Clovis Valade devra manger de la nourriture séchée et dormir en bordure de route au fil de son périple.
Clovis Valade devra manger de la nourriture séchée et dormir en bordure de route au fil de son périple.

700 km de vélo en solo à 18 ans

Un étudiant du Cégep de Chicoutimi, Clovis Valade, parcourra 700 km en vélo entre Saguenay et Valleyfield du 29 mai au 20 juin. Le jeune homme de 18 ans prépare son aventure en solitaire depuis décembre afin d’être préparé à toutes les éventualités. Il dormira en bordure de routes et profitera de son expérience pour visiter certaines villes du Québec, le long du fleuve Saint-Laurent.

Le jeune cycliste, originaire de Valleyfield, rêve à cette aventure depuis de nombreuses années. « Je trouvais cela très symbolique pour mon amour du vélo et de l’aventure de me rendre à ma ville d’origine en 22 jours, tout en profitant de chacune des villes où je passerai », a-t-il expliqué.

Le sport a toujours été important pour l’étudiant en Techniques de comptabilité et gestion. « J’étais en sport-études au secondaire et je travaille chez Sports Experts actuellement. Mon emploi m’a permis d’en apprendre plus sur les techniques de vélo et l’équipement nécessaire à sa pratique. »

Le jeune cycliste prépare son aventure depuis décembre.

Au fil de son aventure, Clovis s’arrêtera en bordure de route ou en forêt isolée pour la nuit. « Ma plus grosse peur à affronter sera certainement de dormir seul dans ma tente, mais je me suis pratiqué à y arriver et je dors de mieux en mieux. J’aurai aussi peur de croiser des animaux, mais je suis sûr que tout ira bien. »

Les parents du jeune homme ressentent aussi une certaine crainte à l’idée de laisser leur enfant partir seul en vélo sur une distance de 700 km, selon le jeune athlète. « Ça fait tellement longtemps que je rêve de ce projet et que j’en parle à mes parents, qu’ils ont fini par comprendre qu’ils ne pouvaient pas m’arrêter. J’étais déterminé à y arriver et je me suis organisé pour être prêt à tout. »

Interrogé face à l’idée de parcourir la longue route entre Saguenay et Valleyfield en équipe, Clovis Valade a répondu qu’il souhaitait accomplir son projet par lui-même. « C’est mon aventure et je veux y arriver seul. La distance représente environ 30 km par jour. Je veux profiter de mon expérience pour visiter les villes le long du fleuve à mon rythme. »

La pandémie de COVID-19 a eu un impact sur le projet de l’étudiant. « J’avais l’intention de rencontrer des gens au fil de mon aventure, mais j’ai dû changer mes plans. Je me suis également fixé un budget pour certains repas que je devrai acheter en épicerie. »

L’étudiant souhaite d’ailleurs amasser des fonds en lien avec son projet afin d’aider ceux affectés par le virus. « Je ne sais pas encore quelle sera la cause que je choisirai, mais je veux rentabiliser mon projet. »