À quatre contre quatre

Dès l’an prochain, le hockey novice pourrait se jouer exclusivement à quatre contre quatre dans la région. Le projet-pilote de novice développement présentement à l’essai à Saguenay pourrait donc être étendu aux 13 organisations régionales. Une décision finale doit être prise lors de l’assemblée générale annuelle de Hockey Saguenay-Lac-Saint-Jean, à la fin mai.

Parallèlement, les dirigeants de Hockey Canada obligeront toutes les équipes novice au pays à évoluer sur des surfaces restreintes à compter de la saison 2019-2020, a révélé mercredi le collègue Kevin Dubé du Journal de Québec. Plusieurs provinces utilisent déjà cette façon de faire et le Saguenay avait servi de cobaye cette saison avec Lévis. « On sait que ça s’en vient alors si on peut l’étendre plus rapidement, pourquoi pas », mentionne le coordonnateur exécutif de Hockey Saguenay-Lac-Saint-Jean, Alexandre Lallemand, précisant que des coûts sont reliés à l’achat d’équipement, notamment des séparateurs pour la patinoire. 

Surface restreinte

Depuis octobre, environ 45 jeunes, répartis en cinq équipes de novice développement, évoluent sur une surface restreinte, ce qui encourage la possession de la rondelle et plus de tirs au but. L’initiative a été mise en place par les membres du comité de développement de Hockey Saguenay-Lac-Saint-Jean, en collaboration avec les trois organisations du hockey mineur de Saguenay. Les matchs sont d’une durée de 20 minutes avec des présences chronométrées de deux minutes. Les buts sont également plus petits. « On enlève également la notion de centre, ailier ou défenseur. Tout le monde effectue une rotation », explique Alexandre Lallemand, ajoutant que tous les joueurs ont également essayé la position de gardien. 

« Les jeunes ont joué toute l’année en espace restreint. En début d’année, on a fait des tests et les moins bons résultats, on les a placés dans le développement. À la fin de l’année, on va refaire passer des tests à une équipe novice A, une B et le développement et on va pouvoir quantifier la progression des habiletés avec les pointages en début d’année », signale le responsable tout en soulignant la collaboration des joueurs, parents et entraîneurs alors que quelques ajustements ont dû être apportés en cours de route. Comme quatre équipes s’affrontent, les jeunes d’une équipe obtiennent également une fin de semaine de congé par mois. Les équipes s’affronteront samedi au Palais des sports de 8 h 30 à 11 h 30 lors du Championnat de fin de saison.

« On pense que le gain va être beaucoup plus significatif pour les C que pour les B et une partie du A. Dans le A, on retrouve quand même de très bons joueurs, donc l’écart risque d’être plus petit », d’estimer Alexandre Lallemand.