Quelque 200 jeunes de la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay ont répondu à l’invitation annuelle de l’école Antoine-de-Saint-Exupery, mardi, en participant à la 6e édition du Mini Grand défi, une randonnée à vélo de 30 kilomètres (aller-retour) entre Chicoutimi et Jonquière.

200 jeunes bravent le temps froid pour le Mini Grand défi

Même si le temps froid et pluvieux a découragé quelques groupes scolaires, ce sont tout de même environ 200 élèves de 5e et de 6e années de la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay (CSRS) et l’école Antoine-de-Saint-Exupéry de Chicoutimi qui ont pris part à la 6e édition du Mini Grand défi mardi.

L’objectif de ce Mini Grand défi consiste à effectuer, à vélo, une randonnée de 30 kilomètres avec les jeunes entre la Zone portuaire de Chicoutimi et le parc Saint-Jacques d’Arvida, en suivant les pistes cyclables.

Une trentaine d’encadreurs ont accompagné les jeunes, en plus du groupe de sport-études vélo de la commission scolaire, qui donne un coup de main.

Le projet est né de l’enthousiasme d’éducateurs physiques et d’enseignants de l’école qui voulaient faire un projet rassembleur. De plus, le mois de mai, c’est le mois pour amasser des cubes énergie. Ils ont donc lancé l’invitation aux autres écoles de la CSRS.

Malgré le temps frisquet, les quelque 200 jeunes participants au Mini Grand défi affichaient un bel enthousiasme au départ, malgré le temps froid et pluvieux sur la Zone portuaire de Chicoutimi.

Fierté légitime

Le défi n’est pas compétitif, mais bien participatif. Cela dit, la fierté est bien présente lorsque les participants franchissent l’arrivée. « Ils sont toujours très fiers d’eux de l’avoir réussi, confirme Karine Lavoie, directrice de l’école Antoine-de-Saint-Exupéry. C’est toujours un grand défi, car il y a des côtes tout le long en montant. C’est souvent la plus grande distance qu’ils ont faite à vie, donc oui, il y a beaucoup de fierté. »

Ce rendez-vous annuel constitue une occasion rêvée pour les jeunes de l’école Antoine-de-Saint-Exupéry de partager les bienfaits de leur projet éducatif, qui met de l’avant les sports, l’activité physique et les saines habitudes de vie. « Notre projet éducatif est vraiment basé sur l’activité physique, explique la directrice. Chaque classe fait un sport. Ça améliore la concentration et leur intérêt à venir à l’école. Ils sont très attachés à leur milieu scolaire, donc c’est très gagnant.

« Tous les jours, on bouge et on fait des activités physiques. Par exemple, les élèves de première année font de la danse et cette année, ils ont même fait de l’initiation à la planche à neige. Les élèves de 2e année font de la gymnastique; ceux de 3e année, du ski de fond. En 6e année, c’est le vélo de montagne. Ce matin (mardi), ce sont les 5e et 6e années qui font le Mini Grand défi, et au retour, tous les jeunes de l’école vont venir les rejoindre à pied au Vieux-Port. »

Évidemment, cette randonnée est rendue possible grâce à des partenaires, dont Maxi et cie Jonquière et la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay, qui offrent gratuitement le repas à tous les participants, ainsi que le Centre du Camion HINO et Messagerie du Fjord, qui fournissent une remorque pour entreposer les vélos et un camion-escorte.