Les sympathiques vieux marcheurs masqués

Thérèse et Réal Sarault
Thérèse et Réal Sarault
Vaudreuil-Dorion
Weekend. Oui il y en a pour qui ce mot a encore une signification. Pour tous les autres, on ne s’excite pas trop, parce que ça ne veut rien dire. S’il n’y a pas eu de «week», ben y’aura pas non plus de «end». Facile, clair ! Asteure, on fait juste profiter d’une autre vraie belle journée, c’est tout!

Nous, on nous a coupé notre laisse. On peut aller marcher où on veut, en se servant de notre coco, distanciation oblige et avec un masque. 

Naturellement ce n’est pas pour magasiner mais pour marcher. Donc, pour ceux qui demeurent pas trop loin d’ici, vous pourriez voir passer des vieux marcheurs masqués parce que nous avons l’intention d’en profiter. 

On l’a expérimenté. Fallait nous voir quand nous sommes partis, marchant pas trop vite et regardant en arrière puis accélérant le pas pour ne pas se faire attraper et ramener! En riant, on se disait : «On s’est évadés! On a réussi! Comme dans les vues.» Notre petit-fils nous imaginait en combinaisons orange avec matricules bien en vue dans le dos ! Là, tu réalises que ça en prend très peu pour être heureux.

C’est quand on a perdu quelque chose qu’on en apprécie toute la valeur. Maudite belle leçon de vie que ce virus!