Un projet novateur

OPINION/ Dans quelques semaines, les étudiants de l’UQAC vont se prononcer par référendum sur la possibilité d’obtenir un accès universel au réseau de la Société de transport du Saguenay (STS). Un accès qui leur permettra de profiter du réseau de transport de la STS pour 40 $ par session, à des vélos électriques et à des voitures électriques en libre-service, ainsi qu’à des espaces de stationnements incitatifs.

Le CREDD est convaincu que le projet nommé « Accès libre » par la STS est très intéressant. Le défi à Saguenay est de rejoindre les grands générateurs de déplacements tels que l’UQAC, les cégeps et même les hôpitaux. Ce sont, entre autres, ces grandes institutions que nous devons mobiliser afin d’améliorer d’offre de transport sur le territoire. Pour l’instant, chacun de leurs employés ainsi que leurs usagers empruntent généralement leur propre véhicule pour s’y rendre. La conséquence est que ces aires de stationnement débordent.

La solution qui a été mise en place dans les dernières années est l’augmentation de la tarification. Les droits de stationnement plus élevés forcent, en quelque sorte, les usagers à envisager des moyens alternatifs tels que le covoiturage ou le transport collectif. Ce qui démarque ce projet, c’est que ce sont des mesures facilitantes qui vont permettre d’améliorer l’offre de transport sur le territoire plutôt que de les restreindre. 

Au Québec, c’est le transport qui est responsable de la plus importante part des émissions de gaz à effet de serre (GES). Si nous voulons lutter contre les changements climatiques, nous devrons inévitablement multiplier ce type d’initiatives et ainsi, diminuer notre consommation de pétrole.

Précisons également que le projet « Accès libre » répond aux objectifs établis dans le plan de développement durable de la Ville de Saguenay (2016-2026).

L’accessibilité au transport collectif à Saguenay est un enjeu de taille, mais le CREDD est d’avis qu’il sera possible de multiplier ce genre de partenariats et ainsi de repenser le transport dans la ville.

Tommy Tremblay, directeur général

CREDD Saguenay–Lac-Saint-Jean

Encore beaucoup de travail à faire

M. Roger Blackburn,

Suite à votre article « Saint-Paul interdit aux piétons », je tiens à préciser que la piste cyclable du boulevard Barrette est entretenue uniquement pour les motoneiges et que les piétons y circulent péniblement si la dameuse du club n’a pas corrigé la surface. D’ailleurs, les piétons ne peuvent avoir accès également au bouton de déclenchement afin de pouvoir traverser le boulevard Barrette à partir de la rue des Cent Associés et essayer d’escalader le mur de neige pour pouvoir avoir accès à la piste de motoneige et tenter d’y marcher. 

À l’intersection du Maxi et de Corneau Cantin, il n’y a pas de lumière pour les piétons. La situation est également très difficile pour les usagers du transport en commun. Un bel effort a été fait pour aménager le boulevard Talbot, mais il reste beaucoup à faire pour faciliter et sécuriser la vie des piétons. 

Pierre Jacques

Saguenay

Nouveau lieu de culte

Le dimanche 12 décembre, la communauté chrétienne de Saint-David-de-Falardeau marquait une très belle et touchante possession de leur nouveau lieu de culte pour une célébration eucharistique digne et sobre à I’image des fondateurs de cette paroisse.

Bravo et félicitation à Mme Carole Larouche et son équipe de marguillers, à Mme Catherine Morissette et son équipe de conseillers, à M. Léon-Maurice Houde et son équipe pastorale, à Mme Odette Tremblay et son groupe de chorale, à Mme Lorraine Tremblay et son équipe de bénévoles et enfin à l’ébéniste Jérôme Bilodeau pour les magnifiques œuvres d’art.

Nos fondateurs et « leurs épouses inqualifiables sans devoir y être obligé d’y consacrer un volume entier », les Arcade Bezeau, Patrick Munger, Dominique Grenon, Jean-Charles Duchesne, Lucien Savard, Jean Rannou, Léopold Lapointe, Almanzar Lapointe, Jules-Emile Lapointe, Antoine Larouche, Jéroboam et Étienne Xavier, David Simard, Napoléon Tremblay, David Gauthier, Joseph, François et Edgard Lavoie, Gérard Tremblay, Adéodat et Odéon Migneault, François Dionne, Almas et Joseph Fortin, David Tremblay (Jules), Arthur Briand, Wilfrid Tremblay, Pitre Tremblay, Joseph Briand, Joseph-Eugène Gauthier, Roméo Gaudreault, Samuel Manning, Thomé Lagacé, Charles-Eugène Allaire, Louis Desbiens, Léonidas Lavoie, Lucien Mercier, j’en oublie et j’en passe de tout aussi méritant, sont, n’en doutez pas, très fiers de vous et de vos actions!

Sincèrement et amicalement vôtre de cœur et d’âmes.

Ferdinand Lavoie

Chicoutimi