Louise Ratthé pourrait faire rougir bien des petites «jeunesses». La Saguenéenne a choisi de courir un 10 km avec un sac de 50 livres en portage afin de souligner son 75e anniversaire de naissance dimanche dernier. Pas mal pour une dame qui ne pèse même pas 100 livres!

50 livres en portage sur 10 km à 75 ans

Alors que certains rêvent de voyages, de soins relaxants ou d’une bonne bouffe pour souligner leur fête, Louise Ratthé, elle, voulait tout simplement réaliser, pour son 75e anniversaire, un 10 km de course tout en portant sur ses épaules un sac de portage de 50 livres !

Dimanche dernier, la toute menue dame a donc encore une fois relevé ce défi haut la main en arrêtant le chrono après 1 h 38mn d’efforts. « Encore » parce que ce n’est pas la première fois que cet énergique petit bout de femme de 98 livres réussit sa course de portageur. « J’aurais pu continuer jusqu’à 15 km parce que j’avais encore de l’énergie », explique Mme Ratthé qui « fait ça pour le plaisir ».

« Je fais ça régulièrement. Ça fait partie de mes entraînements, car je ne fais pas que du portage. Je fais aussi de la couse à pied, du vélo, de la natation et je fais aussi de la musculation. Je fais cela pour ma santé », assure celle qui n’avait pas du tout la même énergie lorsqu’elle s’est présentée il y a 18 ans à la Clinique de jeûne de Marcel Boivin, sise à Place Belvedère de Chicoutimi.

« J’étais venue à la Clinique de jeûne et centre de santé parce que j’avais de petits problèmes de santé. Je souffrais d’arthrite et d’arthrose. J’avais mal partout et j’étais bien découragée », raconte-t-elle en entrevue téléphonique.

« M. Boivin m’a alors offert de suivre des cours d’éducation physique après avoir fait un jeûne. J’ai commencé tranquillement et il m’a enseigné comment m’entraîner pour que ça fonctionne, que je sois bien et que ça ne m’épuise pas, comment m’alimenter et quand m’entraîner pour que ce soit un agrément et non de l’épuisement, etc. »

De fil en aiguille, Mme Ratthé a retrouvé son énergie. « J’ai purifié mon corps avec le jeûne et j’ai vu que je reprenais de la force et que ma santé s’améliorait, contrairement à tout ce que j’avais essayé. Ça m’a encouragée et j’ai persévéré en suivant les conseils de M. Boivin, qui est mon entraîneur. »

Lorsqu’elle a eu 62 ans, Louise Ratthé a réussi un 15 kilomètres avec son sac de 50 livres sur les épaules en un temps de 2 h 10mn. De quoi faire rougir bien des petites « jeunesses » !

Évidemment, la Saguenéenne est un modèle inspirant pour ses deux filles. « Elles trouvent ça beau de voir comment je vais bien et de voir comment ma santé s’est améliorée depuis que je suis venue ici, au centre de santé. Ça les encourage et ça les motive à suivre l’exemple de leur mère », souligne Louise Ratthé en précisant qu’elle ne prend aucun médicament.

Et quel sera son projet pour souligner son 80e anniversaire ? « Je n’ai pas encore décidé, mais avec ce que je réussis présentement ça augure bien pour l’avenir. Si je continue à m’entraîner, je ne vois pas pourquoi ça ne marcherait plus à 80 », de conclure la dynamique septuagénaire.