Pendant ce temps au Québec

Pendant que les citoyens de Laterrière se mobilisent contre une hausse de taxe à Saguenay, au sud, l’ensemble des villes de la vallée du Saint-Laurent-Québec croissent à vu d’œil. Les villes de Québec, Victoriaville, Drummundville, Granby, Terrebonne, Lévis, Saint-Georges, etc. voient leur population croître sans cesse, tandis qu’ici, à Saguenay, la population stagne et diminue depuis les années 1990.

Pendant que le conseil municipal est le théâtre de débats individualistes et sans profondeur, des centaines de jeunes d’ici quittent la région chaque année, en quête d’un milieu prospère, moderne et où il est possible de s’exprimer.

Comment pouvons-nous attirer des nouveaux arrivants et garder nos jeunes en région lorsque nous voyons une telle fermeture d’esprit de la part de plusieurs citoyens ? La situation démographique de Saguenay devrait être la préoccupation majeure de l’ensemble de la collectivité. Avec une population vieillissante, une immigration presque nulle et l’exode massif des jeunes vers le sud de la province, il est impératif de se pencher sur les vrais enjeux de notre municipalité.

Comment pouvons-nous développer un avenir prospère et durable lorsque les débats publics ne s’intéressent qu’aux portefeuilles des contribuables ? Les élus et la population doivent prendre conscience de l’urgence d’agir en diversifiant notre économie, en laissant des espaces de parole aux jeunes et en développant des projets directement en lien avec les principes du développement durable.

Jonathan Dufort, 24 ans

Nouveau et fier citoyen de Saguenay