Le propriétaire de Groupe Capitales Médias, Martin Cauchon, le président-éditeur du Quotidien, Michel Simard, et le président-directeur général du groupe, Claude Gagnon, voient dans la décision de transformer Le Progrès-Dimanche en édition week-end le samedi une promesse d'avenir pour l'information au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Décision d'avenir

Chers fidèles lecteurs du Progrès-Dimanche,
Lundi dernier, nous avons annoncé une décision historique. À compter du samedi 8 avril, l'édition du Quotidien de samedi et celle du Progrès-Dimanche seront fusionnées pour créer un nouveau journal au Saguenay-Lac-Saint-Jean : Le Progrès week-end.
Le choix du Progrès week-end est capital dans le virage que nous venons d'entreprendre. Les lecteurs du Quotidien et du Progrès-Dimanche doivent savoir que notre priorité est de faire de ce produit une véritable édition week-end avec une durée de vie qui s'étale sur deux jours.
Avec Le Progrès week-end, nous entendons vous offrir le meilleur de l'information, soit l'actualité du vendredi concoctée par toute la salle de rédaction du Quotidien et un contenu central diversifié avec les meilleurs éléments du Progrès-Dimanche et une foule de nouveautés de style magazine.
Vos nombreux commentaires positifs témoignent de façon éloquente de votre attachement sincère envers nos journaux et l'information régionale.
Plusieurs se sont aussi montrés enthousiastes envers l'avènement d'une véritable édition week-end distribuée le samedi.
Vos commentaires nous ont ravis puisqu'ils cadrent parfaitement avec le virage majeur de notre entreprise.
Je tenais donc aujourd'hui à vous écrire pour vous remercier d'avoir accueilli aussi positivement ce changement majeur.
Ce vent d'encouragement et de positivisme est énormément porteur d'avenir pour notre entreprise. Nous sentons que vous êtes avec nous dans ce changement. Et nous prenons l'engagement d'être à la hauteur de vos attentes.
Michel Simard, président et éditeur