Pendant la pause, les équipes de la LHJMQ ne pourront tenir d’entraînement tant sur que hors-glace.

Activités de la LHJMQ suspendues jusqu’à nouvel ordre 

À quelques matchs des séries éliminatoires, les dirigeants de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) ont décidé de suivre leurs homologues un peu partout en Amérique du Nord et suspendent toutes les activités dans la foulée des récents développements du COVID-19.

C’est donc dire que le duel prévu vendredi soir entre les Sags et les Tigres, au centre Georges-Vézina, n’aura pas lieu, ni celui entre les Sags et le Drakkar à Baie-Comeau dimanche. La même décision de suspendre les activités a été prise dans les deux autres ligues juniors au pays, en Ontario et dans l’Ouest. Les gouverneurs des équipes de la LHJMQ ont tenu une réunion téléphonique avant de prendre cette décision qui semblait de plus en plus inévitable avec les récents développements et les recommandations de la Direction de la santé publique.

Pendant cette pause indéterminée, toutes les activités sont stoppées jusqu’à nouvel ordre. En plus des matchs, les entraînements ne pourront avoir lieu tant sur que hors glace. Pour le moment, tant que les écoles sont ouvertes, les joueurs demeurent dans leurs familles de pension et continueront d’assister à leurs cours. Seuls les joueurs blessés pourront recevoir des traitements.

« On n’a pas de contrôle là-dessus. C’est plate, mais que veux-tu ? Ce n’est pas comme si c’était juste le junior majeur. C’est tout le monde dans toutes les sphères qui est touché. On n’a aucun contrôle. Ça ne nous donne rien de s’apitoyer sur notre sort. C’est de prendre ça une journée à la fois », de commenter l’entraîneur-chef des Sags, Yanick Jean, mentionnant qu’il est trop tôt pour le moment pour spéculer sur la suite des choses.

« La ligue fait un gros travail tout le temps pour la protection des joueurs et des partisans. C’est normal que ça s’en aille dans la même direction que la plupart des organisations en Amérique », rappelle-t-il.

« Nous n’avions pas le choix, confirme pour sa part Ronald Thibault, président et actionnaire du Phoenix de Sherbrooke, meneur au classement général, dans une entrevue avec La Tribune. Ce n’est pas seulement une mauvaise nouvelle pour nous, mais pour tout le monde. Le milieu des affaires sera particulièrement affecté. On prendra les meilleures décisions pour nos jeunes, le personnel et les amateurs. Ça va bien au-delà du sport. »

Avec la fin de saison qui approche et les séries éliminatoires dans deux semaines, les dirigeants de la LHJMQ se retrouvent avec tout un casse-tête qui devrait durer au moins deux semaines, si on se fie aux recommandations du premier ministre du Québec, François Legault, interdisant, en fin de matinée, tout rassemblement intérieur de plus de 250 personnes. Il y aura également certainement des répercussions sur le calendrier s’il y a une reprise dans quelques semaines.

« Pour l’instant, tous les scénarios sont sur la table, de l’annulation de la saison jusqu’à une reprise de tous les matchs plus tard dans l’année, en passant par des éliminatoires écourtées avec moins d’équipes ou avec des séries 3 de 5, a déclaré au Soleil Maxime Blouin, porte-parole de la LHJMQ. Chaque jour, nous aurons une réunion pour faire le point et évaluer la situation et les différents scénarios. »

+

La série Marquis-Pétroliers retardée

Les séries ne débuteront pas tel que prévu vendredi pour les six équipes de la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH), dont les Marquis de Jonquière. Les autorités du circuit senior provincial ont suivi la vague et repoussé le début des éliminatoires d’au moins une semaine. 

Les Marquis devaient se rendre à Laval vendredi soir pour affronter les Pétroliers et la deuxième rencontre était prévue samedi soir au Palais des sports de Jonquière. Tout est maintenant repoussé de sept jours, ce qui est également le cas pour les deux autres séries, entre Sorel et Rivière-du-Loup ainsi qu’entre Thetford et Saint-Georges. 

« En marge de la pandémie du Coronavirus (COVID-19) et des recommandations du gouvernement provincial, la Ligue nord-américaine de hockey annonce, suite à une conférence téléphonique des propriétaires, que le calendrier des séries 2020 devant débuter vendredi soir est suspendu pour la fin de semaine », ont fait part les dirigeants de la LNAH dans un communiqué publié en début de soirée jeudi. 

« En début de semaine prochaine, suite aux développements anticipés, une évaluation de la situation concernant le début des séries éliminatoires sera faite quant à la poursuite ou non des activités », d’avancer les responsables.