La 16e édition du Défi santé a permis à 140 jeunes de secondaire 1 et 2 provenant de 9 écoles du Saguenay-Lac-Saint-Jean d’allier plaisir, habiletés et acquisition de connaissances sous la supervision des 27 membres du comité organisateur, tous des étudiants en éducation physique et à la santé de l’UQAC.

140 jeunes mis à l’épreuve

Les membres de l’équipe #2 de la Polyvalente des Chutes ont remporté les grands honneurs de la 16e édition du Défi santé, un rendez-vous annuel organisé par les étudiants du baccalauréat en éducation physique et à la santé de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) dans le cadre du cours Organisation et promotion de la santé.

Les représentants de la Polyvalente des Chutes ont détrôné l’équipe du Pavillon Wilbrod-Dufour qui était la championne de l’an dernier. Le podium est complété par l’équipe de la Polyvalente Jonquière au 2e rang, et par les représentants de l’école Charles-Gravel de Chicoutimi.

Porte-parole du comité organisateur de la 16e édition du Défi santé, Maxime Larose et Marvin Subryan expliquent que 140 jeunes de secondaire 1 et 2 provenant de neuf écoles de la région ont pris part à l’événement organisé par les 27 étudiants du baccalauréat en éducation physique et à la santé de l’UQAC dans le cadre du cours Organisation et promotion de la santé.

Vendredi, dans les gymnases du Pavillon sportif de l’UQAC, 140 jeunes de secondaire 1 et 2 ont pris part à 14 épreuves ludiques qui leur permettaient d’amasser des points. Les équipes provenaient des quatre coins de la région, soit quatre du Saguenay avec la Polyvalente Jonquière, la Polyvalente Arvida (deux équipes), Charles-Gravel et le Séminaire de Chicoutimi, et cinq du Lac-Saint-Jean, soit le Pavillon Wilbrod-Dufour d’Alma, l’école Jean-Gauthier d’Alma (deux équipes), l’école Curé-Hébert d’Hébertville (deux équipes), la Cité étudiante de Roberval (deux équipes) et la Polyvalente des Chutes de Dolbeau-Mistassini (deux équipes).

Les équipes devaient participer à des activités diversifiées qui ont mis à l’épreuve leur adresse, leur équilibre, leurs habiletés motrices et leur réflexion.

Faire une pyramide à dix une fois, c’est bien, mais plusieurs fois de suite en 12 minutes, c’est beaucoup plus complexe!

«En fait, le but du Défi santé, c’est qu’à travers ces activités, les jeunes acquièrent des connaissances sur leur corps, le bien-être et sur tout ce qui concerne la saine alimentation, en plus d’avoir eu beaucoup de plaisir. On espère que notre message de promotion de la santé soit bien passé. On espère que plus tard, ça va les inciter à pratiquer plus d’activités sportives», expliquent Marvin Subryan et Maxime Larose, porte-parole du comité organisateur.

Pour préparer cette journée fort occupée, les membres du comité organisateur se sont chargés de dénicher les commanditaires, trouver des idées originales et d’organiser les défis pour que les jeunes s’amusent et travaillent ensemble, anime et supervisent les épreuves, etc.

Parmi les défis amusants que les participants au Défi santé ont eu à relever en équipe, vendredi, au Pavillon sportif de l’UQAC, il y avait le défi équilibre. Les dix jeunes devaient réussir le plus de fois possible à se tenir tous ensemble en équilibre sur le caisson de plastique.

En plus des nombreux prix de présence attribués à la fin de la journée, l’équipe gagnante recevra de l’équipement sportif pour son école.