La 6e édition de la Traversée du lac Saint-Jean aura lieu du 14 au 16 février 2019.

6e édition pour la Traversée internationale du lac Saint-Jean en vélo

Profitant de la visibilité accordée à la 64e édition de la Traversée internationale du lac Saint-Jean, l’organisation de la Traversée du lac Saint-Jean à vélo lance les invitations pour la 6e édition qui aura lieu du 14 au 16 février.

Même si encore plusieurs mois séparent les deux événements, le comité organisateur commence déjà à courtiser la clientèle des adeptes du fatbike. Devant le succès obtenu l’an dernier, les cyclistes auront la possibilité de relever le défi à trois reprises soit le jeudi, le vendredi ou le samedi.

« Notre événement a acquis une belle notoriété. On ne change donc pas une formule gagnante. Les participants adorent la Traversée. Pour preuve, le taux de satisfaction de l’édition 2018 a été de 97 %. Le pari de proposer des traversées sur trois jours a été relevé. La formule plaît et la logistique pour offrir une expérience sécuritaire et agréable a été démontrée », a indiqué le président de la Véloroute des Bleuets, Michel de Champlain.

Monarque du lac
Une centaine de coureurs sont attendus le samedi 16 février pour relever le défi sur le sentier de 32 km qui relie Roberval à Péribonka. À l’enjeu, le titre de la reine ou du roi du lac Saint-Jean. Pour les aventuriers, un départ est programmé pour le jeudi 14 février, le vendredi 15 et le samedi 16 février.

Pour assurer la sécurité des participants, le nombre est limité à 100 aventuriers par départ. Des nouveautés seront ajoutées cette année afin de faire vivre à ces participants une traversée unique. De plus, l’expérience du Défi des entreprises a démontré un fort potentiel et l’organisation espère que le nombre d’entreprises participantes s’accroîtra en 2019.

Séduction hors frontières
Cette année encore, le comité organisateur déploiera des efforts pour attirer des participants étrangers. Une offensive particulière sera faite vers les États-Unis. «Depuis le début, nous avons démontré que la Traversée à vélo était une vitrine fantastique pour faire connaître notre région comme destination hivernale», fait valoir M. de Champlain en rappelant la contribution de la centaine de bénévoles et des nombreux partenaires financiers au succès de l’événement.