Trump, le croquemitaine

Carrefour des lecteurs
Carrefour des lecteurs
Le Soleil
Les discours entendus lors de la convention républicaine sont révélateurs de l’état de panique qui s’est emparé de Donald Trump et de sa… famille. À en croire le président, si les démocrates sont élus, les États-Unis deviendront communistes et le chaos s’installera.

Cela rappelle la campagne électorale de 1945 en Grande-Bretagne. Le conservateur Winston Churchill, alors au pouvoir, décida de jouer la carte du croquemitaine et suggéra qu’un gouvernement travailliste dirigé par Clement Attlee aurait recours à «une certaine forme de Gestapo» pour réaliser ses politiques socialistes. Mais les électeurs firent la part des choses et élurent majoritairement le Parti travailliste, qui rafla près de 50 % des voix.

Selon un sondage de l’université de Leeds, Attlee est considéré comme «le meilleur Premier ministre britannique» du XXe siècle après 1945. Peut-être en sera-t-il de même pour Joe Biden en ce siècle.

Sylvio Le Blanc, Montréal