On vous doit bien ça

ÉDITORIAL / Déjà soutenu par un grand lectorat, Le Progrès fait un pas de plus vers les Jeannois et les Saguenéens aujourd’hui en distribuant gratuitement cette édition spéciale à plus de 50 000 copies, livrées à la maison pour les abonnés réguliers et dans plus de 200 points de distribution autour de la région.

Cette édition élargie s’inscrit dans notre volonté d’informer et de servir la population du Saguenay–Lac-Saint-Jean, comme nous le faisons depuis plus de 135 ans.

L’édition du samedi poursuit une grande tradition des journaux à travers le monde en offrant un supplément étoffé par une section des arts, des chroniques d’humeur et spécialisées, un grand reportage, des pages culinaires et de voyages ainsi qu’une section dédiée au divertissement.

Cette saison, on vous doit bien ça, après toutes les marques de soutien que vous nous avez manifestées en continuant à nous lire, d’abord, ou encore en vous abonnant ou en participant financièrement à la campagne de mise sur pied pour assurer notre survie au sein d’une coopérative de solidarité, mue par les employés du Quotidien et du Progrès.

C’est donc avec beaucoup d’émotion et de reconnaissance que tous les employés, sans exception, et nos distributeurs, incluant nos valeureux camelots, vous offrent le meilleur de nous-mêmes.

Jour près jour, sur le papier, le Web (www.lequotidien.com), notre application numérique à télécharger, sur PressReader, par infolettre et sur les réseaux sociaux, nous nous efforçons de prouver notre utilité en surveillant pour vous ce qui se passe et ce qui se fait au Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Encore mercredi dernier, Le Quotidien était présent aux assemblées publiques des quatre MRC de la région, lesquelles étaient soit en élection, soit à dévoiler leur budget. Comme vous, nous utilisons les Google ou Facebook de ce monde, mais Google ou Facebook parlent de vous seulement si nous sommes là.

Nous ne tenons jamais nos lecteurs pour acquis, même s’ils sont de plus en plus nombreux sur l’ensemble de nos plateformes, mais l’inverse est désormais aussi vrai.

Les derniers mois ont démontré que l’information régionale a besoin de se réinventer. Un nouveau modèle d’affaires est en préparation ; il rapatriera, après des décennies, la propriété entre les mains de Saguenéens et de Jeannois.

Nous continuerons à déployer efforts et rigueur pour prouver notre pertinence. Nous vous réaffirmons avec humilité que nous avons besoin de vous tout en étant convaincus de notre utilité.

Nous avons une équipe de plus de 35 artisans de l’information, incluant photographes et chroniqueurs collaborateurs, qui travaillent à refléter l’esprit régional. Nous en sommes fiers et, aujourd’hui, nous le partageons avec plus de 50 000 personnes !

Bonne lecture!

Veuillez prendre note que compte tenu du nombre de copies qui ont dû être imprimées pour cette édition élargie, l’heure de tombée a été devancée à 16h, vendredi.