Le Chicoutimien Antoine Duchesne a constitué un rouage important de l’équipe Groupama-FDJ permettant par son travail que son coéquipier Arnaud Demare monte sur la troisième marche du podium.

Antoine Duchesne, le bon coéquipier

Antoine Duchesne a joué son rôle de coéquipier à merveille lors de la classique Gand-Wevelgem, dimanche, en Belgique. Le cycliste natif de Chicoutimi a aidé son coéquipier Arnaud Demare à terminer troisième, derrière Elia Viviani et le gagnant Peter Sagan. Le Slovaque s’est imposé dans un sprint regroupant 19 coureurs.

Duchesne a quant à lui pris le 108e rang, à 11 minutes et 47 secondes du peloton de tête.

« Ça s’est bien passé, tout le monde a vraiment bien fait et nous avons tous très bien exécuté le travail, a résumé Antoine Duchesne au réseau Sportcom. Nous avons pris la course en main très tôt. »

Le membre de la formation Groupama-FDJ a souligné que même si la victoire avait échappé de peu à son coéquipier, un podium représentait tout de même un bel accomplissement dans ce genre d’épreuve.

« Après 110 kilomètres, j’ai commencé à rouler parce que nous arrivions vite dans des petites routes et des passages importants, a décrit le Chicoutimien. Ça fait que nous avons commencé à contrôler tôt la course et Arnaud a réussi à être dans des bonnes situations jusqu’à la fin. Nous n’avons pas gagné, mais ça reste un beau podium. Pour une course comme celle-là, c’est très bien et tout le monde était en bonne condition aujourd’hui (dimanche), donc c’est bien. »

Autre Québécois en action à la classique belge, Hugo Houle (Astana) a fini 73e, à plus de cinq minutes et demie du vainqueur.