Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Les Blue Bombers de Winnipeg, qui compte le Dolmissois Shayne Gauthier dans leurs rangs, ont remporté la Coupe Grey en 2019. Gauthier vient de signer une prolongation de contrat d’un an et il espère aider son équipe à défendre le titre de champion... en espérant qu’il y ait une saison.
Les Blue Bombers de Winnipeg, qui compte le Dolmissois Shayne Gauthier dans leurs rangs, ont remporté la Coupe Grey en 2019. Gauthier vient de signer une prolongation de contrat d’un an et il espère aider son équipe à défendre le titre de champion... en espérant qu’il y ait une saison.

Apprenti électricien, Shayne Gauthier sera de retour avec Winnipeg

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
Le Dolmissois Shayne Gauthier pourra amorcer la prochaine saison l’esprit tranquille puisqu’il vient de s’entendre avec la direction des Blue Bombers de Winnipeg pour une prolongation de contrat d’un an.

Les négociations se sont déroulées rondement. « Ça a pris quelques jours à peine et c’était réglé, confirme le secondeur en entrevue téléphonique. Je pense que malgré le fait qu’on n’a pas joué l’an passé, la majorité des joueurs qui étaient présents en 2019 veulent revenir. Quelques joueurs des Bombers ont changé d’adresse, mais le noyau de l’équipe est toujours là. Et le but reste le même que si on avait joué l’an passé, c’est-à-dire défendre notre titre de champions. »

Le spécialiste des unités spéciales pourra donc poursuivre son association avec les champions de la Coupe Grey de 2019, lui qui avait été repêché par la formation en 2016. Outre Gauthier, les Blue Bombers ont confirmé vendredi dernier des prolongations de contrat d’un an pour le joueur de ligne offensive Geoff Gray et le secondeur Tobi Antigha. Tous trois seraient devenus agents libres le mois prochain.

Inconnu

Même s’il a signé un contrat, Shayne Gauthier ne sait pas s’il y aura une saison, en raison de la pandémie. La Ligue canadienne de football n’a pas donné d’information jusqu’à maintenant.

« On est en janvier et même si j’ai signé un contrat, on ne sait pas encore quand ça va commencer. On n’a pas de nouvelles de la part de la ligue. C’est un peu plate, mais on doit prendre notre mal en patience, dit-il. Alors, je commence ma préparation comme si c’était une année normale et on verra ce qui arrivera. »

Les Blue Bombers de Winnipeg, qui compte le Dolmissois Shayne Gauthier dans leurs rangs, ont remporté la Coupe Grey en 2019. Gauthier vient de signer une prolongation de contrat d’un an et il espère aider son équipe à défendre le titre de champion... en espérant qu’il y ait une saison.

De retour à Winnipeg depuis septembre, le Dolmissois doit lui aussi composer avec la fermeture des gymnases. Aux grands maux les grands moyens, il a réussi à s’entendre avec un centre pour louer l’équipement afin de pouvoir s’entraîner à la maison. Lorsque le stade rouvrira ses portes pour les joueurs, il n’aura qu’à ramener les appareils au gym. À Winnipeg, le nombre de cas a commencé à diminuer un peu. « C’est bon signe et on espère que ça va continuer dans cette direction, que les gyms ouvrent bientôt et que l’on puisse recommencer à avoir un semblant de vie normale », souhaite le #44 des Bombers.

Évidemment, le Dolmissois espère pouvoir accéder bientôt aux installations d’entraînement du stade. « J’ai parlé avec le thérapeute en chef de notre équipe et si les choses continuent de bien aller dans les prochaines semaines, les joueurs pourraient peut-être avoir accès au stade, avec certaines restrictions. Ce sont des environnements contrôlés et il n’y a pas beaucoup de risques. On commence à en avoir besoin aussi. »

D’autre part, sur le plan physique, même s’il n’avait pas de blessure à soigner, il souligne que le fait de sauter une saison sans prendre de coups a quand même fait du bien.

Apprenti électricien

L’athlète de 28 ans a aussi profité de la pause forcée pour préparer son après-carrière. Depuis septembre dernier, il travaille comme apprenti électricien. « Je travaille toutes les semaines. Ça va super bien et je suis bien content. J’adore ça! C’est sûr que c’est différent, mais c’est un premier pas vers une carrière future. C’est quelque chose que je pourrai faire durant les entre-saisons. La compagnie qui m’emploie présentement est très compréhensive et m’offre une belle chance. »

Le Jeannois avait déjà des aptitudes en travail manuel et il avait envisagé d’oeuvrer comme charpentier. C’est son beau-frère, qui est électricien, qui l’a mis en contact avec son nouvel employeur.

« Ici, je n’ai pas besoin d’aller à l’école tout de suite. Ils t’engagent comme apprenti et tu apprends sur le tas », explique-t-il. Dans son cas, l’entreprise paiera pour qu’il suive une formation de quatre niveaux en quatre ans.

« Ce sera différent du football, mais le but sera le même : accumuler les niveaux et être de plus en plus spécialisé dans le domaine », de conclure Shayne Gauthier.