Lyne L'Italien

Une renaissance solidaire

Cette lettre signée conjointement fait suite la lecture de l'article publié par Daniel Côté dans Le Quotidien de samedi dernier, intitulé «Le festival Maniganses renaît». Il est apparu essentiel d'y apporter des précisions importantes quant aux actions menées à la suite de la faillite de Maniganses par les organismes dont il y est question.
Tout d'abord, il nous importe de souligner que l'ensemble du milieu des arts de la marionnette se réjouit de la renaissance du Festival international des arts de la marionnette à Saguenay (FIAMS), intégré aux activités du Théâtre La Rubrique. L'organisme Maniganses, dont la faillite a été confirmée au cours de l'été 2013, n'est plus; la relance du FIAMS n'est donc aucunement affiliée à Maniganses.
Dès le printemps 2013, l'Association québécoise des marionnettistes (AQM) et le comité de relance du FIAMS ont mené des actions communes pour favoriser la relance d'un festival à Saguenay, notamment par le biais de discussions avec la haute direction du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ). À cette étape, les préoccupations de l'AQM concernant les fonds octroyés précédemment par le CALQ à Maniganses consistaient au paiement des artistes créanciers et au maintien de ces sommes dans le même secteur d'activité artistique.
Par la suite, à l'initiative de l'AQM, un comité a été formé pour favoriser la discussion entre les différents événements internationaux de la diffusion des arts de la marionnette au Québec : le comité de relance du FIAMS, Casteliers, Les Sages Fous et l'AQM. Ce travail de concertation visait justement à rallier les forces vives du milieu de la marionnette autour des enjeux de notre pratique, une initiative exceptionnelle basée sur des principes de collaboration et de solidarité.
D'ailleurs, cette concertation a mené à une position commune qui a suscité l'enthousiasme au sein de la communauté des marionnettistes. Nous sommes fiers d'être arrivés ensemble à cette unité qui marque le début d'une nouvelle ère pour défendre collectivement les intérêts artistiques qui nous animent.
En complément d'information, même si le dossier du FIAMS a été accueilli favorablement par les dirigeants du CALQ, il faut préciser que, suite au processus habituel d'évaluation par les pairs auquel doit se soumettre tout organisme ou projet artistique, le conseil d'administration du CALQ doit se pencher sur le dossier avant qu'une décision ne soit prise au sujet du financement futur du festival.
Lyne L'Italien
Directrice générale Théâtre La Rubrique
Madeleine Philibert
Directrice générale de l'Association québécoise des marionnettistes (AQM)