Stéphanie Harvey, joueuse professionnelle de jeux vidéo.

15e Défi santé: le Lac monopolise le podium

Les écoles secondaires du Lac-Saint-Jean ont monopolisé le podium de la 15e édition du Défi Santé, vendredi, à l’issue de la journée des challenges physiques et intellectuels organisée par un groupe d’étudiants au baccalauréat en enseignement physique et à la santé.

C’est en effet l’équipe du Pavillon Wilbrod-Dufour d’Alma qui a soulevé le trophée et la bannière des champions 2017, ainsi que les médailles d’or en forme de Pac-Man. Les Almatois ont devancé deux autres équipes jeannoises, soit l’équipe de l’école des Chutes de Dolbeau-Mistassini au 2e rang, et l’Équipe 1 de la Cité étudiante de Roberval, au 3e rang. Le Séminaire de Chicoutimi et l’école Odyssée Lafontaine ont suivi.

Les quelque 180 jeunes de secondaire 1 et 2 qui ont pris part à l’événement ont semblé avoir beaucoup de plaisir à relever les défis et évoluer dans une ambiance thématique des jeux vidéos.

« Ça s’est très bien déroulé. Nous avons eu un léger retard en début de journée, mais on a facilement repris le rythme. La thématique des jeux vidéos a été très bien accueillie. Tout le monde a levé la main quand on a demandé s’il y en avait beaucoup qui jouait des jeux vidéos », a indiqué Charles-Yves Jolin, qui était l’un des étudiants responsables des communications.

Pour la première fois de son histoire, le Défi Santé a accueilli deux équipes des communautés autochtones, soit une délégation de Mashteuiatsh (école Kassimu Manu) et une de Pessamit sur la Côte-Nord (école Uashkaikan). Dans ce dernier cas, l’équipe était représentée par huit jeunes qui se sont levés très tôt pour venir participer au défi. Denis Bouchard qui accompagnait le groupe a expliqué que le départ avait été fixé à 3 h du matin et qu’ils étaient arrivés avec une demi-heure de retard parce qu’ils avaient attendu deux élèves qui ne se sont finalement pas présentés. « C’est une de mes anciennes étudiantes, Sophia Bacon, qui étudie à l’UQAC et qui avait demandé si elle pouvait inviter la communauté innue à participer. Elle a fait les démarches », explique-t-il, confirmant aussi que ses jeunes avaient bien aimé leur expérience, surtout « qu’ils s’attendaient à ce que les épreuves soient beaucoup plus difficiles que ça. »

Pour ajouter au prestige de l’événement, l’organisation a réussi à s’assurer de la présence de Stéphanie Harvey, alias « Missharvey », comme invitée d’honneur. Sacrée championne du monde à cinq reprises au jeu « Counter Strike : Global Offensive », la jeune femme native de Québec oeuvre dans le domaine des ESports depuis près de huit ans.

Visiblement très à l’aise parmi les jeunes même si c’était la première fois qu’elle participait à ce genre d’événement. En début de journée, elle avait hâte de voir comment ça allait se dérouler.

Pour elle, l’activité physique et les jeux vidéos peuvent paraître des mondes complètement opposés, « mais moi, en tant que ‘‘gamer’’, je m’entraîne environ une heure à une heure et demie chaque jour au gym. Je trouve ça super important d’avoir un esprit sain dans un corps. C’est super important d’avoir une vie équilibrée et c’est ce qu’on va promouvoir aujourd’hui », a indiqué celle qui a profité de sa journée pour immortaliser différents moments en vidéo sur son téléphone.