Antoine Duchesne rentre maintenant au Québec pour profiter de quelques semaines de vacances.

Amstel Gold : difficile pour Duchesne

Diminué par un virus, Antoine Duchesne a peiné, dimanche, à la course Amstel Gold du circuit World Tour, à Fauquemont-sur-Gueule aux Pays-Bas. Le Chicoutimien a conclu l'épreuve au 110e rang, à huit minutes et 49 secondes du vainqueur Enrico Gasparotto.
Il s'agissait de la dernière course de l'athlète de 24 ans avant de rentrer au Québec pour quelques semaines.
«Je me sentais moyen, a avoué le cycliste au réseau Sportcom. J'ai recommencé à être malade cette semaine et j'ai toussé tout le long de la journée, mais les jambes allaient bien.»
«J'ai été malade il y a deux semaines, j'avais pris du repos, mais c'est plate que ça arrive à la dernière course (avant les vacances). De grosses quintes de toux pendant que tu roules à 60 kilomètres à l'heure, ce n'est pas agréable.»
Pour sa première présence à Fauquemont-sur-Gueule, Antoine Duchesne a joué le rôle d'équipier pour Bryan Coquard. Les autres membres de l'équipe Direct Énergie ont protégé le Français qui a finalement pris la quatrième place. La température a toutefois compliqué la tâche des participants.
«Nous étions tous autour de Bryan et nous avons bien réussi à le protéger,» a d'abord exprimé Antoine Duchesne.
«Au moment de l'enchaînement important sur le final, il s'est mis à tomber de la grêle, de la pluie et à faire froid. Nous ne voyions plus rien et j'ai un peu perdu le focus.»
Début de saison
Le cycliste retenait beaucoup de positif de son début de saison, marqué par un maillot à pois, remis au meilleur grimpeur au tour Paris-Nice.
«Je suis content en général de mon début de saison, a partagé Antoine Duchesne. J'ai fait mon travail, j'ai fini ma course et maintenant c'est le temps de rentrer à la maison. »