Le Heat atteint la série finale de la NBA

Jimmy Butler du Heat de Miami a marqué 28 points pour les siens.

Jimmy Butler a marqué 28 points et Caleb Martin en a inscrit 26, avec 10 rebonds, dans le septième match de la série finale de l’Association Est, lundi soir, pour aider le Heat de Miami à battre les Celtics de Boston 103-84 et empêcher la tentative des Celtics de faire une remontée sans précédent.


«Nous sommes restés unis en tant que groupe. En tant qu’équipe, nous avons parlé d’aller chercher une victoire difficile à l’extérieur. C’est ce que nous avons fait, a expliqué Butler. Mais nous ne sommes pas satisfaits. Nous sommes enthousiastes. Nous sommes heureux. Mais il nous en reste encore une rencontre à gagner.»

Le Heat s’est repris après avoir perdu une avance de 3-0 dans la série et s’est qualifié pour la série finale de la NBA pour la deuxième fois en quatre saisons. L’équipe affrontera les Nuggets de Denver en finale. Le premier match aura lieu jeudi soir à Denver.



Bam Adebayo a inscrit 12 points et 10 rebonds pour le Heat, qui est la première huitième tête de série à disputer une finale de championnat depuis les Knicks de New York, en 1999. Les Nuggets, têtes de série, attendaient de connaître leur adversaire depuis le 22 mai, date à laquelle ils ont balayé les Lakers de Los Angeles.

«Parfois, il faut souffrir pour obtenir ce que l’on veut vraiment, a confié l’entraîneur du Heat Erik Spoelstra. Ce groupe a fait preuve de force d’âme, quand il y a des déceptions et des échecs inévitables, pour avoir la persévérance de se relever, pour avoir cet esprit collectif de continuer à aller de l’avant jusqu’à ce qu’on arrive à accomplir ce qu’on veut.»

Le héros du sixième match, Derrick White, a marqué 18 points pour les Celtics, qui espéraient devenir la première équipe de la NBA à se qualifier après avoir été menés 3-0 dans une série au meilleur des sept matchs. Jaylen Brown a marqué 19 points et pris huit rebonds, mais n’a réussi qu’un seul tir à trois points.

Jayson Tatum, qui avait marqué 51 points contre les Sixers de Philadelphie, a marqué 14 points et pris 11 rebonds après s’être foulé la cheville sur le premier jeu du match et avoir boité pendant 42 minutes.



Les Celtics ont mené de cinq points en début de match avant d’encaisser une série de 14-4 à la fin du premier quart-temps et d’abandonner 16 des 22 premiers points du deuxième quart-temps. Les Celtics ont réduit le déficit à sept points à la fin du troisième quart-temps, mais le Heat a pris une avance de 76-66 à la pause et a marqué les sept premiers points du quatrième quart-temps pour prendre définitivement le large.

«L’année dernière a été extrêmement douloureuse, a ajouté Spoelstra. Nous y avons pensé tout au long de la saison. Et si vous n’avez pas un tel adversaire pour vous amener à un autre niveau, parfois vous n’y arrivez pas.»