Le maire Marc Asselin, la présidente du Collège d'Alma, Lucie Munger, la conseillère municipale et présidente du comité des loisirs, Sylvie Beaumont, la présidente de la CS du Lac-Saint-Jean, Roxanne Thibeault, et le directeur général des Constructions Proco, Jean-Denis Toupin, invitent la population à se mobiliser autour de la candidature d'Alma pour l'obtention des Jeux du Québec à l'hiver 2017.

Alma convoite les Jeux du Québec

Quinze ans après avoir présenté les Jeux d'été, Alma convoite la 52e finale des Jeux du Québec d'hiver 2017.
La Ville déposera officiellement sa candidature cette semaine. D'autres municipalités, dont Sept-Îles et Saint-Jérôme, ont déjà confirmé leur désir de présenter l'événement. Les élus almatois estiment toutefois que le milieu dispose de plusieurs atouts pour accueillir ces jeux.
« L'année 2017 coïncide avec le 150e de la ville. C'est l'occasion idéale pour recevoir cet événement. D'autant plus que les travaux de rénovation du Centre Mario-Tremblay seront terminés. Ce sont des installations neuves que nous aurons », insiste le maire Marc Asselin, en parlant des quelque 20 millions $ qui auront été investis dans la réfection du centre sportif.
Saguenay a présenté la 48e finale des Jeux du Québec, l'an dernier. Une proximité géographique et temporelle qui ne désavantagera pas Alma, plaident les élus.
« C'est la ville elle-même qui est regardée et non la région, nous a confirmé Sports Québec. Ça n'a pas d'impact sur la décision que Saguenay ait reçu les Jeux d'hiver. Mais pour nous, c'est important de travailler avec les autres municipalités et toute expertise est bonne à consulter », mentionne Sylvie Beaumont, conseillère municipale et présidente du comité des loisirs.
« On s'est empressé de faire une résolution pour appuyer Saguenay avec sa candidature et je suis convaincu que Saguenay fera la même chose », croit le maire Marc Asselin.
Alma disposerait de tous les plateaux requis pour présenter un tel événement, dont les gymnases et patinoires. La Ville devra toutefois compter sur le centre de ski le mont Lac-Vert pour les compétitions de ski alpin. La Commission scolaire du Lac-Saint-Jean a d'ailleurs confirmé son appui à Alma en promettant de rendre disponibles tous les plateaux sportifs ainsi que les établissements qui serviront de lieux de rassemblement, d'hébergement et d'alimentation.
Budget
La présentation de la finale des Jeux du Québec nécessite plusieurs investissements. La ville d'Alma évalue sa contribution à environ un million $ pour l'organisation de l'événement.
« Répartie sur deux années de budget, on prétend qu'on pourrait donner facilement 300 000 $ en services directs et quelque 600 000 $ en investissement. C'est bien entendu que tout va dépendre des recommandations de Sport Québec lorsqu'on sera sélectionné. Il est possible qu'on mette davantage d'argent aussi. Il faut dire que les retombées économiques sont estimées à 12 millions $ dans le milieu », pointe Marc Asselin, visiblement confiant qu'Alma obtienne le titre de ville hôte.
Une délégation de Sports Québec se rendra à Alma en mai prochain pour évaluer sa capacité à présenter l'événement. Quelques semaines plus tard, les milieux finalistes seront dévoilés. Ce n'est qu'en février 2015 que le nom de la ville hôte sera connu.