette phase, il n’y a aucun échange de balle ou de lancers entre les joueurs. Le T-ball sera utilisé de façon individuelle et devra être désinfecté après chaque utilisation. Dans la 2e étape, ce sera le camp d’entraînement et de sélection. Cette phase est axée sur le développement des habiletés techniques et la compréhension du jeu à l’aide d’ateliers, mais toujours en limitant les contacts entre joueurs. Le plan progresse et les mesures s’assouplissent au fur et à mesure que les restrictions peuvent être levées.

Le DG de Baseball Québec, Maxime Lamarche, a souligné que le plan pourra être modifié si les conditions ou le gouvernement le permettent.

« Si on est capable d’enlever certaines règles ou de sauter certaines manches, c’est sûr qu’on va le faire, mais ce qu’on veut, c’est retourner sur le terrain de baseball et rejouer le plus rapidement des “games” comme on les connaît. Mais d’ici là, on a certains sacrifices qu’on devra faire », a-t-il fait valoir.

De même, le calendrier pourra évoluer plus rapidement dans certaines régions, mais il faudra toujours que ce soit dans le respect des règles édictées par la Santé publique. La fédération sera en contact étroit avec chaque région pour superviser la progression des étapes.

Sondages encourageants

Le DG a aussi fait état des résultats de deux sondages, l’un auprès de la clientèle de Baseball Québec et l’autre auprès des municipalités.

Plus de 4000 internautes ont pris connaissance du plan de relance en sept manches concocté par Baseball Québec en collaboration avec la Santé publique pour préparer le retour des jeunes sur les terrains de baseball cet été.

Dans le premier cas, plus de 10 000 personnes ont répondu au sondage soumis il y a deux semaines.

« J’ai été assez impressionné de voir que les gens, à hauteur de 75 % à 78 %, ont dit qu’ils allaient réinscrire leur jeune au baseball cet été coûte que coûte, même si c’est une saison avec juste de la pratique ou juste de la pratique et un peu de matchs », précise-t-il.

L’autre sondage visait à établir l’état des infrastructures à ce moment-ci de l’année. Sur les 120 municipalités qui ont répondu jusqu’à maintenant, la moitié ont leurs terrains prêts. Pour l’autre 50 % restants, une part importante dit que leurs terrains seront prêts vers la mi-juin et une petite part parle du 1er juillet.

La préparation des terrains, outre la situation de zones chaudes ou non de COVID-19, feront partie des éléments qui feront en sorte que certaines régions pourront amorcer leur saison plus rapidement.

« Le baseball ne repartira pas à la même vitesse partout, autant parce que les infrastructures ne sont pas prêtes ou que certaines règles pourraient nous être édictées par la Santé publique. Mais ce qui est sûr, c’est que tout le monde travaille pour que nous puissions retourner rapidement sur les terrains », fait valoir Maxime Lamarche.

Pour consulter le plan de relance de Baseball Québec: Plan de retour au jeu

Tournoi de Saint-Honoré annulé

D’autre part, à l’instar de bien d’autres organisateurs d’événements, les dirigeants du Tournoi Atome/Bantam de Saint-Honoré se sont résolus à annuler l’édition 2020 en raison de l’incertitude qu’entraîne la pandémie.

Comme les directives de la Santé publique n’encouragent pas les rassemblements ni les déplacements entre les régions, il semble peu concevable pour les dirigeants « d’organiser un événement qui mise d’abord et avant tout sur l’ambiance et l’esprit de fête ! »

Les remboursements d’inscription se feront d’ici les deux prochaines semaines, précise-t-on.

Information à l’adresse courriel suivante : info@baseballquebec.qc.ca