Olivier Lévesque a été reconduit comme président de la Traversée et tous les membres du conseil d’administration poursuivront leur mandat.

23 % plus de visiteurs qu’en 2016 pour la Traversée

Malgré un déficit près de 25 000 $, les administrateurs de la Traversée internationale du lac Saint-Jean dressent un bilan positif de la 65e édition de l’événement phare de la nage en eau libre. Selon une étude réalisée l’été denier, l’événement a attiré 92 366 visiteurs et généré 24 733 nuitées, respectivement en hausse de 23 % et de 76 % depuis 2016.

Sur un budget d’opération de 910 600 $, ce déficit représente 2,7 % du budget, soit un montant acceptable, d’autant plus que l’organisation a une situation financière solide, avec des surplus accumulés totaux de 504 308 $.

Selon le président Olivier Lévesque, ce déficit est attribuable à l’ajout de deux soirées de spectacle, dont celui de la chanteuse country Guylaine Tanguay, et du dépassement de coût de la nouvelle formule de la soirée-bénéfice.

L’ajout du spectacle à la pointe Scott et la soirée-bénéfice ont été des formules gagnantes et devraient être de retour l’année prochaine, a-t-il ajouté.

Conseil d’administration

Olivier Lévesque a été reconduit comme président de la Traversée et tous les membres du conseil d’administration poursuivront leur mandat. Le président a tenu à remercier tous les bénévoles et tous les commanditaires, mais particulièrement le président d’honneur Michel Lorrain, président de Cogeco Média, une entreprise qui a annoncé un investissement financier de 100 000 $ sur trois ans dans la Traversée en plus des services déjà commandités.

La Place de la Traversée fait Peau neuve

Le maire de Roberval a tenu à souligner le partenariat de longue date entre la Traversée et la municipalité. « Un ne va pas sans l’autre », a-t-il dit, en notant l’implication financière de la Ville, qui verse 60 000 $ par an à l’organisation, en plus de participer au financement de l’étude sur l’achalandage.

De plus, Roberval a aussi investi 900 000 $ pour la réfection de la coquille du bâtiment de la place de la Traversée, une somme élevée, explique le maire, car l’isolation du bâtiment a dû être refaite au complet.

Étant donné que les plaques d’aluminium qui recouvriront le bâtiment ne pouvaient être posées en période hivernale, cette étape sera complétée au printemps.

La municipalité a aussi prévu près de 250 000 $ au plan triennal d’immobilisation pour la réfection intérieure du bâtiment.