Le Quotidien
Daniel Côté
Le Quotidien
Daniel Côté
L’itinérance, un défi collectif

Éditoriaux

L’itinérance, un défi collectif

ÉDITORIAL / Longtemps, nous avons cru que l’itinérance ne nous concernait qu’en pointillé, au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Le nombre de personnes vivant dans la rue était si modeste qu’on se disait – sans doute à tort - que les ressources existantes étaient largement suffisantes. On en parlait quand des activités comme la Nuit des sans-abri avaient lieu, ainsi qu’à l’approche des Fêtes, où le contraste entre leur dénuement et notre magasinage intensif était trop grand pour ne pas générer un malaise diffus.
Daniel Côté
Le Quotidien
Daniel Côté
La somme de nos égoïsmes

Éditoriaux

La somme de nos égoïsmes

ÉDITORIAL / Il fallait y penser. Pour rogner sur la qualité de vie des citoyens de Saguenay, il suffisait d’invoquer le principe de l’utilisateur-payeur. À partir du moment où on s’appuie sur ce fourre-tout à la mode, le reste devient accessoire. Exit la notion d’équité et l’idée qu’une ville, sans égard à sa taille, constitue d’abord une communauté.
Daniel Côté
Le Quotidien
Daniel Côté
La voix de son maître

Éditoriaux

La voix de son maître

ÉDITORIAL / Survivre. Survivre à tout prix. C’est l’impression étrange, vaguement dérangeante, qui se dégage du bulletin que le député fédéral de Chicoutimi-Le Fjord, Richard Martel, vient d’envoyer aux citoyens de son comté. Sur trois des quatre pages, on trouve une ou plusieurs photographies de son nouveau chef, Pierre Poilievre, ainsi que l’expression Justin-Flation répétée ad nauseam, à la manière d’un mantra maléfique.
Marc St-Hilaire
Le Quotidien
Marc St-Hilaire
La vision de Julie Dufour

Éditoriaux

La vision de Julie Dufour

ÉDITORIAL / Un an s’est écoulé depuis la surprenante victoire de Julie Dufour à la mairie de Saguenay. Surprenante, parce qu’à peine trois ou quatre semaines avant le scrutin, rares sont ceux qui croyaient en ses chances de détrôner Josée Néron. Mais aussi parce que Julie Dufour a une personnalité singulière, qui détonne de celle des autres politiciens. D’ailleurs, pour célébrer son premier anniversaire de mairesse, elle déclare sans gêne : « Il n’y a jamais eu de vision dans cette ville-là depuis qu’elle a été fusionnée. »
Daniel Côté
Le Quotidien
Daniel Côté
Nous valons mieux

Opinions

Nous valons mieux

ÉDITORIAL / L’appel lancé par les anciens députés Richard Hébert et Denis Trottier, ainsi que l’ex-maire de Saint-Prime, Bernard Généreux, ne pouvait tomber mieux. Au lendemain d’une élection provinciale où le parti au pouvoir a raflé tous les sièges au Saguenay-Lac-Saint-Jean, leur plaidoyer en faveur d’une union large des forces vives de cette région met le doigt sur un problème criant.
Daniel Côté
Le Quotidien
Daniel Côté
Saguenay, une ville impossible?

Éditoriaux

Saguenay, une ville impossible?

ÉDITORIAL / C’est la fin de la grande illusion. Vingt ans après la création de la ville de Saguenay, une décision imposée par le gouvernement provincial que dirigeait Lucien Bouchard, l’état de ses finances, plombé par une économie progressant à pas de tortue, laisse craindre le pire pour l’avenir. Si Québec ne vient pas rapidement à la rescousse, la viabilité de cette municipalité sera durablement compromise.
Marc St-Hilaire
Le Quotidien
Marc St-Hilaire
La récréation est finie

Actualités

La récréation est finie

ÉDITORIAL / Le récit de Kloé Guillemette, cette adolescente trans d’Alma qui subit de l’intimidation depuis plus de deux ans, nous lance en pleine face le reflet d’une société qui a encore bien du chemin à parcourir en matière d’inclusion. Cette histoire nous rappelle aussi que nos établissements scolaires ont l’obligation d’assurer à nos jeunes un environnement sécuritaire et à l’abri des préjugés.
Marc St-Hilaire
Le Quotidien
Marc St-Hilaire
Un monstre dans la foule

Éditoriaux

Un monstre dans la foule

ÉDITORIAL / Comment un meurtrier, un violeur, peut-il échapper à la justice pendant si longtemps, impunément, dissimulé dans la foule ? Comment peut-il poursuivre sa vie tel un quidam jusqu’à ce que le rideau tombe et que l’énigme soit enfin révélée ?
Daniel Côté
Le Quotidien
Daniel Côté
Obligation de résultats

Éditoriaux

Obligation de résultats

ÉDITORIAL / Il y a des signes qui ne trompent pas. Dans Le Quotidien de jeudi, on apprenait que Centraide Saguenay-Lac-Saint-Jean souhaitait amasser une somme de 2 750 000 $, à l’occasion de sa 42e campagne de financement. Bien que le chiffre impressionne, ce sont les explications fournies par les artisans de cette levée de fonds qui retenaient l’attention. Elles mettent le doigt sur plusieurs problématiques auxquelles notre région est confrontée, en ce lendemain d’élections. 
Marc St-Hilaire
Le Quotidien
Marc St-Hilaire
Tous nos oeufs dans le même panier

Éditoriaux

Tous nos oeufs dans le même panier

ÉDITORIAL / Le Saguenay–Lac-Saint-Jean a choisi de ne parler que d’une seule voix à l’Assemblée nationale ; d’abandonner le Parti québécois après un mariage de cinq décennies ; de se déclarer pleinement caquiste. Une profession de foi qui s’est confirmée tôt en soirée et qui scelle le destin de la région pour les quatre prochaines années.
Daniel Côté
Le Quotidien
Daniel Côté
Le test de la vraie vie

Éditoriaux

Le test de la vraie vie

ÉDITORIAL / Que retiendra-t-on de la campagne électorale, à l’aune des préoccupations véhiculées dans les régions ? Pas grand-chose si on n’a suivi que les caravanes nationales, obsédées par l’immigration, le troisième lien et les débats stériles à propos de l’environnement. Chez nous, cependant, cette parenthèse démocratique aura permis au moins une chose. Pour la première fois depuis des lunes, le rôle des municipalités et leurs moyens d’action cruellement limités ont alimenté les discussions.
Daniel Côté
Le Quotidien
Daniel Côté
La face cachée du Québec

Éditoriaux

La face cachée du Québec

ÉDITORIAL / Ce n’est jamais bon signe lorsque des problèmes réels, pour lesquels il faudrait trouver des solutions promptement, ne sont pas évoqués pendant une campagne électorale. Certains ayant une portée limitée, il est normal que les candidats locaux soient directement interpellés, mais lorsque les dossiers touchent de nombreuses régions, voire la province au complet, le silence des chefs devient gênant.
Daniel Côté
Le Quotidien
Daniel Côté
Des signes de désenchantement

Élections 2022

Des signes de désenchantement

ÉDITORIAL / Une campagne électorale n’est jamais inutile. Même quand le résultat semble déterminé à l’avance, le mois qui précède l’ouverture des bureaux de vote constitue un moment privilégié pour réfléchir à l’avenir d’une collectivité. C’est encore plus vrai cette fois-ci, avec cinq partis ayant une chance raisonnable d’entrer à l’Assemblée nationale. Comme leurs programmes offrent des visions contrastées, ça devrait plaire aux blasés pour qui c’est toujours blanc bonnet, bonnet blanc.
Marc St-Hilaire
Le Quotidien
Marc St-Hilaire
Legault, à un scrutin de l’équilibre

Élections 2022

Legault, à un scrutin de l’équilibre

ÉDITORIAL / François Legault ne le dit pas tout haut, mais il est fin prêt à en découdre avec tous ceux qui tenteront d’empêcher l’augmentation du trafic maritime sur le fjord du Saguenay. Sinon, comment expliquer l’annonce d’un investissement de 117,2 millions de dollars à la zone industrialo-portuaire de Grande-Anse ?
Marc St-Hilaire
Le Quotidien
Marc St-Hilaire
Les régions occultées

Élections 2022

Les régions occultées

ÉDITORIAL / Suis-je le seul à avoir l’impression que l’occupation et le développement du territoire mériteraient davantage d’amour dans cette campagne électorale ? Qu’ils mériteraient, au moins, d’être considérés à hauteur égale avec le troisième lien ou la francisation de la métropole ?
Daniel Côté
Le Quotidien
Daniel Côté
Une insoutenable légèreté

Éditorial

Une insoutenable légèreté

ÉDITORIAL / « Il faut un équilibre. C’est très important », a énoncé le premier ministre François Legault, dimanche dernier, à Alma. La même notion d’équilibre a été évoquée par le ministre fédéral de l’Environnement et du Changement climatique, Steven Guilbeault, à l’occasion d’une visite effectuée à Mashteuiatsh.
Marc St-Hilaire
Le Quotidien
Marc St-Hilaire
Le piège

Éditoriaux

Le piège

ÉDITORIAL / La confiance absolue vient presque toujours avec un petit air insolent qui nous fait balancer, comme spectateur, entre l’approbation et la frustration. Bref, on peut trouver ça sympathique ou indécent, selon la perspective et selon l’argumentaire qu’on épouse.
Daniel Côté
Le Quotidien
Daniel Côté
La carte et le caribou

Éditoriaux

La carte et le caribou

ÉDITORIAL / D’un côté, le caribou forestier. De l’autre, un redécoupage électoral réalisé au mépris de tout bon sens. En l’espace de quelques jours, deux dossiers lourds de conséquences pour notre région, plus particulièrement le Lac-Saint-Jean, interpellent autant les citoyens que les élus. Le sort de nombreux travailleurs forestiers suscite de vives inquiétudes, tandis que des communautés craignent d’aboutir dans une circonscription fédérale avec laquelle elles n’ont guère d’affinités.
Daniel Côté
Le Quotidien
Daniel Côté
L’engagement citoyen

Éditoriaux

L’engagement citoyen

ÉDITORIAL / Qu’ont en commun les dossiers de la Fonderie Horne à Rouyn-Noranda et de l’intersection dangereuse de la route 169 et du 2e Rang à Métabetchouan, ainsi que le désir de la mairesse de Saguenay de construire 1000 logements sur la zone ferroviaire de Chicoutimi ? Dans chaque cas, ce sont de simples citoyens qui ont fait preuve de leadership en demandant des comptes aux autorités concernées. Ce faisant, ils ont permis à de réelles problématiques, mettant en cause le mieux-être collectif, d’obtenir la visibilité qu’elles méritaient.
Marc St-Hilaire
Le Quotidien
Marc St-Hilaire
Entre opportunisme et convictions

Éditoriaux

Entre opportunisme et convictions

ÉDITORIAL / À quelques jours du déclenchement de la campagne électorale, un constat s’impose : en politique, l’opportunisme pèse souvent plus lourd dans la balance que les convictions. Le phénomène est encore plus manifeste au sein des formations dites traditionnelles comme le Parti libéral du Québec et le Parti québécois. Symptôme d’une débâcle annoncée ?
Daniel Côté
Le Quotidien
Daniel Côté
Port-Alfred: le meilleur et le pire

Éditoriaux

Port-Alfred: le meilleur et le pire

ÉDITORIAL / Le meilleur et le pire sont survenus mardi, en lien avec le secteur Port-Alfred. Alors qu’une cinquantaine de personnes ont aidé une concitoyenne à vider sa maison en l’espace de 30 minutes, ce qui correspond au délai accordé par le ministère des Transports, le conseil municipal de Saguenay a émis des doutes à propos de la reconversion de l’ancienne église Saint-Édouard.
Marc St-Hilaire
Le Quotidien
Marc St-Hilaire
Tout, mais pas 1000 logements !

Éditoriaux

Tout, mais pas 1000 logements !

ÉDITORIAL / Quand on se compare, on se console ? La formule est sans doute applicable à un chapelet de cas d’espèce, mais difficilement à Saguenay ; à notre capitale régionale. Et c’est encore plus vrai lorsqu’on parle du secteur de Chicoutimi.
Daniel Côté
Le Quotidien
Daniel Côté
Un pari audacieux

Éditoriaux

Un pari audacieux

ÉDITORIAL / Le virage que prendra le Festival international des Rythmes du Monde (FIRM), au cours de la prochaine édition, prévue du 10 au 14 août, a quelque chose de vertigineux. Quitter pour de bon la rue Racine, berceau de cet événement qui célébrera ses 20 ans, ne représente que l’un des aspects de cette profonde mutation. S’y ajoutent l’accent mis sur la programmation payante offerte sur la Zone portuaire de Chicoutimi et la visibilité relativement modeste accordée aux musiques du monde.
Daniel Côté
Le Quotidien
Daniel Côté
Les pesanteurs du passé

Éditoriaux

Les pesanteurs du passé

ÉDITORIAL / Que penser du séjour du pape François au Canada ? Après chacune de ses activités publiques, des réactions ont été recueillies à chaud, parmi les membres des Premières Nations. S’il fallait catégoriser les points de vue exprimés, il y aurait le camp des convaincus, formé des personnes qui ont cru en la sincérité de l’évêque de Rome, celui des sceptiques, qui n’attendaient pas grand-chose de ce rendez-vous et, partant, n’ont pas été déçus, ainsi que le camp des gradualistes. Ceux-ci ont reconnu que des pas avaient été franchis, tout en rappelant qu’on était loin de la Terre promise.
Daniel Côté
Le Quotidien
Daniel Côté
Le combat du vert et du gris

Éditoriaux

Le combat du vert et du gris

ÉDITORIAL / Alors qu’en Angleterre, des aéroports ont dû interrompre leurs activités parce que la piste avait été ramollie par une sévère canicule, à Chicoutimi, on coupe des arbres. Au nom d’une vision du développement qui remonte au temps des roulottes à patates frites, le conseil d’arrondissement a jugé que les exigences d’un promoteur, auxquelles se greffe le désir d’accueillir quatre bannières sur le terrain de l’ancienne Maison de la presse, justifiaient l’élimination d’une rangée d’arbres matures.
Daniel Côté
Le Quotidien
Daniel Côté
Le défi de la reconstruction

Éditoriaux

Le défi de la reconstruction

ÉDITORIAL / Sur la carte du ministère des Transports du Québec montrant les zones potentiellement exposées aux glissements de terrain, un survol de la ville de Saguenay offre un contraste saisissant. À Chicoutimi la côteuse, on s’étonne de ne voir aucun secteur problématique, hormis une bande de terrain longeant la rivière Gauthier, tandis qu’à Jonquière, les risques semblent plus grands dans le voisinage de la rivière aux Sables. À La Baie, par ailleurs, on trouve du rouge et du rose partout, ou presque. Comme si les quartiers qui rayonnent à partir de la baie des Ha ! Ha ! étaient couverts de corail.
Daniel Côté
Le Quotidien
Daniel Côté
Maintenant ou jamais

Opinions

Maintenant ou jamais

ÉDITORIAL / Maintenant que les partis provinciaux sont tournés vers l’échéance électorale, notre région est confrontée à un choix. Ou bien elle laisse filer l’été parce qu’il est si fugitif sous nos latitudes, ou bien elle met cette fenêtre à profit. Il suffirait d’un petit effort et d’une pincée d’imagination, en effet, pour que soient définies quelques priorités autour desquelles on ferait consensus.
Daniel Côté
Le Quotidien
Daniel Côté
Le tabou qui a été brisé

Opinions

Le tabou qui a été brisé

ÉDITORIAL / « Une chose est certaine : notre nouvelle identité causait plus de déception que de positif. Au cours des derniers mois, les partisans, les employés et les partenaires ont démontré l’intérêt de reconnecter avec les éléments de l’histoire du club. »