Mike Babcock a suggéré à ses joueurs de garder les choses simples sur la patinoire lors du septième match contre les Bruins, qui aura lieu mercredi soir.

Babcock dit à ses joueurs de chérir le moment

TORONTO — La saison des Maple Leafs dépend d’un match et l’entraîneur-chef Mike Babcock veut que ses joueurs chérissent la situation devant laquelle ils vont se retrouver.

En battant les Bruins 3-1 devant ses partisans lundi, Toronto a créé l’égalité 3-3 dans cette série de premier tour et se présente à Boston mercredi (19h30) après avoir gagné les deux dernières parties. «Nous avons trimé dur pour revenir dans la série», a noté Babcock lors de son point de presse mardi.

«Vous voulez être un joueur, vous voulez être un entraîneur, vous voulez être un directeur général réputé pour livrer la marchandise», a ajouté Babcock. «Pour y arriver, vous devez livrer la marchandise. Ce devrait être très agréable, et chérissons ce moment. Nous aimerions participer à la prochaine ronde, Boston veut participer à la prochaine ronde. Quelqu’un devra fléchir.»

La troupe de Babcock effacé des déficits de 0-2 et de 1-3 dans la série. Or, aux yeux de Jake Gardiner, toute la pression repose sur les joueurs des Bruins. «Personne ne nous croyait capables d’égaler la série. Maintenant que nous y sommes, il s’agit d’une bonne opportunité», a indiqué le défenseur.

Les Leafs ont arraché une seule victoire dans le château fort des Bruins jusqu’à maintenant, 4-3 samedi lors du match numéro 5. Et ce ne fut pas de tout repos pour Toronto, qui menait 4-1 en deuxième période. Les hommes de Babcock ont tenu le coup malgré le fait que les Bruins aient dominé 20-5 au chapitre des tirs en troisième.

Komarov pourrait jouer

Dans un scénario comme celui qui attend les deux formations mercredi soir, Babcock soutient que l’approche à adopter passe par la simplicité. «Ce que vous voulez faire, ce sont des jeux simples et passer le plus de temps possible dans la zone adverse. De petites choses comme le contrôle des mises en jeu et la possession de la rondelle sont très importantes. Nous allons demander à chaque joueur de faire leur part, sur une base individuelle. Sachez le travail que vous avez à faire, et faites-le.»

Interrogé au sujet de la formation qu’il pourrait présenter à l’occasion de ce match sans lendemain pour l’une des deux équipes, Babcock a fait savoir que l’attaquant Leo Komarov était suffisamment rétabli pour reprendre sa place dans l’alignement. Mais il prévoit attendre jusqu’à mercredi matin avant de décider du statut du vétéran.

«Il est dans une position où il pourrait jouer», a confirmé Babcock. «Le tempo sera rapide sur la patinoire et il n’a pas joué. C’est là la plus importante question.» Komarov a subi une blessure au bas du corps lors du deuxième match et il n’a pas joué depuis.

Le gagnant du septième match affrontera le Lightning de Tampa Bay, samedi. Si les Maple Leafs l’emportent, ce premier duel aura lieu à 20h. Si les Bruins triomphent, la rencontre sera présentée à 15h.