Valérie Maltais a participé à sa première course internationale sur longue piste samedi en Pologne.

Baptême réussi pour Valérie Maltais sur longue piste

Valérie Maltais n’a pas raté son entrée sur la scène internationale du patinage de vitesse longue piste. Moins d’un an après avoir quitté le courte piste pour se concentrer sur sa nouvelle discipline, la Baieriveraine a mérité la 7e place du groupe B au 1500 mètres, sa première course sur le circuit de la Coupe du monde, en Pologne.

« Je suis contente de cette première course, a laissé tomber Valérie Maltais à sa sortie de la patinoire. La glace est lente et différente de ce sur quoi j’ai patiné jusqu’à maintenant. J’apprends comment m’adapter et gérer la distance. C’était seulement la troisième fois que je faisais un 1500m», Valérie Maltais a enregistré un chrono de 2mino2s229, ce qui lui a permis de prendre le 38e rang au classement global. Sa compatriote Ivanie Blondin a dominé le groupe B pour terminer au 18e rang. L’épreuve a été dominée par la Japonaise Miho Takagi qui a établi un nouveau record de piste avec un temps d’un peu plus de 1min57. 

« Je suis consciente des erreurs et des points positifs, donc je continue à travailler là-dessus, de raconter Valérie Maltais qui a déjà un gros bagage international sur courte piste, ayant participé à trois Jeux olympiques. Je me sentais super bien avant ma course. J’avais une bonne nervosité habituelle qui me faisait sentir prête pour ma course.»

La Saguenéenne sera de nouveau au départ de la course du 1500 mètres la semaine prochaine aux Pays-Bas. D’ici là, elle prendre part dimanche à l’épreuve du 5000 mètres. 

Samuel Girard 6e

Sur courte piste, au Kazakhstan, Samuel Girard a pris la sixième place lors de la finale du 1500 mètres. Son coéquipier Steven Dubois a terminé au pied du podium, étant devancé par les trois Coréens. 

Du côté féminin, à sa première Coupe du monde de la saison, la Sherbrookoise Kim Boutin a décroché l’argent sur la même distance. « Le but était simplement de me remettre dedans et de retrouver mes sensations sur la glace. Je suis contente parce que ce n’est pas évident de retrouver la motivation après une année olympique, mais j’étais dans la bonne zone et je suis très satisfaite de ma journée», a-t-elle exprimé après la course. 

Les relais masculin et féminin ont assuré leur place en finale A dimanche. Le 500 mètres sera également disputé ainsi qu’un deuxième 1500 mètres.