Alissa Gilbert a exporté son talent au basketball en Floride, évoluant maintenant avec l’Académie IMG.

Alissa Gilbert parmi l’élite

Le talent d’Alissa Gilbert au basketball a été remarqué jusqu’en Floride. Depuis quelques mois, la Jonquiéroise fait partie du réputé programme de l’Académie IMG.

Alyssa Gilbert profite de la semaine de l’Action de grâce aux États-Unis pour effectuer un retour dans sa région natale. Elle a profité de son court séjour, qui se termine samedi, pour s’entraîner en compagnie de ses anciennes coéquipières du Bleu et Or de l’École polyvalente Arvida. « Elle aime vraiment le basket », annonce l’entraîneur Pierre-Yves Gagné, assurant que l’effort était au rendez-vous.

Elle n’est que la troisième Québécoise à être recrutée par les dirigeants du programme floridien, selon un décompte effectué par l’entraîneur Pierre-Yves Gagné. Alissa Gilbert a joué à Arvida lors de ses trois premières années au secondaire, faisant rapidement sa marque. L’une de ces trois Québécoises, Audrey-Ann Caron-Goudreau, a ensuite été recrutée par l’Université du Texas.

À sa seule saison dans le cadet en secondaire 2, elle a terminé la saison parmi les meneuses de la ligue pour les rebonds ainsi que pour les points dans son équipe. La saison suivante, l’an dernier, elle a fait le saut avec l’équipe juvénile. « Elle a encore eu une saison à tout casser, étant nommée sur l’équipe d’étoiles provinciale alors qu’elle se trouvait en nomination contre des équipes de secondaire 4 et 5 », fait valoir Pierre-Yves Gagné.

Au cours de l’été, Alissa Gilbert était à la recherche d’un camp de basketball aux États-Unis, avec également l’objectif de parfaire son apprentissage de l’anglais. Les démarches ont également mené à des discussions au Massachusetts et même en Californie, mais le choix s’est finalement arrêté sur l’Académie IMG à la suite d’une réflexion mûrie. Après trois semaines, les entraîneurs lui ont offert de rester pour l’année, ce qui pourrait lui ouvrir bien des portes pour sa carrière. « J’en ai parlé avec mes parents. Ce n’était pas une décision facile de quitter mon équipe, ma vie dans le fond ici. J’ai décidé de partir et à date, c’est vraiment une belle expérience», mentionne Alissa Gilbert, soulignant les ressources mises en place par le programme, avec notamment un entraîneur en nutritition, un responsable de l’aspect mental et des physiothérapeutes à temps plein.

«On est toujours prises en charge », annonce-t-elle, soulignant l’apport du Bleu et Or sur sa carrière.

Considérée comme une joueuse de deuxième année avec l’Académie IMG (sophomore), Alissa Gilbert n’est pas admissible à évoluer avec la plus forte des trois équipes, dite nationale, laquelle regroupe les joueuses d’avant-dernière et de dernière année (junior et senior). La Jonquiéroise se retrouve donc avec la formation varsity, qui peut être considérée comme intermédiaire, avec laquelle elle obtient un bon temps de jeu. La formation floridienne a jusqu’ici remporté trois de ses quatre matchs en saison régulière, qui en compte une trentaine.