La réaction de Yanick Jean voulait tout dire lorsque les Sags ont remporté la loterie pour l’obtention du premier choix au repêchage.

2018, une année remplie d'émotions

Les 12 derniers mois ont de nouveau été fastes sur la scène sportive régionale. Des événements marquants ont alimenté l’actualité du Saguenay–Lac-Saint-Jean, pendant que différents athlètes ou acteurs du milieu sportif se retrouvaient à l’avant-plan. Bilan des temps forts de l’année 2018 dans le monde du sport.

Les Saguenéens transigent...

Les Saguenéens de Chicoutimi ont grandement retenu l’attention en 2018. L’année a débuté avec une transaction majeure impliquant le Titan d’Acadie-Bathurst. Le capitaine Olivier Galipeau est expédié vers la péninsule acadienne dans un pacte dont on ne connaît même pas encore tous les détails. Quelques mois plus tard, Galipeau remporte les coupes du Président et Memorial avec le Titan. L’entraîneur-chef et directeur général Yanick Jean profite du début de l’année pour signer une 400e victoire en carrière dans la LHJMQ, à seulement 42 ans. La saison des Sags prend fin au premier tour éliminatoire face au Titan d’Acadie-Bathurst et à un certain Olivier Galipeau. Les Bleus auront chèrement vendu leur peau en baissant pavillon en six parties.

Olivier Galipeau et le Titan éliminent les Saguenéens.

+

GRANDES JOIES ET GRANDES PEINES À PYEONGCHANG

Les Jeux olympiques d’hiver, présentés à PyeongChang au mois de février, nous ont fait vivre des émotions partagées. Ce fut d’abord l’extase à Ferland-et-Boilleau quand Samuel Girard est devenu champion olympique au 1000 mètres, en plus de remporter le bronze au relais et de finir quatrième au 500 m et au 1500 m. 

Ce fut toutefois plus compliqué pour Marianne Saint-Gelais. À ses derniers Jeux olympiques, la Félicinoise n’a atteint aucune finale aux épreuves individuelles, et l’équipe féminine de relais a été disqualifiée. Les autres régionales, Kasandra Bradette et Valérie Maltais, sont revenues de la Corée du Sud sans médaille. 

Finalement, les premiers Olympiques de Baptiste Brochu a tourné au cauchemar. À sa deuxième descente d’entraînement, le planchiste de La Baie s’est fracturé le tibia gauche. La mine déconfite, il a dû déclarer forfait quelques heures avant l’épreuve de snowboardcross, sa seule des Jeux.

+

ANTOINE DUCHESNE EN ÉTAT DE GRÂCE

Duchesne a remporté un premier titre national.

L’annonce des Championnats canadiens de vélo sur route à Saguenay était déjà une grosse nouvelle en soi. Antoine Duchesne a saisi la balle au bond pour s’adjuger le titre de champion canadien à l’épreuve sur route, courue à La Baie. Le Chicoutimien a remporté son premier titre national chez les élites et il l’a fait devant parents et amis, rien de moins, au terme d’un sprint final endiablé. Une vingtaine de cyclistes régionaux ont participé à l’une ou l’autre des épreuves au programme pendant quatre jours de compétition, entre le 21 et le 24 juin. L’Almatoise Audrey Lemieux est deux en deux (contre-la-montre et course sur route) avec sa coéquipière Robbi Weldon en vélo tandem. La présentation des nationaux à Saguenay survenait après l’annulation du Grand prix cycliste de Saguenay, en raison de la tenue du Sommet du G7, à La Malbaie.

+

L'ANNÉE DE DEAN BERGERON

Dean Bergeron

L’année 2018 a été celle de tous les honneurs pour Dean Bergeron. L’athlète paralympique originaire de La Baie a d’abord été intronisé au Temple de la renommée de Parasports Québec, puis sa ville natale a décidé de lui rendre hommage. Dean Bergeron a été invité à signer le Livre d’or de Saguenay, avant de voir la deuxième glace du Centre Jean-Claude Tremblay être nommée en son nom lors du lancement du Challenge midget AAA à La Baie. Cette compétition regroupait 24 équipes, et les Chevaliers de Lévis en ont profité pour pulvériser leurs rivaux, conservant leur fiche parfaite après 34 matchs, dont 30 qui comptent pour le calendrier régulier. Le tournoi aura lieu à La Baie pour les trois prochaines années.

+

OLIVIER RODRIGUE REJOINT SON PÈRE

Le repêchage de la Ligue nationale de hockey est un grand moment pour la famille Rodrigue. Olivier est devenu la propriété des Oilers d’Edmonton, où son père Sylvain occupe le poste d’entraîneur du développement des gardiens de but. Olivier a été un choix des Oilers en deuxième ronde, le 62e au total. 

Le cerbère chicoutimien a été invité au camp de perfectionnement de l’équipe Canada junior, mais il a été ignoré pour le camp final au début du mois de décembre. Membre des Voltigeurs de Drummondville, il se retrouve avec une équipe qui vise les grands honneurs dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. À suivre...

+

LA CRÈME DE LA PÉTANQUE À DESBIENS

La France a remporté le Championnat mondial de pétanque présenté en septembre à Desbiens.

La nouvelle a de quoi surprendre, mais c’est bien vrai : la municipalité de Desbiens, au Lac-Saint-Jean, a été l’hôte du Championnat mondial de pétanque, du 13 au 16 septembre. L’annonce a été faite en compagnie du maire de Desbiens, Nicolas Martel, et du vice-président de la Fédération internationale de pétanque et de jeu provençal, Bernard Aurouze. C’est la première fois depuis 1975 que le championnat était présenté en sol québécois. Desbiens était en compétition avec des pays comme le Vietnam et le Bénin. C’est finalement la France qui a remporté le tournoi, au cours d’un événement qui aura attiré de nombreux spectateurs. 

+

LES MEILLEURS JEUNES GOLFEURS À SAGUENAY

Les meilleurs golfeurs d’âge junior au Québec se sont retrouvés au Club de golf Chicoutimi, en juillet, pour la présentation du Championnat provincial de golf junior. Chez les filles, Céleste Dao a été dominante en terminant le tournoi à -7. Sa première ronde de 66, six coups sous la normale, est un record de parcours. Chez les garçons, Rémi Chartier a réussi lui aussi une ronde de 66, mais c’est Laurent Desmarchais qui a gagné le tournoi avec une fiche cumulative de -10. Une dizaine de golfeurs du Saguenay–Lac-Saint-Jean se sont qualifiés pour le championnat provincial, et quatre pour les rondes finales. Andréanne Laforest-Vallée s’est démarquée avec une neuvième place chez les filles.

+

LES VOYAGEURS SOULÈVENT LES PASSIONS

Pour la première fois depuis belle lurette, les Voyageurs de Saguenay sont champions de division dans la Ligue de baseball junior élite du Québec. Un match-suicide gagné dans un stade Richard-Desmeules plein à craquer leur a procuré le titre de la division Financière Sun Life devant les Diamants de Québec. Après avoir balayé les Alouettes de Charlesbourg au premier tour, les Voyageurs ont retrouvé leurs rivaux de Québec en quart de finale. Les Diamants ont éliminé Saguenay en sept matchs à Jonquière, encore une fois dans un stade bondé. Les Voyageurs ont malgré tout comblé un déficit de 0-3 dans la série. 

Au début de mois de juin, l’entraîneur des Voyageurs, Martin Pouliot, a remporté la Coupe Stanley à titre de recruteur des Capitals de Washington. Il fait un cadeau à la région en apportant le gros trophée à Saguenay en novembre. Pouliot a également signé une prolongation de quatre ans avec les Voyageurs à la fin de la saison.

+

LA RÉGION EN VEDETTE AU GDPL

Pour la 10e édition du Grand défi Pierre Lavoie, le Saguenay–Lac-Saint-Jean a obtenu sa large part de visibilité. Pierre Lavoie a décidé de passer par L’Anse-Saint-Jean pour la première étape, à partir de La Baie, le 14 juin. L’événement a pris la forme de grandes retrouvailles pour le cofondateur du Grand défi, alors qu’il retrouvait son village natal. En 1999, lors de la première édition du GDPL, il s’était arrêté à L’Anse-Saint-Jean avec quelques cyclistes. En juin dernier, ils étaient plus de 1000. Après un détour dans le Bas-Saguenay, le convoi a remonté la route 170 et la deuxième journée du GDPL a été marquée par le tour du Lac-Saint-Jean. La Boucle a été présentée à Lévis, et la tradition s’est poursuivie avec, au final, l’accueil des cyclistes au Stade olympique de Montréal.

+

UN ITALIEN EST LE ROI DU LAC SAINT-JEAN


Edoardo Stochino

Edoardo Stochino est le nouveau champion de la 64e édition de la Traversée du lac Saint-Jean. Il a devancé Xavier Desharnais au sprint final, mais cette deuxième position avait des allures de victoire pour le Sherbrookois, pour qui il s’agissait de sa dernière présence à Roberval. Champion en 2017, l’Argentin Guillermo Bertola a fini sixième, mais surtout frigorifié. La température de l’eau ne permettait pas le port de la combinaison thermique, comparativement à l’an dernier. Seule régionale en lice, Sabryna Lavoie a terminé en 18e position. Le marathon de la relève a été remporté par Gabrielle Savard. La quatrième fois fut la bonne pour la nageuse de Dolbeau-Mistassini.

+

EN RAFALE

• Le quatuor almatois d’Émilia Gagné a écrit l’histoire en remportant le Championnat provincial de curling Scotties. L’équipe d’âge junior a battu des équipes seniors pendant la compétition. Les filles iront ensuite au Tournoi des Coeurs Scotties, où elles sont éliminées au terme de la ronde préliminaire.

• La Canadienne Katherine Sebov a gagné le titre en simple au Challenger Banque Nationale de Saguenay, en remportant une finale enlevante devant Quirine Lemoine. Les spectateurs ont été nombreux au Club de tennis intérieur Saguenay d’Arvida, malgré les forfaits de la Canadienne Rebecca Marino et de la favorite Sachia Vickery.

• Le Saguenay–Lac-Saint-Jean a terminé la 53e Finale des Jeux du Québec, été 2018, à Thetford, avec 19 médailles, soit une médaille d’or, 13 d’argent et cinq de bronze. La prochaine finale aura lieu à Québec, à l’hiver 2019.

• À la mi-novembre, on a annoncé que Mario Tremblay va être intronisé au Temple de la renommée de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. La cérémonie aura lieu lors du Gala des Rondelles d’or, en avril.

• Le #35 d’Éric Fichaud a été retiré en début d’année par les Saguenéens, puis en novembre, une « erreur historique » a été réparée lorsque les Sags ont annoncé le retrait du #9 de Patrice Tremblay, le 29 décembre. Tremblay, de Jonquière, a amassé 467 points en quatre saisons, entre 1985 et 1989. Il s’agit du deuxième plus haut total dans l’histoire de l’équipe, derrière les 478 de Marc Fortier.

• Une page se tourne dans l’univers des courses d’accélération de motoneiges. Après 10 éditions, les organisateurs du Daytona Neige ont tiré leur révérence. Les principaux instigateurs, Marc Tremblay, Manon Gobeil et leur fille Najat, ont expliqué leur décision par un essoufflement.

• La saison 2018 n’a pas été la meilleure pour les athlètes en vélo de montagne, mais Catherine Fleury et Léandre Bouchard se sont tout de même qualifiés pour les Championnats du monde, en septembre. Bouchard en a profité pour réussir sa meilleure performance de l’année, avec une 26e place; et Fleury a terminé 42e.

• Les Gaillards du Cégep de Jonquière ont été sacrés champions du Bol d’Or en troisième division du football collégial, grâce à une victoire de 45-13 contre les Indiens du Collège d’Ahuntsic, en novembre. Il s’agissait d’une troisième finale consécutive pour les hommes de François Laberge et d’un deuxième sacre en trois ans.

• Le boxeur chicoutimien Francy Ntetu a perdu son seul combat de 2018, en octobre, devant Erik Bazinyan, par arrêt de l’arbitre au sixième round. À 36 ans, Ntetu assure que l’heure de la retraite n’a pas sonné.

Un grand disparu

Premier homme à avoir complété la traversée du lac Saint-Jean, le 23 juillet 1955, Jacques Amyot est mort à 93 ans. Originaire de Québec, il a marqué l’histoire de la nage en eau libre et il est demeuré une figure importante de la Traversée internationale du lac Saint-Jean.