Une récolte de 40 médailles et une place parmi les six premières régions, tels sont les principaux objectifs des responsables de la délégation du Saguenay-Lac-Saint-Jean qui participera à la finale provinciale des Jeux du Québec, à compter de vendredi, à Longueuil.

40 médailles comme objectif

Une récolte de 40 médailles et une place parmi les six premières régions, tels sont les principaux objectifs des responsables de la délégation du Saguenay-Lac-Saint-Jean qui participera à la finale provinciale des Jeux du Québec, à compter de vendredi, à Longueuil.
Chef de mission de la formation régionale, Alexandre Lallemand signale que les objectifs de cette année ressemblent aux résultats des dernières finales provinciales.
« Après avoir discuté avec nos responsables dans les différents sports, nous avons fixé un objectif d'une quarantaine de médailles et nous souhaitons terminer dans le premier tiers du classement des régions, précise Alexandre Lallemand. Lors des derniers Jeux d'été, en 2012 (à Shawinigan), la région avait terminé en sixième place avec 42 médailles. En 2010 (à Gatineau), nous avions gagné 52 médailles, mais plus de médailles étaient disponibles en tir à l'arc. Depuis quelques années, nous terminons toujours dans les six premiers, avec une quarantaine de médailles. »
Les espoirs régionaux reposent principalement sur l'athlétisme, le vélo de montagne, le vélo de route, le tir à l'arc, le tennis et la natation en eau libre.
Plus que des places sur le podium, Alexandre Lallemand et son équipe espèrent voir les athlètes du Saguenay-Lac-Saint-Jean atteindre leurs objectifs personnels à Longueuil. Encore cette année, l'équipe régionale a mis en place le programme du Bleuet d'or. À la conclusion de chaque journée, chaque athlète qui a atteint l'objectif qu'il s'était fixé recevra le Bleuet d'or.
« On ne parle pas nécessairement de médailles pour le Bleuet d'or, signale celui qui sera à la tête d'une délégation de 247 personnes. Pour un athlète, l'objectif peut être une place parmi les 15 premiers. Pour un autre, ça peut être tout simplement de finir une course. Pour nous, c'est aussi important qu'une médaille et nous avons vendu cette idée aux entraîneurs. Certains athlètes n'ont aucune chance de mettre la main sur une médaille aux Jeux du Québec. Pour eux, terminer parmi les dix premiers est prestigieux.
"Les entraîneurs et les athlètes embarquent dans ce programme. À la fin de chaque journée, nous fonctionnons toujours de la même façon. Nous soulignons les médaillés et ensuite les athlètes qui ont gagné leur Bleuet d'or. Finalement, nous parlons des choses à surveiller le lendemain. Cette façon de travailler a de bonnes répercussions puisque nous avons remarqué depuis quelques années que plus d'athlètes visitent d'autres sites de compétition pendant les Jeux du Québec."
Les 102 athlètes, les entraîneurs et les accompagnateurs du Saguenay-Lac-Saint-Jean qui participeront au premier bloc quitteront la région vendredi matin. Quelques heures plus tard, ils vivront la cérémonie d'ouverture au Colisée Jean-Béliveau. L'athlétisme, le baseball, la natation en piscine et eau libre, les sports équestres, le tennis, le tir à l'arc, le vélo de montagne et le volleyball sont au programme de ce premier bloc.