Vaut mieux développer des compétences que la performance

Carrefour des lecteurs
Carrefour des lecteurs
Le Quotidien
OPINION / Je veux féliciter l’initiative de l’Association de hockey mineur de Saguenay de même que de son président, Dany Chouinard. Leur vision et leurs actions basées sur le modèle scandinave apportent un soulagement à tous ceux qui, comme moi, demandent depuis plusieurs années à faire évoluer nos systèmes sportifs souvent orientés sur une spécialisation trop hâtive.

Le modèle proposé au niveau atome est à la base du développement de l’athlète. Plus un jeune sera dans un environnement où il pourra développer plusieurs mouvements différents, plus il sera performant une fois adulte.

Par contre, si on spécialise l’enfant trop tôt, il lui manquera toujours certains éléments essentiels pour atteindre son plein potentiel. C’est pour cette raison que le sport-étude monosport est remis en question par les experts. Il vaut mieux intégrer le multisport au plus vite dans le développement des jeunes. Également, les études nous démontrent que les deux principales motivations d’un jeune à vouloir s’imposer un entraînement quotidien ne sont pas la médaille, la victoire ou la bannière dans le gymnase, mais bien deux choses très simple : le plaisir et les amis !

D’ailleurs, le modèle scandinave a démontré que l’approche multisport avant 14 ans développait non seulement de meilleurs athlètes, mais également, pour l’autre catégorie de jeunes qui sont moins compétitifs, le goût de rester actifs pour la vie. Avant 14 ans, il vaut mieux développer des compétences que de la performance. Les systèmes entourant nos enfants sont trop pressés. À nous de les faire évoluer. Je souhaite plus de M. Chouinard dans chaque sport qui encadre nos enfants.

Pierre Lavoie

Triathlète et cofondateur du Grand défi Pierre Lavoie