Trois des six terrains de tennis du parc Saint-Jacques sont inutilisables malgré des travaux de réaménagement achevés en 2013.

Appel d’offres les terrains de tennis du parc Saint-Jacques à Saguenay

Les terrains de tennis du parc Saint-Jacques seront entièrement refaits, moins de dix ans après la rénovation initiale, une dépense évaluée à 300 000 $.

Saguenay a publié, en début de semaine, un appel d’offres pour le réaménagement des terrains arvidiens qui ont fait la manchette à plusieurs reprises, depuis la fin des travaux en 2013, et qui ont coûté plus de 500 000 $. À l’époque, Terrassement Saint-Louis avait remis la soumission la plus basse.

Rapidement, après la mise en place des nouvelles infrastructures, la présence de bulles d’eau a été remarquée. À la fin des travaux, les responsables du dossier à Saguenay avaient refusé de signer le certificat de réception provisoire en raison d’importantes défectuosités. Après avoir mandaté une firme de spécialistes pour faire la lumière sur la situation, la Ville avait finalement intenté une poursuite de près de 200 000 $ contre l’entreprise en plus de retenir un paiement de 80 000 $, ce qui était contesté par la compagnie.

Trois des six terrains de tennis du Parc Saint-Jacques sont inutilisables malgré des travaux de réaménagement achevés en 2013.

Dans un jugement à l’été 2017, le juge Claude Bouchard, de la Cour supérieure, a finalement partagé la responsabilité, n’étant pas capable de conclure que l’unique responsabilité incombait à Terrassement Saint-Louis. Il soulignait également la présence d’humidité, notamment causée par « la situation particulière de ces terrains, bordés en partie par des talus ».

L’entreprise n’a pas eu à payer de pénalité, et la Ville a pu conserver le dernier paiement.

Depuis quelques années, seulement trois terrains sont utilisables alors que les trois autres ne permettent pas de jouer au tennis. D’ailleurs, lors du passage du Quotidien jeudi matin, les filets n’avaient même pas été installés sur ces trois terrains.

Kénogami

Les travaux doivent débuter très bientôt pour un réaménagement du même genre des terrains situés derrière l’aréna Kénogami. Des terrains de pickleball, un sport qui prend de l’ampleur depuis quelques années, seront également aménagés. La discipline est un mélange de sports de raquette, de tennis, de badminton, de ping-pong et de racquetball. Ces terrains s’ajouteront aux quelques autres déjà disponibles sur le territoire jonquiérois.