Frédérick Fillion (au centre) a été expéditif, samedi soir, lors du combat final pour s’emparer de la ceinture de champion québécois en arts martiaux mixtes. Il est entouré du Shihan de l’école Ultime Arts martiaux, François Khim-Gobeil, et de son entraîneur, Jason Ouellet.

Arts martiaux mixtes: Fillion champion québécois

La région compte maintenant un champion québécois en arts martiaux mixtes (MMA). Frédérick Fillion, de l’école Ultime Arts martiaux de Saguenay, a été expéditif, samedi soir, au Nordik Fight Club de Québec, en s’imposant sur son adversaire de la finale à peine 1min40s après le début du premier round du combat de championnat.

L’athlète de 27 ans, qui combattait dans l’octogone chez les 155 livres, a vaincu Alex Hazen par soumission. Contrairement à son adversaire, Fillion est un spécialiste au sol et de lutte de soumission. « J’ai réussi à amener le combat à mon avantage en l’amenant au sol. Ç’a duré une minute 40 (secondes). C’était supposé être un combat de cinq rounds », a résumé le nouveau champion, l’imposante ceinture en main.

« Ç’a été une belle soirée et une belle performance », a renchéri Jason Ouellet, son ancien partenaire d’entraînement et entraîneur de Frédérick depuis quatre ans.

« J’avais participé à des finales, mais jamais avec une ceinture à l’enjeu », mentionne le Chicoutimien, qui a une fiche de neuf victoires, un revers et une nulle. Ce dernier a déjà reçu une demande pour remettre sa ceinture à l’enjeu, et ce, dès décembre.

Frédérick Fillion prendra toutefois le temps d’évaluer la demande en compagnie de son entraîneur, car le délai est un peu court. Les anciens membres du club Spartans de Jonquière sont maintenant regroupés à l’école Ultime Arts martiaux, qui a pignon sur la rue du Havre, à Chicoutimi. C’est d’ailleurs la seule du genre dans la région.

Le jeune homme s’entraîne quatre fois semaines, en plus d’un entraînement à la maison (musculation et cardio). Enfin, en plus de l’entraîneur Jason Ouellet, Frédérick Fillion a pu se préparer adéquatement avec ses partenaires d’entraînements Claude Perron, Simon Marchant-Roy et Stéphane Simard.