Le papier demeure au cœur de notre modèle d’affaires.

Poursuivre notre mission

ÉDITORIAL / La tempête passée, il convient de faire l’état des lieux.

Mais avant tout, permettez-moi de vous remercier pour les nombreux témoignages de solidarité et de compassion livrés hier qui manifestent de votre attachement à l’information régionale et à nos produits.

L’entente de trois ans pour l’impression de nos journaux confirme notre volonté de poursuivre la production, la publication et la distribution de nos éditions papier, Le Quotidien et Le Progrès, avec TC Transcontinental qui imprime déjà trois autres quotidiens (Le Soleil, Le Nouvelliste et Le Droit) de Groupe Capitales Médias.

Le papier demeure au cœur de notre modèle d’affaires. Au cours des dernières années, nous avons fait des pas de géant dans le monde numérique avec le lancement en 2015 de notre application tablette et mobile et celui de notre nouveau site Web en 2017.

La réponse des lecteurs du Saguenay-Lac-Saint-Jean a d’ailleurs été fantastique. Aucune autre application régionale n’a été autant téléchargée que celles du Quotidien et du Progrès. De plus, notre site est de loin le site régional d’information le plus fréquenté, et ce, autant en termes de pages vues que de visiteurs uniques.

C’est d’ailleurs ce qui nous permet de vous affirmer que nous n’avons jamais eu autant de lecteurs de nos contenus d’information régionale.

Mais malgré cet engouement, le papier demeure notre principale source de revenus et le meilleur véhicule pour l’information régionale.

Il ne faut pas se mettre la tête dans le sable. L’univers numérique de la publicité est dominé outrageusement par Facebook et Google. Un produit régional comme le nôtre doit faire face aux algorithmes de ces multinationales américaines qui n’investissent pas, ne paient pas d’impôts ni de taxes, n’embauchent personne, ni ne produisent aucune nouvelle au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Dans ce contexte, notre avantage concurrentiel réside dans votre intérêt soutenu et assidu envers nos contenus d’information régionale. Plus vous êtes nombreux à être abonnés à nos journaux et à nous lire sur toutes nos plateformes, meilleures sont nos chances d’attirer des annonceurs pour financer la production de ces contenus.

Dans un modèle privé comme le nôtre, l’information a besoin de revenus pour poursuivre sa mission. Des revenus des lecteurs via l’abonnement au Quotidien et au Progrès et des revenus publicitaires des annonceurs dans nos éditions papier et nos plateformes numériques.

Nous sommes toujours aussi convaincus qu’une région dynamique comme le Saguenay-Lac-Saint-Jean mérite d’avoir un quotidien régional de qualité. Avec votre soutien et votre solidarité, nous nous engageons à maintenir cette tradition de produire des contenus régionaux de qualité sur nos différentes plateformes.

Car aujourd’hui encore, nous sommes toujours aussi fiers d’écrire l’Histoire de cette région !