Véloroute: réponse à l’éditorial de Marc St-Hilaire

En tant que président du comité intermunicipal de coordination et président du conseil d’administration de la Véloroute des Bleuets, nous aimerions profiter de cette tribune pour répondre à votre éditorial du 14 juin dernier dans lequel vous incitez les élus municipaux et les administrateurs à «Rêver à nouveau la Véloroute».

Notre circuit cyclable, reconnu comme étant LA destination cyclable en Amérique du Nord, célébrera son 20e anniversaire en 2020. Au fil des années, plusieurs améliorations et bonifications y ont été apportées afin d’améliorer continuellement la sécurité des cyclistes, d’augmenter son attrait pour les visiteurs ainsi que d’assurer sa pérennité dans le temps. Depuis son ouverture, les investissements consentis par les partenaires au cours des différentes phases de construction et de bonification dépassent les 27 millions de dollars.

L’ensemble des partenaires concernés sont néanmoins conscients que cette infrastructure, malgré sa renommée bien établie, doit continuellement faire l’objet de travaux pour la maintenir en état et assurer son positionnement dans l’offre aux cyclistes de plus en plus développée.

C’est d’ailleurs pourquoi nous avons annoncé, le 27 février dernier, l’adoption du Plan de gestion des infrastructures cyclables 2018-2023, lequel prévoit d’importants travaux de bonification de la Véloroute des Bleuets. L’ensemble des municipalités et des MRC touchées par le circuit cyclable ont adhéré à ce plan, lequel cible 17 projets prioritaires à réaliser sur un horizon de cinq ans, et prévoit des investissements de plus de 16 M$, soit la plus importante phase de bonification planifiée depuis la construction du circuit qui avait coûté 8,8 M$ en 2000. Déjà, les élus municipaux ont confirmé leur intention d’injecter près de 3,5 M$ dans ces projets, alors que des demandes d’aide financière ont été déposées aux deux paliers de gouvernement afin de compléter le financement, lesquelles sont toujours sans réponse.

Une des principales préoccupations ayant guidé l’élaboration de cette planification fut l’amélioration de la sécurité des utilisateurs qui se traduit par des projets qui permettront, une fois réalisés, le retrait de plus de 24 kilomètres de circuit utilisant actuellement les accotements asphaltés de la route 169 pour créer des sections de piste cyclable en site propre. Une somme de 200 000 $ a déjà été investie par les municipalités pour faire l’acquisition de plusieurs équipements connexes à la Véloroute, notamment des bornes de recharge pour vélos électriques ainsi que des stations de réparation.

Il faut également rappeler qu’année après année, ce sont 400 000 $ qui sont dépensés par les municipalités locales pour s’assurer d’entretenir convenablement l’ensemble des 256 kilomètres du circuit afin d’assurer la sécurité de tous et prévenir les accidents. Les municipalités appliquent un devis technique d’entretien qui respecte toutes les normes d’accréditation de la Route verte édictées par Vélo Québec et la Véloroute des Bleuets coordonne l’ensemble des opérations en réalisant trois inspections générales du circuit par saison.

Lors de la création de la Route verte, le gouvernement provincial a mis en place un programme d’aide financière à son entretien. Ce programme contribue à 50 % des dépenses engagées par les municipalités pour réaliser les opérations. Ce dernier a été suspendu en 2015, relancé en 2016, et pour 2019, nous sommes toujours sans aucune nouvelle du ministère des Transports qui gère ce programme. Cette situation récurrente constitue une réelle problématique financière pour les municipalités locales.

Parallèlement, la Véloroute des Bleuets a adopté, en septembre 2017, une planification stratégique 2017-2022 avec l’objectif premier de rassembler les parties prenantes autour d’un projet commun et, par le fait même, de soutenir les ambitions de la Véloroute pour les années à venir, avec comme vision d’affirmer le rôle de la Véloroute comme chef de file régional et québécois afin que « l’Expérience vélo au Saguenay–Lac-Saint-Jean » soit reconnue comme une destination par excellence en Amérique du Nord. Un plan d’action est appliqué depuis 2018, et un « cadre de référence expérience client » a été rédigé avec l’appui du Fonds d’appui au rayonnement des régions afin de garantir, dès 2020, que tous les services aux cyclistes offerts sur la Véloroute des Bleuets constituent une « expérience vélo » supérieure à celle des autres destinations vélo dans le monde.

Au quotidien, tous les intervenants concernés déploient tous les efforts nécessaires pour s’assurer que cette vision se concrétise et que la Véloroute des Bleuets demeure un produit d’appel important pour le Lac-Saint-Jean. Maintenant, après avoir rêvé le futur de la Véloroute des Bleuets et inscrit le tout dans un ambitieux plan de développement, nous souhaitons ardemment être en mesure de déployer et mettre en œuvre rapidement une nouvelle phase de bonification qui viendra confirmer la place prépondérante qu’occupe notre circuit cyclable dans l’offre touristique, sportive et récréative.

Pédalons tous ensemble dans le même sens pour que notre rêve se réalise!

Lucien Boivin

Préfet de la MRC du Domaine-du-Roy

Président du comité intermunicipal de coordination de la Véloroute des Bleuets

Michel Chiasson

Président du conseil d’administration de la Véloroute des Bleuets