Le Lightning à un gain de la coupe

LNH

Le Lightning à un gain de la coupe

La Presse Canadienne
EDMONTON — Kevin Shattenkirk a fait bouger les cordages après 6:34 de jeu en prolongation et le Lightning de Tampa Bay n’est plus qu’à une victoire d’un deuxième championnat de la coupe Stanley à la suite d’une victoire de 5-4, vendredi.

Le Lightning mène la série 3-1. Le match no 5 sera présenté samedi.

Shattenkirk a marqué le but vainqueur en avantage numérique, surprenant Anton Khudobin à l’aide d’un tir des poignets du côté du bouclier à partir du cercle des mises en jeu à la gauche du gardien.

Le défenseur du Lightning avait joué de malchance sur le but égalisateur de Joe Pavelski avec 8:25 à faire en troisième période, quand la rondelle avait rebondi sur son genou gauche avant de franchir la ligne des buts.

Brayden Point a réussi un doublé, Alex Killorn a amassé un but et une aide, tandis que Yanni Gourde a aussi touché la cible pour le Lightning, qui a effacé des retards de 2-0 et 3-2. Nikita Kucherov et Mikhail Sergachev ont récolté chacun deux aides et le gardien Andrei Vasilevskiy a repoussé 26 lancers.

Du côté des Stars, Pavelski a inscrit deux buts, tandis que John Klingberg et Corey Perry ont aussi fait mouche. Tyler Seguin a amassé deux aides et Khudobin a réussi 30 arrêts.

Le Lightning aura l’occasion dès samedi de remporter la coupe Stanley pour une première fois depuis 2004. La troupe de Jon Cooper avait perdu en finale face aux Blackhawks de Chicago en 2015.

C’est la première fois depuis 2009 que deux matchs de la finale de la Coupe Stanley sont présentés lors de jours consécutifs, et la deuxième fois depuis l’expansion de la LNH en 1967.

Klingberg et Pavelski ont offert une avance de deux buts aux Stars, même si ces derniers ont décoché seulement trois tirs au but en première période.

Point a toutefois permis au Lightning d’effacer ce déficit en touchant la cible avec 32,6 secondes à faire au premier vingt et après 2:08 de jeu en deuxième période, cette fois en avantage numérique.

Perry a redonné les devants aux Stars à 8:26 du deuxième vingt, poussant une rondelle libre dans une cage abandonnée après que Seguin eut bousillé une chance de marquer en échappée.

Gourde a créé l’égalité 3-3 avec 1:06 à faire en deuxième période, en avantage numérique. Un tir sur réception de Kucherov a dévié sur le patin du défenseur des Stars Esa Lindell avant de revenir directement vers Gourde dans l’enclave. L’attaquant québécois n’a eu qu’à tirer dans un filet ouvert.

Le Lightning a pris les devants pour une première fois dans le match après 6:41 de jeu en troisième période. Killorn a surpris Khudobin à l’aide d’un tir haut et précis en pivotant après avoir contourné le filet.

Shattenkirk est ensuite passé de l’enfer au paradis en l’espace de quelques minutes.

Le Lightning était privé de son capitaine Steven Stamkos. Ce dernier a effectué cinq présences sur la patinoire en première période du troisième match, trouvant le moyen d’inscrire un but malgré seulement 2:47 de temps de jeu et aidant les siens à gagner 5-2.

Stamkos participait à un premier match depuis le 25 février en raison d’une blessure à un muscle du tronc. Cooper a indiqué en début de journée qu’il n’excluait pas un retour au jeu de Stamkos d’ici la fin de la finale.

Carter Verhaeghe a remplacé Stamkos dans la formation du Lightning, vendredi.

À 88 ans, Marguerite Bouchard fait du vélo 365 jours par année

Sports

À 88 ans, Marguerite Bouchard fait du vélo 365 jours par année

Samuel Duchaine
Samuel Duchaine
Le Quotidien
Si vous vous rendez sur la piste cyclable qui longe la rive à La Baie, aux premières lueurs du soleil, vous avez de grandes chances de croiser Marguerite «Margot» Bouchard. À 88 ans, Mme Bouchard s’y rend chaque matin pour y faire sa balade de vélo quotidienne.

La sympathique Baieriveraine n’a rien d’une femme ordinaire. Chaque jour, sans exception, elle monte sur son vélo pour faire de l’exercice. Si la météo ne lui permet pas de s’aventurer sur sa piste cyclable, elle prend son vélo stationnaire, l’apporte au salon et pédale. C’est également ce qu’elle fait l’hiver, si bien qu’elle fait tourner les pédaliers 365 jours par année.

Francy Ntetu remonte dans le ring le 10 octobre

Sports

Francy Ntetu remonte dans le ring le 10 octobre

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Le boxeur chicoutimien Francy Ntetu (17-3, 4 KO) remontera dans le ring le 10 octobre, au Centre Gervais Auto de Shawinigan, pour affronter en finale David Lemieux (41-4, 34 KO), dans le cadre d’un gala à huis clos organisé par The Eyes of the Tiger Management, en partenariat avec les Cataractes de Shawinigan.

Le pugiliste de 38 ans, qui fait 5’11‘’, a perdu son dernier combat il y aura près de deux ans après avoir subi une défaite aux mains d’Erik Bazinyan (21-0, 16 KO) par arrêt de l’arbitre au sixième round en octobre 2018. Il avait alors assuré qu’il n’accrocherait pas ses gants pour autant, mais qu’il ferait en sorte de pouvoir rebondir. Promesse tenue pour celui qui filait le parfait bonheur sur une clip diffusée sur sa page Facebook où l’on pouvait lire que c’était officiel pour le 10 octobre.

À la suite du feu vert de la Santé publique concernant la reprise des activités dans le secteur des sports de combat et la tenue d’événements sportifs professionnels, Eyes of the Tiger Management présentera donc un premier gala depuis la pause de mars en raison de la pandémie.

« Le style de Ntetu est compliqué pour David. Ce n’est pas l’adversaire idéal, mais bon, nous étions limités dans les choix pour cette relance. Ntetu n’a rien à perdre. S’il gagne, il va obtenir un autre gros combat. S’il perd, il n’y a rien de déshonorant face à un boxeur du calibre de David. Ce dernier est en grande forme, il sera dangereux le 10 octobre », a indiqué le promoteur Camille Estephan au Nouvelliste de Trois-Rivières.

En demi-finale, Arslanbek Makhmudov (10-0, 10 KO) défendra son titre NABF contre Dillon Carman (14-5, 13 KO) et enfin, Lexson Mathieu (8-0, 7 KO) sera opposé à Tim Cronin (12-4-2, 3 KO) pour le titre NABF des super-moyens. « Lexson pourrait devenir le plus jeune champion NABF de l’histoire de sa division. C’est un jeune homme très doué, et très courageux, qui veut aller vite ! Mais là, il a devant lui un gars de 6’2’’, avec de l’expérience, qui peut lui donner du fil à retordre », a commenté Estephan au Nouvelliste.

L’événement sera diffusé en direct sur la plateforme Web Punching Grace et sur Indigo, à partir de 19 h 30.

Le retour du baseball à Ottawa est officiel

Baseball

Le retour du baseball à Ottawa est officiel

Jean-François Plante
Jean-François Plante
Le Droit
Un nouveau bail de 10 ans a été signé cette semaine. Ne restait plus qu’à obtenir une franchise d’expansion pour que le baseball professionnel revienne à Ottawa en 2021.

Ce n’était qu’une formalité. Vendredi, la Ligue Frontier, un circuit indépendant nouvellement associé aux Ligues majeures, a rapidement mis fin au suspense. Son commissaire, Bill Lee, a annoncé qu’Ottawa deviendrait la 15e équipe de son circuit dès le printemps prochain. 

Québec et Trois-Rivières, les deux autres franchises canadiennes de l’ancienne Ligue Can-Am, font également partie de ce circuit dont les activités ont été suspendues en 2020 en raison de la pandémie mondiale. La ligue est complétée par 12 équipes aux États-Unis: cinq dans l’État de l’Illinois, deux au New Jersey, une à New York, une au Kentucky, une en Indiana, une en Pennsylvanie et une autre en Ohio.

Sam Katz, un homme d’affaires de Winnipeg bien connu pour ses succès à la tête des Goldeyes dans la Northern League, sera le propriétaire majoritaire du club. Il sera épaulé localement par l’Ottawa Sports and Entertainment Group (OSEG), qui gère normalement les 67’s d’Ottawa au hockey junior et le Rouge et Noir d’Ottawa dans la Ligue canadienne de football.

«Nous sommes ravis d’installer une équipe à Ottawa dans la Ligue Frontier, a dit Sam Katz par voie de communiqué. Cette ligue a été un modèle à suivre pour le baseball indépendant depuis 30 ans et nous sommes fiers de pouvoir faire partie de sa riche histoire. Nous avons hâte de servir la ville d’Ottawa et d’offrir du baseball excitant à nos partisans dans les années à venir. Nous offrirons du divertissement abordable axé sur une clientèle familiale.»

De son côté, le commissaire Lee se félicitait de pouvoir contribuer au retour du baseball au stade d’Ottawa après une année d’absence, les Champions d’Ottawa ayant été dissouts après la saison 2019.

«Nous souhaitons la bienvenue au marché d’Ottawa dans notre ligue. La Ville d’Ottawa mérite une équipe de baseball professionnelle. Sam Katz et l’OSEG jouissent d’une belle expérience dans le sport professionnel. Ils seront en mesure d’offrir un produit de qualité aux amateurs de baseball.»

Sur une base annuelle, la Ligue Frontier, fondée en 1993, est la ligue indépendante qui fournit le plus de joueurs dans les organisations des Ligues majeures.

Un -17 enregistré en équipe au Club de golf Saguenay Arvida

Sports

Un -17 enregistré en équipe au Club de golf Saguenay Arvida

Dave Ainsley
Dave Ainsley
Le Quotidien
-17 ! Voilà le pointage ahurissant enregistré par l’équipe formée de Mélanie Brisson, Jean-Philippe Reid, Bobby Fortier, Rodrigue Hébert et André Tremblay, lors d’un tournoi disputé la semaine dernière au Club de golf Saguenay Arvida.

Les cinq golfeurs ont réalisé leur exploit lors du Doug et Céline, un tournoi cinq balles, meilleure balle annuel organisé par Doug Archibald et Céline Fortin. La particularité de ce tournoi, c’est que non seulement une femme devait faire partie de chaque équipe, mais en plus, elle occupait la position de capitaine. Les champions n’ont laissé aucune chance à leurs adversaires au classement final.

Pas de Tournoi familial de Saint-Ambroise aux Fêtes

Sports

Pas de Tournoi familial de Saint-Ambroise aux Fêtes

Dave Ainsley
Dave Ainsley
Le Quotidien
Une tradition du temps des Fêtes n’aura pas lieu cette année avec l’annulation du Tournoi familial de hockey de Saint-Ambroise.

Avec le contexte actuel ainsi que les recommandations de la Santé publique et du gouvernement, les organisateurs ont dû tirer un trait sur l’édition 2020, qui devait être la 41e, du 26 au 30 décembre à l’aréna Marcel-Claveau.

Défi Gratte-Ciel: Yoan Desgagné prêt pour un sprint de défis

Sports

Défi Gratte-Ciel: Yoan Desgagné prêt pour un sprint de défis

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
À l’instar de bien d’autres événements, la 23e édition du Défi Gratte-Ciel au profit de la Dystrophie musculaire aura lieu samedi, de façon virtuelle. Pour une deuxième année, Yoan Desgagné, un pompier natif de Saguenay, y participera, mais sous une formule bien différente en raison de la pandémie. D’ici samedi, il propose donc aux gens qui feront un don à la cause de lui lancer un défi qu’il s’engagera à réaliser. Ça peut être un défi qui se fera en automne comme du vélo de montagne ou en hiver comme du ski de fond. L’important à ses yeux reste d’amasser des fonds pour la recherche qui, dans le cas de Milan, le jeune ambassadeur avec qui il est associé, est porteuse d’espoir.

En principe, le Défi Gratte-Ciel devait avoir lieu au début juin. L’an dernier, Yoan avait gravi en solitaire les escaliers des 27 étages de la Tour Deloitte à Montréal pendant quatre heures et fait une ultime montée de 29 étages avec le jeune Milan sur le dos. Mais la COVID-19 est venue tout chambouler, autant l’événement que les plans des équipes pour s’entraîner en vue de gravir les nombreuses marches et amasser de l’argent.

Les Blue Jays battent les Yankees 4-1 et s’assurent d’une place en séries [VIDÉO]

Baseball

Les Blue Jays battent les Yankees 4-1 et s’assurent d’une place en séries [VIDÉO]

La Presse Canadienne
BUFFALO, N.Y. — Vladimir Guerrero fils a claqué un circuit, Hyun Jin Ryu a blanchi les Yankees de New York pendant sept manches et les Blue Jays de Toronto se sont assurés d’une première participation aux séries en quatre ans grâce à une victoire de 4-1, jeudi.

Les Blue Jays ont survécu à une huitième manche inquiétante, quand les Yankees ont marqué un point contre le releveur Anthony Bass, qui a été chassé du monticule après avoir rempli les coussins avec un troisième but sur balles dans la manche. Rafael Dolis l’a remplacé et a vu Gary Sanchez cogner un long ballon que Randal Grichuk a capté avec le dos contre le mur au champ centre-gauche pour le troisième retrait.

Dolis est revenu au monticule en neuvième et a mis fin à la rencontre en retirant Aaron Hicks sur des prises, lançant les célébrations au Sahlen Field de Buffalo.

Les joueurs ont vite quitté l’abri et ont enfilé des chandails avec le slogan «Respectez Toronto» (Respect Toronto). Ils ont ensuite pris une photo d’équipe au centre de l’avant-champ.

Les Blue Jays (30-27) étaient en contrôle de leur destin jeudi soir. Les deux équipes qui avaient encore espoir de les rattraper - les Angels de Los Angeles et les Mariners de Seattle - étaient en congé.

La saison régulière termine dimanche et les séries commenceront mardi. Les séries de premier tour seront au meilleur de trois rencontres.

Les Blue Jays peuvent toujours monter au classement, mais tout indique qu’ils entreront en séries en huitième position. Si la saison avait pris fin jeudi, les Blue Jays auraient affronté les Rays de Tampa Bay au premier tour.

Les deux premières équipes de chaque section, ainsi que deux équipes repêchées dans chaque ligue participeront aux séries cette saison.

Guerrero a frappé trois des 10 coups sûrs des Blue Jays. Il a cogné un circuit en solo contre Jordan Montgomery (2-3) en deuxième manche pour son huitième circuit de la saison et a aussi croisé le marbre sur un double de deux points d’Alejandro Kirk en sixième manche.

Des doubles consécutifs de Cavan Biggio et Bo Bichette en troisième manche ont permis aux Jays de porter la marque à 2-0.

Ryu (5-2) a lancé en septième manche pour une première fois cette saison et a accordé seulement cinq coups sûrs et deux buts sur balles.

Les Yankees ont besoin d’une victoire ou d’une défaite des Blue Jays pour s’assurer du deuxième rang de la section Est de l’Américaine, derrière les Rays.

Avant la rencontre, les Blue Jays ont retiré le nom du lanceur droitier Nate Pearson de la liste des blessés.

Les Blue Jays avaient gagné le match du quatrième as en route vers une participation à la série de championnat de la Ligue américaine en 2016.

Ils ont remporté la Série mondiale en 1992 et 1993, puis n’ont pas participé aux séries avant 2015, quand ils ont aussi perdu en série de championnat.

La LNH dévoile son protocole pour les entraînements pendant la saison morte

Hockey

La LNH dévoile son protocole pour les entraînements pendant la saison morte

La Presse Canadienne
NEW YORK — La LNH a dévoilé jeudi son protocole en matière d’entraînement dans les installations des équipes au cours de la saison morte, alors que les joueurs continueront à garder la forme pendant la pandémie de la COVID-19.

Les équipes devront ouvrir leur centre d’entraînement à compter du 15 octobre si un minimum de cinq joueurs en font la demande. Les équipes peuvent aussi ouvrir leurs installations plus tôt après la conclusion de la finale de la Coupe Stanley, à leur discrétion.

Un maximum de 12 joueurs pourront s’entraîner sur la patinoire en même temps, mais d’autres joueurs pourront être présents ailleurs dans le centre d’entraînement au même moment.

Les restrictions locales en matière de santé publique auront préséance sur ces règles et dicteront les mesures d’isolement à la suite de déplacements. Des tests de dépistage du nouveau coronavirus seront obligatoires pour le personnel désirant se rendre au centre d’entraînement.

Le plan, qui est similaire à celui de la phase 2 du plan de relance de la saison 2019-20, a été développé par la LNH et l’Association des joueurs de la LNH en collaboration avec leurs médecins, ainsi que des épidémiologistes.

Dans son communiqué, la LNH a rappelé qu’aucune date n’a été confirmée concernant le début des camps et de la saison 2020-21.

En conférence de presse avant le début de la finale de la Coupe Stanley, le commissaire de la LNH, Gary Bettman, a évoqué la possibilité que la prochaine campagne commence en janvier, plutôt que le 1er décembre, tel qu’espéré précédemment.

Le Lightning a le momentum contre les Stars

LNH

Le Lightning a le momentum contre les Stars

Stephen Whyno
Associated Press
Les Stars de Dallas doivent apporter quelques correctifs sinon la finale de la Coupe Stanley pourrait se terminer rapidement.

Après deux matchs consécutifs avec une période de trois buts, le Lightning de Tampa Bay a tout le momentum et détient une avance de 2-1. Maintenant, les joueurs prendront part à la première séquence de deux matchs en 24 heures en finale depuis 2009 et seulement la deuxième depuis le milieu des années 1950.

«Tu dois simplement te concentrer sur la partie. Nous avons le luxe de ne pas voyager et de ne pas se soucier des problèmes ici, a exprimé le défenseur du Lightning Kevin Shattenkirk, jeudi. Il ne faut que se soucier de demain et ne pas regarder trop loin parce que le prochain match est très important.»

Avec une victoire vendredi, la troupe de Tampa Bay se retrouverait à un seul gain de la deuxième conquête de la coupe Stanley de son histoire.

Que ce soit avec ou sans le capitaine Steven Stamkos, qui a touché la cible lors du troisième affrontement de la série, le Lightning a l’occasion de placer ses adversaires dans les câbles.

Le meilleur trio des Stars n’a marqué aucun but contre le Lightning. Le capitaine Jamie Benn et Tyler Seguin n’ont obtenu aucun point tandis qu’Alexander Radulov a récolté trois aides.

Les Stars ont donné le ton en jouant physiquement lors du premier match, qu’ils ont gagné alors qu’ils étaient reposés, mais ils n’ont pas été capables de maintenir le rythme. Ils ont alloué trois buts en première période lors du deuxième duel et trois buts au deuxième engagement de la troisième partie.

«En ce moment, il n’y a qu’un seul match dans nos pensées et c’est le prochain, a affirmé le joueur de centre des Stars Joe Pavelski. C’est un moment clé dans la série. Nous sommes en finale et nous trouverons de l’énergie si nous en avons besoin. Pour l’instant, il faut retrouver notre rythme et le maintenir pendant de longues périodes.»

Stamkos a effectué un retour au jeu mercredi soir, disputant un premier match depuis le 25 février. L’entraîneur-chef Jon Cooper a indiqué jeudi qu’il ne savait pas si le but de Stamkos serait son seul tir des séries.

Stamkos n’a effectué que cinq présences sur la glace et il a joué pendant moins de trois minutes. Son seul tir depuis le début des séries a toutefois eu un grand impact, donnant les devants 2-0 au Lightning moins de sept minutes après le début de la troisième rencontre.

La LNH disputera des matchs en finale de la coupe Stanley pendant deux journées consécutives pour une première fois depuis 2009. À l’époque, les Red Wings de Detroit avaient remporté les deux premiers duels de leur série contre les Penguins de Pittsburgh, qui avaient éventuellement soulevé la coupe Stanley en sept parties.

À une reprise au cours des présentes séries, le Lightning a vécu deux matchs en deux jours. Il avait battu les Bruins de Boston deux fois au deuxième tour.

Les Stars ont vécu cette situation à deux occasions. Ils ont divisé les honneurs contre les Flames de Calgary, en première ronde, et contre l’Avalanche du Colorado, au deuxième tour.

Raonic se retire; quatre Canadiens à Roland-Garros

Tennis

Raonic se retire; quatre Canadiens à Roland-Garros

La Presse Canadienne
PARIS — Milos Raonic ne participera pas aux Internationaux de tennis de France, ce qui signifie qu’il y aura finalement quatre Canadiens dans le tableau principal du côté masculin.

Le retrait de Raonic, 20e raquette mondiale, a été confirmé lors du tirage au sort effectué jeudi à Paris.

Plus tôt dans la journée, le Canadien Steven Diez s’est qualifié pour le tableau principal après avoir disposé du Français Enzo Couacaud 6-3, 6-4 au dernier tour des qualifications.

À 29 ans, Diez participera ainsi à un tournoi majeur pour la première fois de sa carrière. Il a du même coup rejoint ses compatriotes Denis Shapovalov, Félix Auger-Aliassime et Vasek Pospisil dans le tableau principal à Roland-Garros.

Shapovalov, la neuvième tête de série, sera confronté au premier tour au favori local, Gilles Simon, tandis qu’Auger-Aliassime aura rendez-vous avec le Japonais Yoshihito Nishioka. Quant à Pospisil, il affrontera d’entrée de jeu l’Italien Matteo Berrettini, septième tête de série du tournoi.

Pour sa part, Diez connaîtra l’identité de son adversaire au premier tour à l’issue du tournoi de qualifications.

Diez, qui pointe au 179e échelon mondial, a converti cinq de ses 12 balles de bris et n’a commis aucune double faute, en plus d’avoir frappé 29 coups gagnants - contre seulement 13 pour Couacaud, 194e joueur mondial.

Du côté des dames, les Québécoises Leylah Annie Fernandez et Eugenie Bouchard feront partie du tableau principal.

Fernandez, de Laval, affrontera la Polonaise Magda Linette au premier tour, tandis que Bouchard, de Westmount, sera confrontée à la Russe Anna Kalinskaya.

Nadal-Gerasimov au 1er tour

Rafael Nadal tentera de remporter un 13e titre à Roland-Garros en lançant son contre Egor Gerasimov, tandis que l’Américaine Serena Williams lancera sa quête pour égaler le record de 24 titres en tournois majeurs face à sa compatriote américaine Kristie Ahn.

Nadal, deuxième au monde, tente aussi d’égaler la marque de 20 titres du Grand Chelem détenue par Roger Federer, absent du tournoi.

Novak Djokovic, no 1 au monde, sera opposé au Suédois Mikael Ymer, 80e. Djokovic espère mettre la main sur un 18e titre du Grand Chelem à Paris.

Trois fois vainqueur en tournois majeurs, Stanislas Wawrinka, 16e tête de série, affronte un autre joueur comptant trois titres du Grand Chelem en Andy Murray.

Dominic Thiem, qui vient de battre Alexander Zverev en cinq sets pour mettre la main sur son premier titre aux internationaux des États-Unis, fera face au lourd cogneur Marin Cilic au premier tour. Il s’agira de leur premier affrontement à Roland-Garros. Thiem s’est incliné lors des deux dernières finales sur la terre battue parisienne.

Zverev fera face à l’Australien Dennis Novak.

Chez les dames, la favorite et gagnante en 2018, Simona Halep, fera face à l’Espagnole Sara Sorribes Tormo. Halep est la favorite puisque la no 1 au monde, Ashleigh Barty, s’est retirée du tournoi en raison des craintes liées à la pandémie de COVID-19. Elle ne pourra donc pas défendre son titre.

Championne à Flushing Meadows, Naomi Osaka s’est quant à elle retirée du tournoi en raison d’une blessure aux ischio-jambiers.

Gagnante aux Internationaux d’Australie, Sofia Kenin, classée quatrième, lancera quant à elle son tournoi contre la Russe Liudmila Samsonova.

Les premiers matchs auront lieu dimanche. Avec l’Associated Press

Élites: un 4e cas confirmé 

Sports

Élites: un 4e cas confirmé 

Dave Ainsley
Dave Ainsley
Le Quotidien
Un 4e cas positif à la COVID-19 s’ajoute au bilan chez les Élites de Jonquière. 

Le joueur en question, qui a reçu son résultat jeudi matin, avait été placé en isolement vendredi, à la suite du premier résultat positif au sein de l’équipe de hockey midget AAA, précise le directeur général Simon Tremblay. Il a ensuite commencé à ressentir des symptômes importants dimanche. 

En plus de ce quatrième cas positif, les Élites ont également reçu un résultat négatif jeudi. Le bilan fait donc état de quatre cas positifs, sept négatifs tandis que 11 joueurs sont en attente d’un résultat, tout comme Simon Tremblay et l’entraîneur-chef Arnaud Dubé, lesquels sont tous deux en isolement avec de légers symptômes. La Santé publique régionale poursuit son enquête dans ce dossier. 

Les activités des Élites sont stoppées pour 14 jours depuis la découverte d’un premier cas positif, vendredi dernier. 

Samuel Houde capitaine des Saguenéens

Sports

Samuel Houde capitaine des Saguenéens

Dave Ainsley
Dave Ainsley
Le Quotidien
L’attaquant de 20 ans Samuel Houde est le nouveau capitaine des Saguenéens de Chicoutimi. Sa nomination a été confirmée jeudi matin, au lendemain de l’annonce aux joueurs. Il succède du même coup au Jonquiérois Rafaël Harvey-Pinard qui a pu conseiller les entraîneurs. 

Houde sera secondé par trois assistants, le défenseur de 20 ans Karl Boudrias et les attaquants de 19 ans Xavier Labrecque et Dawson Mercer. «Je suis très fier de porter le C cette saison. Le leadership pour moi, c’est quelqu’un qui fait tout de bien, qui est présent pour tout le monde et qui montre l’exemple sur glace et hors glace. Avec tous les grands capitaines qui sont passés par ici, c’est un honneur pour moi», a mentionné, dans un communiqué, le vétéran qui entamera bientôt une cinquième et dernière saison avec les Sags qui l’avaient sélectionné en première ronde, 8e au total, au repêchage de 2016.

En 203 matchs avec la formation chicoutimienne, le Blainvillois a récolté 136 points, dont 52 en 44 rencontres la saison dernière, malgré une blessure au poignet qui lui a fait rater plusieurs semaines. Ces statistiques ne lui ont toutefois pas permis d’obtenir un contrat avec le Canadien qui l’avait sélectionné en 5e ronde en 2018. Il sera donc de nouveau admissible au prochain repêchage de la LNH dans deux semaines.

Un 3e cas positif chez les Élites de Jonquière

Sports

Un 3e cas positif chez les Élites de Jonquière

Dave Ainsley
Dave Ainsley
Le Quotidien
Les bonnes nouvelles ont rapidement fait place aux moins réjouissantes chez les Élites de Jonquière. Après la confirmation de quatre résultats de tests négatifs au sein des troupes de la formation de la Ligue de hockey midget AAA du Québec la veille, un troisième cas positif s’est ajouté mercredi.

«La direction de la Ligue de hockey midget AAA a été informée mercredi qu’un membre de la formation des Élites de Jonquière avait été testé positif à la COVID-19, portant ainsi à 3 le nombre de joueurs infectés au sein de l’organisation saguenéenne», annoncent les dirigeants du circuit provincial dans un communiqué émis en milieu d’après-midi.

Joint par la suite, le directeur général de la formation jonquiéroise, Simon Tremblay, a indiqué que deux joueurs avaient également reçu un résultat négatif mercredi, ce qui porte donc le total à six. Il reste encore une dizaine de résultats de tests à recevoir.

Si les deux premiers joueurs avaient peu de symptômes, le troisième joueur a été plus touché. Après avoir passé son test samedi, il a commencé à avoir de la fièvre dimanche, ainsi que des maux de tête, de la toux et le nez qui coule. Il ne s’est donc pas présenté à l’école cette semaine. Malgré tout, les dirigeants de l’École polyvalente Arvida ont décidé de retourner tous les autres élèves de son groupe à la maison mercredi après-midi. 

La Santé publique poursuit son enquête afin de retracer les personnes ayant été en contact avec les trois jeunes. Avec les informations qu’il détient, Simon Tremblay est convaincu que la source est extérieure à l’équipe, ce qui concorde au moment où les activités de la Ligue de hockey midget AAA étaient en pause. Il rappelle que contrairement aux joueurs de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, qui sont dans une espèce de bulle, ceux du midget AAA ne sont pas isolés. 

Un premier cas a été détecté vendredi dernier chez les Élites, dont les joueurs fréquentent l’École polyvalente Arvida. Les membres de l’organisation qui avaient été en contact avec ce dernier ont donc été invités à passer un test de dépistage et s’isoler pour deux semaines, ce qui a mené à deux autres cas positifs. Pour une période de 14 jours à compter de la découverte de ce premier cas, toutes les activités des Élites sont suspendues. 

Dans le communiqué, la Ligue de hockey midget AAA du Québec précise que six autres équipes ne peuvent disputer de matchs en raison d’un cas dans leur école respective, soit le Blizzard du Séminaire Saint-François, les Riverains du Collège Charles-Lemoyne, les Chevaliers de Lévis, le Rousseau Royal de Laval-Montréal, l’Intrépide de Gatineau et les Vikings de Saint-Eustache. Les joueurs peuvent tout de même continuer l’entraînement. Cette situation aura un effet important sur le calendrier des rencontres préparatoires prévues lors de la prochaine fin de semaine.

Une première finale pour Nicolas Doré avec les Diamants de Québec

Baseball

Une première finale pour Nicolas Doré avec les Diamants de Québec

Dave Ainsley
Dave Ainsley
Le Quotidien
Avant de mettre un terme à sa carrière au sein de la Ligue de baseball élite du Québec, le Jonquiérois Nicolas Doré disputera la finale des séries pour une première fois, avec les Diamants de Québec face aux Ducs de Longueuil.

Le chemin pour se rendre à la finale a été pour le moins parsemé d’embûches. Après plusieurs semaines d’attente et d’incertitude, les activités de la LBJEQ n’ont débuté qu’en juillet avec un calendrier réduit de moitié. Quelques semaines plus tard, des craintes d’une propagation de COVID-19 ont forcé une pause pour plusieurs équipes. Puis, après la qualification des Diamants et des Ducs pour la grande finale, en fin de semaine dernière, à l’issue d’un mini-tournoi regroupant les trois champions de division, le Royal de Repentigny étant écartés, le passage de la région de la Capitale-Nationale dans la zone orange a fait craindre le pire, mais la finale peut tout de même aller de l’avant comme prévu à compter de jeudi soir à Longueuil. « C’est tout ce qu’on espérait. Avec les petits pépins qui auraient pu mener à l’annulation, ça rend la chose encore plus spéciale. On réalise qu’on est chanceux de pouvoir jouer malgré la situation actuelle », convient Nicolas Doré.

Football juvénile: saison annulée pour les Mustangs et les Lynx

Sports

Football juvénile: saison annulée pour les Mustangs et les Lynx

Dave Ainsley
Dave Ainsley
Le Quotidien
Déjà très fragile, la saison de football scolaire juvénile des Mustangs de l’école Odyssée-Dominique-Racine et des Lynx du Pavillon Wilbrod-Dufour vient de tomber à l’eau. En raison des contraintes liées à la règle 70 imposée par le ministère de l’Éducation, les dirigeants du Réseau du sport étudiant du Québec, division Québec Chaudière-Appalaches, en sont arrivés à la conclusion mercredi qu’il était impossible de respecter les calendriers établis au football et au soccer.

La règle 70 stipule qu’il n'est pas possible pour une équipe de disputer des matchs s’il existe des cas de COVID-19 au sein de l’école, qu’ils soient en lien ou non avec le volet sportif.

Plongeon de haut vol: le site de Tableau passe le test haut la main

Sports

Plongeon de haut vol: le site de Tableau passe le test haut la main

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Pierre Lavoie et son équipe ont retenu leur souffle plus d’une fois, mardi matin, pendant que la Saguenéenne d’origine, Lysanne Richard, réalisait un vieux rêve de plonger dans le fjord du Saguenay du haut d’un vertigineux promontoire. Des frissons, ils en ont eus et ce n’était pas juste parce qu’il faisait froid!

«C’est là que tu vois (que le plongeon haute voltige) est un sport extrême. Ouf !», s’est exclamé à quelques reprises Pierre Lavoie à l’autre bout du fil, au retour des essais effectués par Lysanne Richard et Michaël Foisy pour déterminer si le site de Tableau, situé près de Sainte-Rose-du-Nord, pourrait accueillir des compétitions nationales, voire internationales de plongeon haute voltige.

Élites: quatre joueurs reçoivent un résultat négatif à la COVID-19

Sports

Élites: quatre joueurs reçoivent un résultat négatif à la COVID-19

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Bonne nouvelle pour les Élites midget AAA de Jonquière: quatre joueurs qui ont passé un test samedi ont présenté un résultat négatif à la COVID-19.

Pour le reste, la majorité des 20 joueurs, ainsi que leur entraîneur-chef et le DG de l’équipe, ont passé un test de dépistage mardi matin, de sorte qu’ils devraient connaître les résultats d’ici vendredi, dans le plus rapide des scénarios, ou sinon dimanche. Mercredi, les deux derniers joueurs de l’équipe passeront le test.

Match des Sags annulé samedi

Saguenéens

Match des Sags annulé samedi

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Les Saguenéens de Chicoutimi et les Cataractes de Shawinigan ont décidé d’annuler le second match préparatoire entre les deux équipes qui devait être disputé samedi, à 15h, au Centre Georges-Vézina. Par contre, le match du vendredi soir, à Shawinigan, a toujours lieu.

Les deux organisations ont expliqué qu'elles avaient prévu disputer un match supplémentaire au calendrier préparatoire en fin de semaine afin de donner la chance à leurs joueurs européens de disputer deux matchs, mais voilà que ces derniers ne sont toujours pas arrivés. Les organisations ont donc jugé non essentielle la tenue de deux matchs en moins de 24 heures sous la formule aller-retour.

«On avait planifié deux matchs parce qu’on savait que les Européens n’arriveraient pas pour le début du camp et qu’ils auraient besoin de faire une quarantaine. Mais étant donné qu’ils ne sont pas là, on ne voit pas l’utilité de d’en jouer deux dans les circonstances», a indiqué Yanick Jean, entraîneur-chef des Sags. 

La recrudescence des cas de COVID-19 et le risque de voir la région ou celle de la Mauricie changer de zone de couleur n’ont pas pesé dans la balance, assure le pilote des Bleus. «On est dans une bulle et on s’en va là-bas jouer dans une autre bulle, fait-il valoir. 

La décision de maintenir le match à Shawinigan plutôt qu’au Saguenay se veut aussi une sorte de retour d’ascenseur. «L’an passé, les Cataractes sont venus jouer un match supplémentaire à Roberval, rappelle Yanick Jean. Ce sont des ententes entre équipes.»

+
Lavoie avec le Väsby IK

L’ancien numéro 50 des Saguenéens, Raphaël Lavoie, n’aura pas eu à patienter trop longtemps avant de se trouver une nouvelle équipe en Europe. Sur les réseaux sociaux, on apprend que l’attaquant de 20 ans a signé un contrat d’une saison avec le Väsby IK, une équipe de deuxième division en Suède. Il a été retranché dimanche par la formation de Rögle BK en première division suédoise. L’information est aussi confirmée par les Oilers d'Edmonton qui ont sélectionné Lavoie en 2e ronde au repêchage 2019 de la Ligue nationale de hockey.

Un deuxième cas de COVID-19 chez les Élites midget AAA

COVID-19

Un deuxième cas de COVID-19 chez les Élites midget AAA

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Un deuxième joueur des Élites midget AAA de Jonquière a reçu un test positif à la COVID-19, lundi, mais c’était un peu prévisible puisqu’en plus d’être coéquipiers et de se côtoyer en classe, le deuxième cas réside au même domicile que le premier. Les chances étaient donc grandes pour qu’il soit effectivement positif.

« C’est un jeune qui avait passé un test vendredi et qui demeurait au même endroit que le premier. Il était donc plus à risque d’être déclaré positif », confirme Simon Tremblay, directeur général des Élites.

Karl Boudrias toujours partant pour l’ultime mission avec les Sags

Saguenéens

Karl Boudrias toujours partant pour l’ultime mission avec les Sags

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Au début janvier 2020, Karl Boudrias a quitté Val-d’Or pour se joindre aux Saguenéens de Chicoutimi. Le défenseur avait alors clairement signifié son intention d’aider sa nouvelle équipe à concrétiser ses aspirations aux grands honneurs. La pandémie est venue contrecarrer ce beau projet, mais huit mois plus tard, le désir du vétéran de 20 ans n’a pas changé : contribuer à ramener les convoités trophées au Saguenay.

Karl Boudrias a pris part à un premier entraînement avec l’équipe, lundi après-midi, après presque six semaines loin de la glace afin de bien guérir une vieille blessure. Loin d’être rouillé, il a toutefois pleinement savouré ce moment, heureux d’être de retour et de renouer avec ses coéquipiers.

Dolbeau-Mistassini en lice pour les Jeux du Québec été 2024

Sports

Dolbeau-Mistassini en lice pour les Jeux du Québec été 2024

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Pouvant s’appuyer sur une nouvelle piscine répondant aux standards de compétitions, la Ville de Dolbeau-Mistassini plonge dans la course pour l’obtention des Jeux du Québec à l’été 2024.

Le maire Pascal Cloutier croit que sa municipalité a tout ce qu’il faut pour relever ce défi et profiter des retombées d’un tel événement. Pour la municipalité du haut du Lac-Saint-Jean, ce serait la deuxième fois que le milieu présenterait la Finale des Jeux du Québec.

Phil Desgagné
Le Quotidien
Phil Desgagné
COVID-19: sage décision de la LNAH; temps houleux pour le Drakkar

Phil Desgagné

COVID-19: sage décision de la LNAH; temps houleux pour le Drakkar

CHRONIQUE / La Ligue nord-américaine de hockey (LNAH) a annoncé la semaine dernière qu’elle ne débuterait pas ses activités avant janvier 2021. Je trouve que c’est une excellente décision dans les circonstances. Il y a trop d’incertitudes à bien des niveaux. En plus, avec ce que le gouvernement vient d’annoncer, c’est-à-dire traiter région par région, ça vient encore plus compliquer les choses pour les dirigeants du circuit Lefort.

Et il ne faut pas oublier qu’avec seulement 250 spectateurs par rencontre, on se dirigeait tout droit vers un déficit extrêmement important. De plus, les joueurs des Marquis proviennent d’un peu partout à travers le Québec, ce qui représente une autre problématique.

Le Cégep de Chicoutimi dévoile le nouveau logo des Couguars

Sports

Le Cégep de Chicoutimi dévoile le nouveau logo des Couguars

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Pour la troisième fois en un peu plus de 50 ans après sa création, le logo des Couguars du Cégep de Chicoutimi a été rafraîchi au goût du jour. Mardi matin, l’institution d’enseignement a dévoilé la nouvelle image qu’arboreront les équipes sportives sur les t-shirts, polos, casquettes et... masques, une nouveauté incontournable en ces temps de pandémie.

Bien sûr, au fil des décennies, le logo des Couguars a parfois été modifié au gré des préférences de certains entraîneurs ou de la mode du temps, mais cette fois-ci, c’est le fruit d’une démarche officielle du Cégep de Chicoutimi.

Une bourse de 500 $ pour la cycliste Ann-Pascale Ouellet

Sports

Une bourse de 500 $ pour la cycliste Ann-Pascale Ouellet

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Excellente cycliste sur route, l’Almatoise Ann-Pascale Ouellet a vu ses efforts et ses accomplissements reconnus par le Regroupement loisirs et sports du Saguenay-Lac-Saint-Jean. L’organisme lui a en effet décerné une bourse de 500 $ dans le cadre du Programme de reconnaissance sportive.

L’an dernier, la cycliste de l’équipe Macogep-Tornatech-Specialized, propulsée par Mazda, a terminé 2e aux Championnats canadiens sur route chez les U23, 4e en échappée au Tour de White Rock au BC Super Week de Vancouver, en plus de participer à différentes courses en sols américain, canadien et européen. Dans le témoignage qui lui est rendu dans la capsule vidéo qui a été produite, Guylaine Lachance, vice-présidente de A.R.Triathlon, la décrit comme « une fille qui exige beaucoup d’elle-même, qui voit loin, qui essaie toujours de se perfectionner et qui ne lâche pas ».

Maintenant sans contrat, Raphaël Lavoie est resté en Europe

Saguenéens

Maintenant sans contrat, Raphaël Lavoie est resté en Europe

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Ceux qui espéraient que Raphaël Lavoie puisse revenir avec les Saguenéens de Chicoutimi ou qu’il soit utilisé dans une transaction vont rester sur leur faim. L’espoir des Oilers d’Edmonton est demeuré en Europe, a indiqué l’entraîneur-chef des Sags, Yanick Jean, lorsqu’interrogé à ce sujet.

On peut présumer que son agent tentera sans doute de lui dénicher une équipe où il pourra jouer en attendant que la Ligue américaine redémarre ses activités.

Diane Gobeil qualifiée pour la Coupe du monde virtuelle de dards

Sports

Diane Gobeil qualifiée pour la Coupe du monde virtuelle de dards

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Déjà forte de quatre participations à une Coupe du monde de dards en carrière, Diane Gobeil de Larouche vient de se qualifier à nouveau pour représenter le Canada à une cinquième Coupe du monde qui sera cette fois-ci virtuelle. La joueuse aguerrie a réussi à se qualifier samedi, en disputant ses parties de façon virtuelle avec les autres candidats d’un peu partout au pays.

En entrevue, Mme Gobeil, qui est membre de l’Association de dards du Saguenay, avoue que le processus de qualifications de cette année n’a rien à voir avec celui des quatre précédentes. «Cette qualification-ci est exceptionnelle parce qu’elle est virtuelle!»

Un premier Béluga Ultra Trail couronné de succès

Sports

Un premier Béluga Ultra Trail couronné de succès

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Mission accomplie pour Les Trails du Saguenay-Lac-Saint-Jean qui ont accueilli près de 400 participants, samedi, pour la toute première édition du Béluga Ultra Trail dans le sentier du Fjord du Parc national du Fjord-du-Saguenay. L’organisatrice en chef de cette course en sentiers, Marie-Christine Dion, était fort satisfaite et heureuse du déroulement de cette première édition, tenue dans les municipalités de Sacré-Coeur et de Tadoussac, dans le contexte particulier de la pandémie et les mesures sanitaires imposées.

Marie-Christine Dion est convaincue que le succès et la crédibilité acquis avec cette première fera en sorte que l’événement sera encore plus couru l’an prochain. «Les commentaires des gens, même de nos coureurs un peu plus élite, ont été dithyrambiques envers nous, notre organisation et les parcours - même si ce n’est pas nous qui avons créé le parcours, mentionne-t-elle en riant. Mais le parcours était super beau. C’est fou les bons commentaires qu’on a eus au niveau de l’organisation, du balisage, des zones de ravitaillement, de l’ambiance, etc.»

Curling double mixte: belle performance de la région

Sports

Curling double mixte: belle performance de la région

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Présentée au club de curling Jacques-Cartier de Québec, la finale en double mixte du circuit Goldline a pris la forme d’une affaire de famille puisqu’elle a opposé le duo père-fille de Robert et Emilie Desjardins au tandem formé par sa conjointe et leur meilleur ami. Au bout du compte, c’est finalement l’Équipe Hôtel Le Montagnais qui a eu le meilleur lors de cet ultime duel aux dépens de Véronique Bouchard et Jean-François Charest.

Au total, 16 équipes ont pris part à cette finale dotée d’un total de 6700 $ en bourses, même si les points ne comptaient pas pour les classements canadien et mondial qui sont présentement gelés en raison de la pandémie. La région était fort bien représentée avec cinq tandems comptant au moins un joueur de la région et dont quatre ont accédé aux rondes finales.

Suspense et succès pour l’Open de golf Boissonneault P.F.

Golf régional

Suspense et succès pour l’Open de golf Boissonneault P.F.

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
La première édition de l’Open Boissonneault Planificateur Financier aura été chaudement disputée sur le parcours du club de golf Chicoutimi, samedi. Trois équipes ont terminé la journée à égalité à -13, mais c’est finalement celle composée d’Éric Lacas, Frédéric Daoust et Sylvain Locas (pas l’ancien joueur des Sags) qui ont remporté les grands honneurs.

Ils ont eu le meilleur sur le trio de Charles-Étienne Demers, Mathieu Bouchard et Jérémy Renaud, deuxième, et celui de Philippe Marquis, Dominic Tremblay et Jean Tremblay.