Enseignant à l’École secondaire Charles-Gravel, Martin Gagné pose fièrement en compagnie de ses trois jeunes braves qui relèvent le défi du Tour des jeunes Desjardins, Marie-Pierre Perron, Jean-Simon Desrochers et Ann-Julie Perron. Au total, 200 jeunes effectuent le tour du lac Saint-Jean à vélo depuis dimanche. Ils terminent leur périple ce midi, à la Dame-en-Terre d’Alma.

200 jeunes relèvent le défi de 255 km

Quelque 200 jeunes de 3e, 4e et 5e secondaires de la région et de l’extérieur prennent part à la 8e édition du Tour des jeunes Desjardins qui se termine mardi, vers midi, au centre de villégiature de la Dam-en-Terre à Alma.

Cette randonnée de trois jours sur le magnifique parcours de la Véloroute s’est amorcée dimanche, première journée d’un tour du lac Saint-Jean à vélo. Toutefois, même s’ils avaient suivi un programme d’entraînement, les participants ont trimé dur pour parcourir les 92 kilomètres de la première portion entre la Dam-en-Terre et la l’École polyvalente Jean-Dolbeau en raison de forts vents de face. Mais heureusement, ils ont sans doute pu mettre à profit les conseils et les encouragements de Roger Filion, président d’honneur de l’événement et grand manitou du vélo dans la région, pour faire face à l’adversité.

De fait, lundi, juste retour des choses, l’étape de 90 kilomètres entre Dolbeau et la Cité étudiante de Roberval a été beaucoup plus facile parce que les cyclistes ont profité d’un vent de dos ! Aujourd’hui, les participants boucleront la boucle sur un trajet de 73 kilomètres entre Roberval et la Dam-en-Terre. 

Parmi les équipes participantes, la majorité provient du Lac-Saint-Jean. Trois équipes sont du Saguenay, soit une équipe de l’École secondaire Charles-Gravel de Chicoutimi-Nord, une de la l’École polyvalente Kénogami et l’équipe des Crinqués du Centre jeunesses de Chicoutimi composée de 11 garçons et filles âgées de 12 à 17 ans. On retrouve également une équipe de Shawinigan et une du Séminaire Saint-François de Québec. À noter qu’un volet identique se déroule dans le Bas-Saint-Laurent.

Passer le flambeau

Instigateur du tour, François Carrier prend part à sa dernière édition. Enseignant au Pavillon Wilbrod-Dufour d’Alma, et depuis novembre conseiller municipal à Alma, M. Carrier souhaite maintenant passer le flambeau, faute de temps pour s’en occuper comme il souhaiterait. Bien sûr, les candidats à sa succession ne se bousculent pas aux portes, mais il a confiance de dénicher la perle rare d’ici la prochaine édition. 

À l’époque, il avait créé l’événement parce qu’il trouvait qu’il y avait peu d’activités offertes aux jeunes du secondaire pour les inciter à bouger. Pour ce dernier tour sous sa houlette, il aurait aimé atteindre le maximum de participants, soit 300.

Mentionnons que l’événement est organisé par le Pavillon Wilbrod-Dufour d’Alma (Commission scolaire du Lac-Saint-Jean) et que cette activité demeure à coût accessible pour les participants grâce à l’appui de généreux commanditaires. Ces derniers contribuent pour la moitié du budget total de 100 000 $. En plus de relever le défi physique, les jeunes assistent à des spectacles après leur journée d’efforts (dont trois humoristes à Dolbeau-Mistassini) et ils peuvent aussi gagner des prix de présence.