C’est pour valoriser le grand réseau de pistes de vélo de montagne de Saint-Félicien que le club de vélo a décidé de lancer un tel événement, il y a trois ans.

250 cyclistes attendus à Saint-Félicien

Le Centre de vélo de montagne de Saint-Félicien attend près de 250 participants pour la troisième édition du Championnat canadien de marathon en vélo de montagne, une épreuve de 65 kilomètres, le samedi 14 septembre. Des parcours de 15, 25, 35 et 50 kilomètres seront aussi offerts aux cyclistes dans le cadre de l’événement dénommé le Raid boréal.

« Les coureurs auront à rouler sur une variété de sentiers, en empruntant des sections plus roulantes, des routes de gravier ou encore des single-track en forêt », explique Martin Demers, le président du Club Vélo2Max, qui organise l’événement.

C’est pour valoriser le grand réseau de pistes de vélo de montagne de Saint-Félicien que le club de vélo a décidé de lancer un tel événement, il y a trois ans. « On est capables d’offrir un parcours unique de plus de 65 km avec toutes nos pistes que l’on a développées dans le contrefort, ajoute ce dernier. Ça nous permet de faire un bel événement festif. »

C’est pour valoriser le grand réseau de pistes de vélo de montagne de Saint-Félicien que le club de vélo a décidé de lancer un tel événement, il y a trois ans.

L’an dernier, les coureurs du 65 km ont parcouru la distance en un peu moins de trois heures, alors qu’Alexandre Vialle avait remporté l’événement reconnu comme étant le Championnat canadien de marathon en vélo de montagne.

Cette année, le cycliste olympien natif d’Alma Léandre Bouchard, qui était absent l’an dernier, tentera de lui ravir ce titre, tout comme le cycliste félicinois Victor Verreault, ainsi que la cinquantaine de participants qui étaient déjà inscrits au moment d’écrire ces lignes.

Le nombre d’inscriptions varie toujours en fonction de la météo, remarque Martin Demers, qui s’attend à voir jusqu’à 250 cyclistes pour l’événement.

Pour offrir des défis pour tous les types de coureurs et pour tous les âges, les organisateurs proposent également de plus courtes distances de 15 à 50 km, remarque Martin Demers. « C’est toute une organisation pour mettre tous les parcours en place, mais ça nous permet de proposer des défis aux plus petits comme aux plus grands », dit-il.

Le Championnat canadien de marathon en vélo de montagne débutera à 9 h, samedi prochain. Les courses des autres distances partiront par la suite.