La Torontoise Katherine Sebov (à gauche) a obtenu son billet pour la ronde quart de finale en disposant de l’Américaine Kennedy Shaffer en deux manches de 6-2. Elle a aussi fait preuve d’un bel esprit sportif en se rendant près de son adversaire lorsque celle-ci a semblé se blesser à une cheville. Rien de grave cependant et Shaffer a pu poursuivre la rencontre.

Andreescu et Sebov passent en quart de finale

Des trois Canadiennes encore en action jeudi, deux ont obtenu leur billet pour la ronde quart de finale du simple du Challenger Banque Nationale de Saguenay en cours au Club de tennis intérieur Saguenay. Les Ontariennes Bianca Andreescu et Katherine Sebov ont en effet vaincu leurs adversaires respectives pour passer à l’étape suivante, tandis qu’Alexandra Vagramov (C.-B.) a vu son parcours stoppé par la première de série.

Andreescu et Sebov avaient chacune un programme chargé, elles qui disputaient leur match de deuxième tour en plus de rejouer en double l’une contre l’autre en soirée.

Pour sa part, Katherine Sebov a disposé de son adversaire en deux manches identiques de 6-2. L’Américaine Kennedy Shaffer, une joueuse issue des qualifications, lui a toutefois offert un peu plus de résistance que prévu par moment. La Torontoise de 19 ans a pris les devants très tôt et a conservé un niveau de jeu constant pour filer vers la victoire pendant que son adversaire commettait des erreurs fatales. La gagnante avoue qu’elle aurait pu faire mieux, « même si ce fut assez bien pour l’emporter ». « Si c’était à refaire, j’aurais aimé être plus agressive et prendre plus mon temps pour bien frapper la balle, jouer de façon moins précipitée », a indiqué celle qui aura une grosse commande vendredi, en quart de finale, alors qu’elle affrontera la première tête de série, l’Ukrainienne Kateryna Kozlova.

Sebov a aussi pu savourer la victoire en double avec sa partenaire, la Bulgare Elitsa Kostova. Le duo a en effet vaincu la paire canadienne composée de Bianca Andreescu et Carson Branstine au super bris d’égalité (6-26-7 (5), 10-4). Le duo disputera les honneurs du double contre les troisièmes favorites, Tara Moore (GBR) et Conny Perrin (SUI).

En simple, Bianca Andreescu, 7e favorite, a eu affaire à une bonne bagarreuse en Hayley Carter. La Canadienne de 18 ans a en effet dû batailler ferme pour l’emporter en deux manches de 7-5 contre l’Américaine. Andreescu a éprouvé quelques difficultés au service, mais est parvenue à tirer son épingle du jeu grâce à de magnifiques coups de fond. La jeune femme convient que son match aurait pu être plus facile, mais elle se donne maintenant comme ligne de conduite de rester concentrée jusqu’à la fin et de faire en sorte que le travail soit fait.

Le plein d’expérience

Jeudi, la Canadienne de 17 ans, Alexandra Vagramov, avait tout un défi à relever contre la première tête de série. La favorite a été expéditive, en l’emportant 6-2, 6-0 en 50 minutes de jeu pour accéder à la ronde quart de finale. Malgré la défaite, la longiligne athlète a choisi de voir le bon côté des choses et est même prête à être de retour à Saguenay l’an prochain. « Je pense qu’on peut dire que c’était une bonne leçon de tennis, gratuite. Cela dit, c’était vraiment une bonne joueuse et je suis consciente que son niveau de jeu était très supérieur au mien. Mais je suis très heureuse de cette expérience et je compte revenir plus forte l’an prochain », a commenté la souriante brunette.

En dépit de son peu d’expérience chez les professionnelles — c’était seulement son troisième tournoi —, Vagromov a tout de même causé la surprise en remportant son match de premier tour contre Jacqueline Cako, une Américaine classée 482e au monde, un classement de plus de 600 rangs au sien. « Je pense que c’était un match difficile et je suis vraiment heureuse de l’avoir remporté. Je crois avoir pris une belle confiance. Et même si ce n’était pas un résultat extraordinaire, pour moi, c’était satisfaisant », ajoute la jeune femme qui croit que cette précieuse dose d’expérience et de confiance sera fort utile pour le tournoi de Toronto, surtout qu’elle devra passer par les qualifications qui s’amorcent samedi.

Fichman en finale

Enfin, en double, la Torontoise Sharon Fichman, qui dispute son cinquième tournoi de l’année après une pause de deux ans, a assuré sa place en grande finale en faisant équipe avec l’Américaine Maria Sanchez. En demi-finale, elles ont vaincu le duo composé de Jessika Ponchet (FRA) et de Kimberley Zimmermann (BEL) en deux manches de 7-5 et 7-6 (11).